Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
Home cinémaEn coulisse 1319

Full array local dimming: presque aussi bien que l’OLED?

Les TV OLED affichent des noirs parfaits. Ça signifie: les couleurs plus naturelles, plus belles et plus contrastées. Les fabricants d’écrans LCD n’ont cependant pas abandonné la partie et ont développé une technique de rétroéclairage, qui devrait en principe fonctionner comme l’OLED: le full array local dimming.

L’OLED est actuellement la meilleure technologie d’affichage sur le marché, il faut cependant mettre la main à la poche pour s’offrir une de ces TV. Je m’en tiens à cette affirmation, même après avoir testé le téléviseur LCD star de Samsung doté de la technologie QLED.

<strong>Samsungs neuster QLED-TV</strong> im Test: Das LCD-Imperium schlägt zurück
Home cinémaCritique

Samsungs neuster QLED-TV im Test: Das LCD-Imperium schlägt zurück

Le Samsung Q9FN m’a néanmoins impressionné sur un point: les valeurs de noir. Elles sont presque aussi bonnes que sur un écran OLED. C’est plutôt atypique pour une dalle LCD. Un coup d’œil à la fiche technique et je comprends: pour son fer de lance, Samsung a innové.

La marque a pour la première fois associé rétroéclairage et «full array local dimming». Cela permet d’obtenir des valeurs de noir étonnement proches de celles des dalles OLED. Je suis bluffé et je me demande: qu’est-ce que le full array local dimming exactement? Comment réussissent-ils à reproduire de si belles valeurs de noir? Et dernier point, mais pas des moindres, pourquoi accorde-t-on tant d’importance aux noirs?

Le truc avec la profondeur du noir

Aussi étrange que ça paraisse: plus le noir est profond, plus les couleurs seront belles. Cela a à voir avec le contraste. Le contraste de votre téléviseur indique la différence entre les pixels les plus sombres et les plus clairs. Plus la valeur est élevée, plus le spectre d’intensité lumineuse est grand et plus votre téléviseur peut afficher des couleurs. Plus de couleurs, ça signifie aussi une image plus réaliste, l’objectif déclaré du HDR (High Dynamic Range).

Tout est lié. À commencer par les valeurs de noir.

Les dalles OLED sont composées de LED organiques, qui ne se contentent pas de reproduire une image, mais émettent leur propre lumière. Elles ne requièrent donc pas de rétroéclairage. Sur une dalle LCD, les pixels qui affichent l’image n’émettent pas de lumière, ils sont donc éclairés par des LED.

Le problème: quand un pixel OLED doit afficher du noir, il s’éteint tout simplement - comme une lampe de poche. Le résultat est, ce qu’on appelle dans l’industrie des TV, le «true black», littéralement le noir véritable. En revanche, le pixel LCD s’isole et essaie de ne pas laisser passer la lumière. Comme c’est impossible de bloquer la lumière à 100 %, le noir affiché n’est pas aussi profond que sur une dalle OLED: on obtient un voile gris.

Illustration du voile gris (à droite)
Source:Sony

Derrière un écran LCD, on trouve des petites lampes LED. Elles éclairent les pixels, de façon à ce que l’on voie l’image qu’ils reproduisent à l’écran. Un film synthétique entre les LED et les pixels garantit une diffusion homogène de la lumière. Ses deux aspects sont cruciaux pour la qualité d’image:

  1. Quel type de rétroéclairage utilise le téléviseur?
  2. Quelle technologie LED est utilisée?

La bonne combinaison donne des noirs profonds: le full array local dimming.

Les LCD aussi peuvent briller de mille feux

Les fabricants de TV ont donc la possibilité d’intégrer les LED à la dalle de trois manières différentes.

  1. Direct LED: peu de LED, disposition grossière
  2. Edge LED: LED disposées sur les côtés
  3. Full array: beaucoup de LED, réparties sur toute la surface de la dalle

La technologie la moins coûteuse est le direct LED. Leur coût de production n’est pas particulièrement élevé et technologiquement, c’est comme disposer une guirlande de LED au dos de l’écran. Tous les pixels sont ainsi suffisamment éclairés, sans pour autant aller chercher trop profond dans le sac à tours de «L’imaginarium du Docteur Parnassus».

Direct LED
Graphique:Sven Mathis

Les TV avec Edge LED, disposent de LED installées sur les bords de l’écran. Il y a plus de LED et les dalles sont plus fines. Aspect non négligeable, les fabricants ont remarqué depuis longtemps que les TV se vendent mieux, si elles sont commercialisées comme un produit lifestyle. Les TV mastoc ne vendent pas du rêve.

Sur le edge LED, les LED se trouvent généralement en haut et en bas ou bien à gauche et à droite
Graphique:Sven Mathis

Le full array est la meilleure technologie de rétroéclairage. Comme pour le direct LED, les LED se trouvent directement derrière les pixels? La différence réside principalement dans le nombre de LED, ce ne sont plus deux/trois qu’on place derrière l’écran, mais toute une armada. De 100 à 500 en fonction du fabricant et du modèle.

Full Array LED
Graphique:Sven Mathis

Le noir profond et impressionnant, que l’on connaît depuis les TV OLED, c’est possible qu’avec la technologie full array. Car en plus de couvrir toute la surface de la dalle, les LED sont équipées d’une technologie qui permet de les allumer et de les éteindre localement.

Les LCD savent aussi s’éteindre où il faut, quand il faut

Pour afficher du noir, les TV LCD s’éteignent. Afin de se rapprocher du noir OLED, il existe trois variantes de dimming:

  1. Dimming

  2. Local dimming

  3. Full array local dimming – aussi appelé FALD

Les TV LCD sont incapables d’afficher le noir complet. Ils s’en tirent cependant en réduisant la luminosité du rétroéclairage. Mais comparé à une TV OLED, on voit ici toujours un voile gris.

Le local dimming permet une nette amélioration. Il est associé à la technologie edge LED. En fonction de l’image affichée, les LED seront individuellement éteintes, afin d’obtenir des valeurs de noir bien plus profondes que sur les LCD standards dans la zone voulue, là où les LED sont éteintes.

Le local dimming est associé à l’edge LED
Graphique: Sven Mathis

Mais le mieux c’est le full array local dimming. Vous vous rappelez: full array LED signifie que les LED sont nombreuses et réparties sur toute la surface de la dalle. Cette technologie a pour avantage de pouvoir contrôler les LED de manière très précise. Individuellement ou par groupes de LED réparties en zones, plus il y a de zones, plus l’image peut être éclairée de façon localisée alors que le reste de l’image reste complètement noir.

Full array local dimming: la technologie reine
Graphique: Sven Mathis

Là où les LED ne sont pas allumées, on peut voir du true black - comme sur une TV OLED. Les LCD équipés de la technologie full array local dimming affichent donc de bien meilleures performances que les LCD standards.

Voici à quoi ressemble le full array local dimming dans la pratique

Le Q9FN de Samsung a le full array local dimming et est vraiment super impressionnant

Dernièrement, j’ai testé la TV QLED phare de Samsung. Le Q9FN est la TV LCD avec le plus de zones de variations indépendantes actuellement sur le marché. C’est du moins la rumeur, car les fabricants font profil bas quand il s’agit de révéler le nombre de zones de variation.

J’ai essayé de filmé une vidéo YouTube montrant le fonctionnement des zones de variation. Regardez la vidéo et faites attention aux points suivants:

  • l’arrière-plan d’un noir total ;
  • les zones claires aux contours bien définis ;
  • l’absence «d’aura lumineuse» autour des objets clairs, seules les LED qui doivent l’être sont éclairées.

Conclusion: presque aussi bien que l’OLED

Grâce au full array local dimming, le noir est véritablement noir. Et même si j’aime à le mentionner - le voile gris, typique sur les LCD, est ici difficilement visible, voir pas du tout. La technologie LCD rattrape le retard qu’elle avait pris concernant la profondeur du noir.

Full array local dimming – en bref: FALD – impressionnant de qualité

Mais: si je devais choisir une nouvelle TV aujourd’hui, je m’orienterais toujours vers un écran OLED. Le Q9FN est le leader de sa catégorie avec ses 500 zones de variation. Les TV OLED disposent d’une résolution UHD de 3840 x 2160 pixels avec plus de huit millions de LED. Elles peuvent absolument toutes s’éteindre ou s’allumer individuellement. Cela équivaut donc à plus de huit millions de zones de variation.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

<strong>OLED et burn-in</strong>: ce qu'il en est des pixels brûlés
Home cinémaEn coulisse

OLED et burn-in: ce qu'il en est des pixels brûlés

<strong>Micro LED vs. OLED</strong>: qui sera le gagnant?
Home cinémaEn coulisse

Micro LED vs. OLED: qui sera le gagnant?

<strong>OLED vs. QLED</strong>: combat technologique
Home cinémaEn coulisse

OLED vs. QLED: combat technologique

User

Luca Fontana, Zurich

  • Editor
Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.»

Commentaires 13

3000 / 3000 caractères

User Mandarb01

Sorry der Untertitel ist ein bisschen doof. Besseres schwarz macht nicht bessere und natürlichere Farben. OLED haben ein weisses Subpixel, sie können nicht extreme Helligkeit und satte Farbe kombinieren, weisses Licht macht rot nicht satter. Zeigen auch alle Tests bei Messungen zur Farbraumabdeckung

17.07.2018
User Mandarb01

Während OLED mehr Farben als LCD zeigen kann, kann QLED (weierentwicklung von LCD) mehr Farben als OLED darstellen, und dies auch satter bei grösserer Helligkeit.
Natürliche Farben sind dann eine Einstellungssache, nicht ein Technologieproblem. Dynamisch/Lebhaft etc. sind technologieunabhängig grauenhaft eingestellt, und keder TV kann richtig kalibriert werden (sofern der Hersteller die Einstellungen zugänglich macht).

17.07.2018
Répondre
User eggbird84

Ich glaub der Sony ZD9 ist in dieser Kategorie weiterhin Spitzenreiter ;).

17.07.2018
User shark_1

Sehe ich auch so. Zudem ist der ZD9 seit mehr als zwei Jahren am Markt, ich verstehe somit die Lobhudeleien auf Samsung von wegen etwas neuem nicht so ganz...

18.07.2018
Répondre
User Anonymous

Danke für den interessanten Artikel. Damit das Ganze auch einen praktischen Nutzen für die digitec-Kunden hat, wäre es noch hilfreich gewesen, wenn ihr die aktuellen FALD-TV‘s aus eurem Sortiment unterhalb des Artikels verlinkt hättet. So könnte man mal etwas Licht in den äusserst intransparenten LCD-TV Dschungel bringen.

18.07.2018
User Luca Fontana

Guter HInweis! Werde ich das nächste Mal machen. In unserem Produktfilter findest du bereits jetzt den Filter «Full Array LED», unter dem Reiter «Hintergrundbeleuchtung» :-)

digitec.ch/de/s1/producttyp...

24.07.2018
Répondre
User phaupt

Wieder einmal ein sehr interessanter Artikel!
Bitte lies den ersten Satz nochmals durch @Luca - da ist ein "ist" zu viel ;)

17.07.2018
User Luca Fontana

Lo siento. Ist gefixt – gracias!

... ja, gerade aus den Ferien zurückgekommen ;).

24.07.2018
Répondre
User lucadelil

Danke für den super QLED- Artikel (wie auch die vom OLED) =)

Bin dennoch (auch) der Meinung das OLED das bessere Bild bringt. Weil ich finde bzw. mir ist aufgefallen das sobald kein 4k oder kein HD Bild, Film ect. über die Fernsehern läuft, beginnt beim QLED das Ruckeln bzw. die "schlieren" bei schnellen Bewegungen bei Objekten oder Personen. Beim OLED weniger bis Garnichts, abgesehen das beide Augenkrebs verursachen wen kein HD oder 4K läuft XD oder lieg ich hier total falsch bzw. wer hat das bessere Bild wen es nicht in HD oder 4K getestet wird?

07.08.2018
User jaschitheone

Lieber Luca, da hast Du tolle Arbeit geleistet. Ich finde deinen Bericht sehr gut und verständlich geschrieben. Vielen Dank. Er ist sogar für Otto Normalverbraucher wie mich verständlich. :) Mach weiter so.

09.08.2018
User Anonymous

Was zu erwähnen wäre:
Samsung hat nicht etwas neues gemacht sondern alte Technologie von Sony abgekupfert.
Backlight Master Drive ist Sony's perfektionierung der schon etwas älteren Full-Array Local Dimming Technologie.

17.07.2018
User Anonymous

Ein weitaus interessanter Artikel wäre also wie sich diese "neue" Quantum-Dot Technologie gegen das Backlight Master Drive schlagen würde.

17.07.2018
Répondre
User peter.mauder

Danke, sehr guter Artikel. Noch eine Anmerkung zum nachdenken. QLEDS benutzen immer noch Flüssigkristalle für die Verdunkelung. LCD ist von Natur aus um den Faktor 1000 langsamer als die Reaktionszeit einer LED oder OLED. Langsame Kristalle sind weiterhin ein Handicap beim schnellen Bildaufbau.

29.08.2018