Nouveautés + tendances

Samsung ou la réinvention du monde de la TV

Luca Fontana
07.01.2021

Samsung vient d'annoncer quelques nouveaux succès dans le domaine des téléviseurs. Ou pas. Ce que les Sud-Coréens disent semble passionnant, mais ce qu'ils ne disent pas dit l'est encore plus.

À première vue, le communiqué de presse de Samsung est sensationnel. Les Sud-Coréens ont annoncé pour cette année une télévision QLED qui est si nouvelle que le nom a fait son apparition dans le nom : Neo QLED.

En réalité, la nouveauté de l'appareil est la technologie de rétroéclairage mini LED avec laquelle Samsung promet des contrastes encore meilleurs avec moins de blooming. Par ailleurs, le processeur a bénéficié d'une puissante mise à niveau. Jusqu'ici, c'est sensationnel. Mais le vrai scoop arrive maintenant :

la micro LED.

À en croire Samsung, la micro LED, véritable petite révolution, serait la poule aux œufs d'or : il s'agit d'une technologie permettant d'obtenir une image lumineuse comme les téléviseurs LCD, des couleurs riches, des niveaux de noir parfaits et – le dernier, mais non le moindre – sans aucun burning. Et, comme si cela ne suffisait pas, cette TV du futur serait à portée de main ; c'est du moins ce qu'affirme Samsung.

  • En coulisse

    Micro LED vs. OLED: qui sera le gagnant?

    par Luca Fontana

Jusqu'ici, je suis les Sud-Coréens à 100 %. Ce qu'ils disent paraît sensationnel. Mais ce qui est beaucoup plus sensationnel encore, ce sont les choses qui ne sont pas dites.

Il y en a deux.

Mini LED, ouais ! Combien y-a-t-il de zones de dimming ?

Et avant de commencer, que signifie mini LED ? Mini LED signifie que le rétroéclairage est assuré par des milliers de LED juxtaposées. Tout comme pour le Full Array Local Dimming (FALD), il est possible d'en réduire l'intensité, voire de les éteindre totalement, dans des zones déterminées. La différence avec le FALD réside simplement dans le nombre de zones de dimming : les mini LED sont bien plus petites que les LED FALD. D'où leur nom.

  • En coulisse

    Full array local dimming: presque aussi bien que l’OLED?

    par Luca Fontana

Quelques chiffres : les meilleurs modèles FALD offrent environ 500 zones de dimming. La première génération de mini LED présentée l'année dernière par TCL, le géant des TV chinoises, en offrait déjà 1000, donnant ainsi vie à des nuances de noir beaucoup plus profondes et à des contrastes plus prononcés que sur les téléviseurs FALD.

Je l'ai vu de mes propres yeux avec la TCL X10.

  • Critique

    Test TV TCL X10 : belles images, processeur faible

    par Luca Fontana

La règle d'or : plus il y a de zones de dimming, mieux c'est. Les téléviseurs OLED ont, grosso modo, autant de zones de dimming que de pixels, car chaque pixel OLED peut s'allumer et s'éteindre individuellement, ce qui représente environ huit millions de zones de dimming sur de l'UHD et ses 33 millions en résolution 8K. D'où des niveaux de noir toujours parfaits.

Les FALD et les mini LED sont loin de ces chiffres. LG a annoncé cette année son modèle LCD 8K haut de gamme avec 30 000 mini LED regroupées en 2500 zones de dimming. TCL veut aller encore plus loin : ses modèles 2021 n'utiliseront que 21 000 mini LED, regroupées en 5000 zones de dimming. Le pied !

Où Samsung se positionnera-t-elle ?

Beau canapé. Pourquoi l'homme moyen n'est-il pas assis dessus ?
Beau canapé. Pourquoi l'homme moyen n'est-il pas assis dessus ?
Samsung Newsroom

Dans le communiqué de presse, le fabricant de téléviseurs reste muet sur le nombre de mini LED et de zones de dimming.

Selon le communiqué de presse, la TV embarque un nouveau super processeur qui redéfinit la fonctionnalité IA upscaling : jusqu'à présent, le processeur de Samsung connaissait un réseau de neurones qui décidait seul de la meilleure façon de convertir du contenu en UHD ou 8K. Dorénavant, il existe 16 réseaux de neurones, chacun se consacrant à un domaine d'activité spécifique : résolution, couleur, flou de mouvement, bruit, son. Ce genre de choses quoi.

Est-ce ici du blabla marketing ? Une révolution ? Aucune idée. Je vais devoir tester moi-même, je suppose.

Micro LED, ouais ! Combien ça coûte tout ça ?

La micro LED est un sujet récurrent chez Samsung. C'est la technologie du futur. Mais on continue d'entendre, de la part de la concurrence, des choses comme : « Il faudra un certain temps avant de voir une utilisation à grande échelle. » Samsung, en revanche, en parle depuis 2018 comme si l'avenir de la télévision était imminent.

Qui a raison ?

Samsung est le premier fabricant, à ce que je sache, à utiliser la micro LED. Parallèlement, LG et Sony font également des recherches approfondies sur cette technologie en proposant ici et là des prototypes et d'autres modèles aussi. Mais ils ne font pas autant de bruit que Samsung. Après tout, il ne faudrait pas que la technologie OLED se gâte prématurément. Cela étant, personne ne doute de l'avènement de la micro LED. La seule question est de savoir « Quand ».

La micro LED est définitivement l'avenir. Mais à quel point est-elle vraiment concrète ?
La micro LED est définitivement l'avenir. Mais à quel point est-elle vraiment concrète ?
Samsung Newsroom

Il n'est pas étonnant que Samsung insiste sur une technologie aussi avancée. Et pour cause, l'entreprise peut enfin se positionner à nouveau comme un pionnier : Samsung a en effet quitté l'activité OLED en 2014 pour se spécialiser dans les QLED et les micro LED, du moins pour les télévisions. Elle considère la technologie OLED comme trop immature et trop coûteuse en matière de recherche et de développement. Depuis, c'est LG qui joue le rôle de pionnier.

Était-ce là la bonne décision ?

De nombreux experts du secteur pensent que Samsung regrette probablement ce changement de stratégie. L'OLED domine désormais le secteur de la télévision haut de gamme – où les grosses marges se trouvent – même si les Sud-Coréens peinent à l'admettre. C'est également une autre raison pour laquelle la micro LED joue un rôle prépondérant dans le marketing de Samsung.

Que peut faire Samsung contre ça ? Reprendre le train de l'OLED en marche ? Rattraper le temps perdu ? D'après les rumeurs, c'est exactement ce que Samsung compte faire. Mais qui sait ce qu'ils feront.

  • En coulisse

    Révolution OLED chez Samsung : qu'est-ce que la Quantum Dot OLED ?

    par Luca Fontana

D'ici là, Samsung peut mentionner au moins une fois par an que les micro LED existent et que l'avenir leur appartient. Peut-être que les clients potentiels de l'OLED seront persuadés de patienter un peu plus avant d'acheter une télévision. Pour cette année, Samsung promet le lancement d'un modèle de 99 pouces. Des modèles plus petits devraient être commercialisés fin 2021, comme des 85 pouces. C'est peut-être encore un peu gros pour monsieur tout le monde. Mais quand même.

Maintenant la question la plus importante : combien coûtera la première télévision micro LED ?

Le communiqué de presse ne révèle rien, ce qui semble tout à fait délibéré. Les chiffres – des rumeurs selon Computerbase – laissent bouche bée. Accrochez-vous au pinceau, je retire l'échelle ! Ok. Ils arrivent.

Le modèle 110 pouces devrait coûter la bagatelle de 129 000 euros.

Discours officiels

Je n'aime pas les communiqués de presse qui me font croire qu'ils sont sensationnels, mais qui omettent des informations essentielles. Comment suis-je censé évaluer de façon aussi réaliste que possible le caractère sensationnel de la sensation ?

Surtout en ce qui concerne la micro LED ? La technologie semble impressionnante. Mais à en croire le secteur, il faudrait encore quatre ou cinq ans avant que la micro LED soit non seulement disponible, mais abordable aussi. J'aimerais que Samsung leur prouve le contraire. Bientôt. Mais il n'en est rien pour l'instant.

Cela ne m'empêche pas d'espérer un peu. Lundi 11 janvier, de nombreux fabricants de téléviseurs tiendront leurs discours officiels. Samsung aussi. Avec un peu de chance, il y aura plus de détails. S'il y a du nouveau, je ne manquerai pas de revenir vers vous.

Cet article plaît à 105 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.» 


Audio
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Films et séries
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader