Nova Launcher: les meilleurs cinq francs jamais investis pour votre téléphone
En coulisseMobile

Nova Launcher: les meilleurs cinq francs jamais investis pour votre téléphone

Dominik Bärlocher
Zurich, le 02.05.2018
Traduction: Anne Chapuis
Vous me demandez, je vous réponds. Aujourd’hui, je vous dévoile quel launcher j’utilise sur mes appareils Android et vous conseille de faire de même si vous souhaitez vous simplifier la vie.

Il y a deux questions qui reviennent souvent dans la section commentaires sur YouTube ou sur notre site Internet. Il est temps d’y répondre. Pour cela, je vais faire d’une pierre deux coups.

Dominik, quel est ton Daily Driver? – Daki, dans la vidéo du Huawei P20

Mon daily driver – le portable dans la poche de mon pantalon – n’existe pas. Ou plus. Si vous lisez la critique d’un téléphone portable de la rédaction digitec, l’auteur a utilisé ce dernier comme daily driver le plus longtemps possible. Nous testons des téléphones au quotidien, pas dans des conditions de laboratoire.

*Huawei P20 Pro**: portable de l'année? Je dirais que oui, sauf si...vidéo
placeholder

placeholder

Réponse courte: au moment où Daki a posé la question, mon daily driver était le Huawei P20 Pro.

Dominik, ou quelqu’un d’autre! Quel launcher est utilisé dans les images? C’est super classe! Merci pour ta réponse. – Ghostking

Quel launcher utilises-tu? La disposition des applis sur ton écran d’accueil est très intéressante.... – Sys-Lab

La majorité des rédacteurs testent les téléphones de manière à d’abord essayer l’interface d’utilisateur du fabricant puis, après un ou deux jours, ils utilisent un autre launcher. L’idée de ce processus est de pouvoir comparer les téléphones entre eux dans les mêmes conditions. Si vous changez votre portable une dizaine de fois par an, une certaine habitude est indispensable.

Voici la réponse à la question de Ghostking: Nova Launcher Prime. Mais commençons par le commencement.

Android, la plateforme

Android est plus une plateforme qu’un système d’exploitation. En gros, le créateur d’Android, Google, arrive et dit: «Voici quelque chose qui fonctionne. Faites-en quelque chose de cool.» Ou du moins c’était la devise autre fois. Les derniers développements avec Android One impliquent une direction légèrement différente. Peu importe; Android est une plateforme.

Cela signifie qu’Android peut être modifié, même sans avoir les droits d’administrateurs sur l’appareil, appelé «root» dans le jargon. Cela signifie aussi que, sous Android, rien n’est gravé dans la roche. L’intégralité de l’interface utilisateur par exemple.

Un launcher remplace toute la surface utilisateur et la manière dont vous interagissez avec votre téléphone dans ses bases, indépendamment de la ROM du fabricant du portable.

Parmi tous les launcher existants – entre autres Lightning Launcher, Go Launcher et la création Google Google Launcher – je me suis laissé convaincre par Nova Launcher Prime.

Nova Launcher, mon launcher préféré

Les avantages de Nova Launcher sont, dans le contexte de mon travail et de ma vie, clairement le fait de pouvoir enregistrer mes réglages dans le cloud et de les reprendre quand je change de téléphone. Si c’est ce que vous souhaitez, l’expérience m’a appris à suivre l’ordre suivant lors du rétablissement des réglages:

  1. Installer toutes les applis
  2. Installer Nova Launcher
  3. Restaurer la sauvegarde

Cela est naturellement la procédure à suivre si vous configurez votre appareil en tant que «new device», ce que je fais en règle générale. En effet, je veux d’abord tester les portables dans l’état imposé par le fabricant.

Nova Launcher fait beaucoup et est intuitif. Mais j’attache surtout beaucoup d’importance à un critère. Entre-temps, nous sommes arrivés à des écrans qui prennent presque en charge la 4K. Cependant, Android tient à sa grille d’icônes et de widgets de 5x6 ou de 6x5 en mode paysage. Personnellement, je trouve ça trop peu. Je préfère avoir de l’espace sur l’écran et n’aime pas que ce dernier soit rempli d’icônes. Tester des applis doit être rapide et je ne veux pas avoir à déplacer ou à chercher trop de choses.

Je réduis donc cette grille. Voilà comment faire:

  • Ouvrez les réglages Nova
aucune information disponible sur cette image
  • Ouvrez la partie «Desktop»
aucune information disponible sur cette image
  • Ouvrez la partie «Desktop Grid»
aucune information disponible sur cette image
  • Créez la grille de votre choix. J’opte pour 7x9

Pour que le tout ne soit pas trop laid, je dois encore mettre les icônes des applis à l’échelle.

  • Ouvrez les réglages Nova
  • Ouvrez la partie «Desktop»
  • Ouvrez la partie «Icon Layout»
aucune information disponible sur cette image

Pour la page d’accueil, j’utilise les réglages suivants:

  • Icon Size: 80%
  • Label: désactivé
  • Pas d’ombre ou autres

Vous vous dites éventuellement «beaucoup trop petit». Peut-être que les icônes sont un peu petites, mais je peux vous assurer que celles standard à 100% sont bien trop grandes. Car les moteurs haptiques des smartphones depuis environ 2014 sont assez précis et intelligents pour encore savoir ce que l’utilisateur souhaite faire avec 80%. Vous ne devez pas non plus vous inquiéter pour vos widgets. Comme ils doivent fonctionner avec les résolutions d’écrans de tous les fabricants, la plupart des widgets peuvent être mis à l’échelle s’ils sont bien programmés. Nova Launcher permet la mise à l’échelle dans une grille autodéfinie.

Je fais la même chose dans la partie «App & Widget Drawers» où je reprends les mêmes réglages qu’en haut, dans la grille de l’écran d’accueil.

Pourquoi Prime?

Nova Launcher est disponible en deux versions: Nova Launcher et Nova Launcher Prime. Il y a quelques années, je me suis laissé convaincre et ai investi les cinq francs dans la version Prime. Cette dernière n’offre pas une infinité de nouvelles fonctions, car le développeur Kevin Barry est trop ouvert pour cela.

Mais j’ai pris avec moi une maxime de l’époque du piratage sur Internet précoce. Elle n’a jamais été très connue, mais je la prends à cœur: «Like it? Buy it!» Quand j’aime quelque chose, je l’achète. Car avec ces cinq francs que tout le monde peut facilement dépenser, je soutiens le projet de Kevin Barry avec lequel il gagne sa vie. Au fil des ans, Kevin a bien mérité cet argent.

aucune information disponible sur cette image

Le plug-in support est l’une des fonctionnalités seulement disponibles dans la version Prime. Parmi elles se trouve le petit truc nommé TeslaUnread. Le plug-in ne fait pas grand-chose. Il vous montre simplement combien de messages non lus vous avez. Vous pouvez régler le look de la petite bulle sur l’icône de l’appli selon vos envies. Vous pouvez actuellement choisir des chiffres de différents styles ou de petites photos de vos contacts.

Le badge avec la photo de Livias
Le badge avec la photo de Livias
Le badge avec la petite bulle
Le badge avec la petite bulle
aucune information disponible sur cette image

Mais Kevin Barry n’en reste pas là. Les mises à jour sont régulières, actuelles, font bonne impression et reflètent généralement les tendances design actuelles de la maison Google.

Donc: merci, Kevin, tu es un héros.

Pas seulement de la technologie

Mais je ne m’arrête pas là. Je ne suis pas le genre de personne à faire confiance à la technologie les yeux fermés et à prendre les choses comme elles viennent. Je veux que la technologie s’adapte à moi et pas le contraire. Je réfléchis donc à la manière dont j’utilise les choses.

Si vous regardez mon écran d’accueil sur le téléphone, vous remarquerez que la disposition des icônes est un peu spéciale:

aucune information disponible sur cette image
Mon écran d’accueil

Voilà, en gros, comment je range les icônes:

  • Je suis droitier, je veux donc pouvoir sélectionner une appli avec mon pouce droit.
  • Quand je téléphone, je change de main
  • Quand j’écris un mail, je ne balaye jamais le clavier
  • J’utilise Signal souvent, je la veux donc proche du pouce
  • Toutes les applis Google sont dans un fichier, car mon système du pouce droit ne fonctionnerait plus et je ne les utilise pas assez souvent pour leur offrir une place de choix sur mon écran d’accueil.

Les applis que j’utilise de temps en temps, mais pas assez pour qu’un balayage supplémentaire me dérange, sont rangées dans l’App Drawer. Nova Launcher a une fonctionnalité particulièrement cool. Vous pouvez cacher des applis. Tous les bloatwares et les applications insensées qui ne peuvent êtres désinstallées qu’une fois l’appareil «rooté» sont hors de ma vue et ma surface utilisateur ne m’affiche que ce dont j’ai vraiment besoin. Super.

aucune information disponible sur cette image
Le choix des applis n’est pas forcément logique. De nombreuses applications sont installées pour être testées et comparées.

Voilà comment faire:

  1. Ouvrez les réglages Nova
  2. Ouvrez la partie «App & Widget Drawer»
  3. Ouvrez la partie «Hide Apps»
  4. Cochez les applis que vous ne souhaitez pas voir au quotidien
aucune information disponible sur cette image
En un clic, les applis inutiles disparaissent

Cela ne résout certes pas le problème des bloatwares, mais rend le quotidien avec ces derniers bien plus agréable. De plus, je cache des applis que j’avais déjà sur l’écran d’accueil. Je ne veux pas les revoir dans le tiroir d’applications.

Et comme petite déco supplémentaire, j’utilise les icônes du Pixelful Icon Pack.

Voilà, j’ai terminé. J’espère que vous en savez plus maintenant Daki, Ghostking et Sys-Lab. Vous tous: utilisez Nova Launcher, vous n’allez pas le regretter.

Cet article plaît à 105 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher
Senior Editor, Zurich
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser