Photo: Flickr/Sergey Galyonkin
Photo: Flickr/Sergey Galyonkin
Nouveautés & tendancesGaming

Voici nos moments forts de la Gamescom 2017

Philipp Rüegg
Zurich, le 25.08.2017
Responsabilité de traduction: Stéphanie König
Quelques-uns d’entre nous se sont rendus à la Gamescom cette année. Nous avions tous nos raisons particulières, nous avons donc tous vu des choses différentes. Dans cet article, nous montrons les meilleurs moments de notre visite.

Philipp Éditeur

«Strange Brigade»

J’ai trouvé la bande-annonce de ce jeu vraiment chouette lorsque je l’ai vue durant l’E3. Comme le petit stand de son développeur, Rebellion, n’était pas bondé, je ne me suis pas fait prier. Et je ne l’ai pas regretté! Que vous soyez seul ou jusqu’à trois joueurs, ce jeu au décor de film de monstres des années 50 vous mènera à travers des niveaux truffés d’aventures. Vous partirez à la recherche de trésors secrets et vous lutterez contre des Minotaures, des momies, des zombies et toutes sortes de monstres venus tout droit des vieux films d’horreur. Non seulement vous lutterez contre des hordes d’ennemis armés d’un attirail polyvalent, mais vous devrez aussi élaborer des stratagèmes. Une pale d’hélice rotative transformera rapidement une bande de zombies en viande hachée si vous l’activez au bon moment.

«Crackdown 3»

La suite de ce jeu de tir culte ayant été repoussée à 2018, je me réjouissais d’en avoir un aperçu. Il me fait beaucoup penser à «Saints Row the Third», car il est riche en personnages aux traits grossis, mondes, armes loufoques et actions les plus diverses. En mode à la troisième personne, vous sautez d’une tour à l’autre et vous tirez sur tous les obstacles qui se placent sur votre chemin. Je n’ai pas très bien compris l’histoire et les missions, mais l’expérience de jeu dénuée de sens et accrocheuse aux excellents effets sonores m’a captivé dès les premières secondes. J’ai eu énormément de plaisir à jouer et je compte bien l’obtenir dès sa sortie.

«Biomutant»

Lorsque «Biomutant» a fuité pour la première fois, j’ai d’abord pensé qu’il s’agissait d’un mauvais montage photo. Le choix des caractères et des couleurs de l’affiche était presque identique à de «Horizon Zero Dawn». J’ai donc été extrêmement surpris lorsque je suis passé devant le stand de THQ Nordic Stand et que j’ai eu l’occasion de tester ce jeu RPG en Openworld dans lequel, sous les traits d’un hamster, raton laveur, blaireau ou autre animal mutant, vous vous battez contre d’étranges adversaires, pour la plupart dix fois plus gros que vous. Le cadre semble extrêmement prometteur. Un design original, un peu d’humour, et une expérience de jeu variée… C’est tout à fait mon truc!

Thierry Leader Digital Marketing

«Super Mario Odyssey»

En ce qui me concerne, l’élément culminant de la Gamescom est indéniablement «Super Mario Odyssey». J’ai eu beaucoup de plaisir à y jouer et je ne regrette absolument pas d’avoir acheté ma Switch la semaine passée. Mais d’autres aspects m’ont impressionnés: la Xbox One X (notamment ses performances sur «Assassin’s Creed Origins»), les sièges de course extravagants installée par Bandai Namco pour «Project Cars 2», la connexion WiFi enfin gratuite au bout de nombreuses visites au centre de congrès de Cologne, un nouvel Anno, sans oublier mon Snap, que j’ai partagé par hasard sur la Story publique de la Gamescom, et qui a été vu plus de 20 000 fois. J’espère que ce sera aussi le cas des nombreux articles que j’écris pour digitec. :)

Roy Product Manager

«Fallout 4 VR»

Selon moi, «Fallout 4 VR» était le clou du salon. Je suis un fan inconditionnel de «Fallout 4»; j’y ai joué des nuits entières. En plus, je n’ai pratiquement jamais le mal des transports. Je suis donc le joueur idéal pour «Fallout 4 VR». Voir tout d’un coup le Deathclaw grandeur nature, ainsi que la «brotherhood» dans ses «power armors », m’a coupé le souffle. Je peux bien m’imaginer passer des heures dans ce monde virtuel (je devrais peut-être le tester moi-même). Autres points forts de la Gamescom: «Star Wars Battlefront 2», spectaculaire avec ses combats dans l’espace, «Assassin’s Creed Origins» sur la Xbox One X, qui m’a entièrement convaincu, et bien sûr «Super Mario Odyssey». En tant qu’ancien gothique , «Elex» m’intéressait, mais je n’ai malheureusement pas eu de temps à y consacrer.

Sandro Digital Marketing Manager

La première fois

aucune information disponible sur cette image
Image: Flickr/Sergey Galyonkin

Me rendre à ma toute première Gamescom était déjà un événement en soi. J’ai décidé spontanément de partager un résumé de chaque journée. Vous les trouverez ici: (le premier jour, le deuxième jour et le troisième jour). Sinon, je dirais que les fans de cosplay m’ont particulièrement plu. Ils sont l’âme de la Gamescom. Il faut vraiment être passionné de jeux vidéo pour passer autant de temps à créer un tel costume. Les personnages représentés peuvent leur être reconnaissants. En plus, ils sont super sympas, ils prennent toujours le temps de poser pour une petite photo et ils apportent la touche ludique caractéristique des grands salons de jeux vidéo. <3

Christian Product Manager

«Call of Duty: WWII»

J’ai été ébloui par «Call of Duty: WWII». J’y joue depuis des années. J’en ai assez de son design futuriste (depuis BO3) et je me réjouis vraiment de retourner à l’époque de la Seconde Guerre mondiale. «Battlefield 1» a déjà bien préparé le terrain, mais je préfère l’expérience de jeu de COD. La transposition est très réussie. Les armes sont munies d’un recul, le son est excellent et la carte très réussie. Je me réjouis vraiment de passer des heures en mode multijoueurs.

Ubisoft s’est vraiment donné

aucune information disponible sur cette image
Photo: Flickr/Tim Bartel

«Assassin's Creed Origins» sur la Xbox One X? Magnifique! Un graphisme incroyable et enfin un AC, dans lequel on combat à nouveau avec des épées. «Far Cry 5» a l’air un peu différent, mais il n’a pratiquement pas changé. Ceux qui le connaissent et l’apprécient ne se priveront pas de la cinquième partie.

Je pourrais aussi me mettre au nouveau «Need for Speed Payback». Les éléments promis pour son prédécesseur ont enfin été ajoutés. Quant à «Payback», c’est «back to the roots», même en ce qui concerne les commandes des véhicules. Le Fast-Lane Pass d’Ubisoft était génial. Quentin et moi avons pu couper les longues files d’attente sans une once de culpabilité. :D

Quentin Product Manager

«Destiny 2»

Pour moi, «Destiny 2» a été l’élément marquant du salon. Je suis fan de ce genre de jeux depuis de nombreuses années, et j’ai eu l’honneur de l’essayer sur PC. C’était très agréable. Il est fluide, les armes fonctionnent très bien, il est facile de viser, et les adversaires ne paraissent pas indestructibles. J’ai pu tester la première mission «Homecoming» avec la classe de personnages Titan. Écraser les hordes ennemies sous les traits d’un imposant gorille m’a beaucoup plu. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’essayer les autres classes, mais comme la version bêta sera lancée la semaine prochaine, je me rattraperai.

«Call of Duty: WWII»

Comme Chris, je me dois de mentionner «Call of Duty: WWII». Je ne jouais jusqu’alors pas à COD, mais cette version est parfaite. Le jeu en équipe, les armes, les cartes, le son. Tout y est. Le jeu était exigeant, mais pas un «one man show» comme les autres COD. Je me réjouis beaucoup de voir à quoi ressemblera le produit final et, après une longue période d’abstinence, je vais accorder une nouvelle chance à un COD.

Quels ont été vos moments phares? Êtes-vous d’accord avec nous ou sommes-nous encore une fois à côté de la plaque? Laissez-nous un commentaire.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

Comment *«PlayerUnknown's Battlegrounds»** a fait de moi un fan d’e-sport
placeholder

placeholder

Les 8 types de personnes qu'on croise à la *Gamescom**
placeholder

placeholder

placeholder

placeholder

*«Uncharted: The Lost Legacy»**: un véritable «Uncharted», même sans Nathan Drake
placeholder

placeholder

Cet article plaît à 13 personne(s)


Philipp Rüegg
Philipp Rüegg
Senior Editor, Zurich
En tant que fou de jeu et de gadgets, je suis dans mon élément chez digitec et Galaxus. Quand je ne suis pas comme Tim Taylor à bidouiller mon PC ou en train de parler de jeux dans mon Podcast, j’aime bien me poser sur mon biclou et trouver quelques bons trails. Je comble mes besoins culturels avec une petite mousse et des conversations profondes lors des matchs souvent très frustrants du FC Winterthour.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser