Nouveautés SVOD de mai : les films et séries à ne pas manquer

Luca Fontana
Zurich, le 01.05.2022
Traduction: Sophie Boissonneau

Vous n’avez encore aucune idée de ce qui vous attend ce mois ? Peu importe ; que ce soit sur Netflix, Disney+, Sky ou Prime Video, découvrez ici les nouveautés à ne pas manquer.

Qu’est-ce qu’un rat avec la queue coupée ? Un rat-courci. Après cette introduction de haut vol, qui ne vous a probablement pas laissé de marbre, je vais vous présenter les sorties films et séries du mois.

« Neumatt », saison 1

Michi Wyss (Julian Koechlin), consultant à Zurich, vit sa vie à toute allure. Or, lorsque son père se suicide, il se voit contraint de retourner à la ferme familiale, la Neumatt. Son père avait, en effet, contracté de lourdes dettes et l’exploitation est désormais au bord de la faillite. Ce qui ressemble fort à une intrigue générée par le Schweizer Film Generator est en fait une histoire inspirée par le taux de suicide élevé chez les agriculteurs comme l'écrit le St. Galler Tagblatt. La série a déjà été diffusée sur SRF et arrive maintenant sur Netflix. Du « made in Switzerland » sur Netflix ! Martin Rupf a aimé la série.

Sortie : 13 mai
Où : Netflix

« Tokyo Vice »

La minisérie de huit épisodes est inspirée d’une histoire vraie. C’est lugubre, presque incroyable. Elle commence par une rencontre. Une rencontre entre le journaliste Jake Adelstein (Ansel Elgort) et un membre du réseau criminel japonais des Yakuzas. Et une menace : « Efface tes histoires ou nous t'effacerons ». À l'époque, Jake Adelstein couvrait l'actualité pour le journal japonais The Yomiuri Shimbun, qui est encore à ce jour le quotidien le plus diffusé au monde. Jake Adelstein était non seulement le premier journaliste non japonais du journal, mais aussi le premier dont les reportages causaient vraiment du tort au crime organisé japonais, dont on sait très peu des activités, même au Japon. Son plus grand ennemi : Tadamasa Goto, chef d’une famille de Yakuzas.

Sortie : 15 mai
Où : Sky Show (Entertainment Pass)

« Love, Death & Robots », saison 3

Récompensée plusieurs fois aux Emmy Awards, Love, Death & Robots est un ovni. Je ne saurais la décrire. Bon OK, je peux essayer... Love, Death & Robots est un recueil de courts métrages animés de différents styles et genres d'animation. Ceux-ci vont de la science-fiction au fantastique en passant par l'horreur ou même la comédie. Les créateurs ont toute liberté créative. Seule contrainte, chaque épisode doit traiter d’un de ces thèmes : l’amour, la mort ou les robots. Je crois que je me suis pas trop mal débrouillé pour décrire Love, Death & Robots.

Sortie : 20 mai
Où : Netflix

« Tic et Tac, les rangers du risque »

Ça n’est pas un reboot. Personne n’irait voir un reboot. Et d’ailleurs, le film Tic et Tac, les rangers du risque ne veut pas non plus être vu comme tel. Trente ans se sont déjà écoulés depuis que les deux chevaliers se sont fait connaître. Aujourd'hui, leur amitié est brisée et leur carrière a pris fin. Chip (John Mulaney) est devenu courtier en assurance. Chap (Andy Samberg) a quant à lui subi une opération de chirurgie esthétique en images de synthèse et enchaîne les conventions pour faire raviver la gloire d’antan. Haha. Je n’aurais jamais pensé Disney capable d’autant de cynisme. Cela me donne d’autant plus envie de voir le film. Quelque chose me dit que le film sera soit absolument génial, soit totalement nul, il ne peut pas y avoir d’entre-deux.

Sortie : 20 mai
Où : Disney+

« Night Sky »

J'ai découvert cette série grâce à l'acteur oscarisé J.K. Simmons. Je lui voue un véritable culte. J’adore (presque) tout ce dans quoi il a joué. Night Sky pourrait aussi en faire partie. D’abord parce que je trouve courageux de donner les rôles principaux à deux personnes plutôt âgées. Mais aussi parce que je trouve la bande-annonce très prometteuse : un couple âgé a découvert dans son jardin une pièce enterrée menant à une étrange planète abandonnée. Ils n'ont jamais réussi à percer ce mystère. Ils ont cependant réussi à préserver ce secret jusqu’à l’apparition mystérieuse d’un jeune homme dans cette pièce. Un intrus ? Un alien ? Une seule chose est sûre, le portail est bien plus que ce qu’ils n’ont jamais osé imaginer.

Sortie : 20 mai
Où : Amazon Prime Video

« Stranger Things », saison 4, partie 1

C'est une mauvaise habitude qui est devenue une mode chez Netflix, lorsqu’une série en vient à sa dernière saison, cette dernière est divisée en deux parties. La seconde partie sort généralement deux ou trois mois après la première. Stranger Things ne fait pas exception à la règle. La première partie de l’ultime saison de ce qui est probablement la série Netflix la plus populaire de tous les temps, selon ce rapport, connaîtra sûrement le même succès. La série se déroule dans les années 80, décennie qui a vu la sortie de films tels que Les Goonies, SOS Fantômes et Terminator, les coiffures étaient exubérantes, les vêtements, bariolés et le monde, pas aussi cynique que le nôtre aujourd'hui. Stranger Things donne vraiment l'impression d'avoir été tourné dans les années 80, puis placé dans une capsule temporelle avant d'être envoyé en 2016, à la sortie de la première saison. C’est ce que j’aime dans cette série.

Sortie : 27 mai
Où : Netflix

« Obi-Wan Kenobi »

« That’s fucking Obi-Wan Kenobi » est probablement l’une des phrases les plus iconiques de tout l'Internet. Elle a été prononcée par Ewan McGregor, l’acteur même qui incarne Obi-Wan Kenobi, au Graham Norton Show, émission où les célébrités se rendent pour raconter des anecdotes. Ewan McGregor compte parmi ces acteurs et aurait une fois poursuivi un jeune conducteur de 16 ans pour le réprimander d'avoir ignoré un panneau stop. Le jeune conducteur était tellement impressionné que ses pensées se lisaient littéralement sur son visage. Il vient de se faire arrêter par... eh bien, par ce putain d'Obi-Wan Kenobi ! Pourquoi vous raconter ça ? Parce que vous ne devriez pas avoir besoin d’arguments pour regarder cette série. Regardez-là, un point c’est tout.

Sortie : 27 mai
Où : Disney+

Cet article plaît à 87 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.» 


Films et séries
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader