Que se passe-t-il si je connecte un téléviseur 65 pouces à un PC?
Critique

Que se passe-t-il si je connecte un téléviseur 65 pouces à un PC?

Dominik Bärlocher
Zurich, le 15.04.2017
À qui construit un PC chez lui, la question de l'écran se pose tôt ou tard. 27 pouces? 29? Ou préférez-vous quelque chose de légèrement plus petit en 24 pouces? Je vous le demande: pourquoi pas 65 pouces? Je l'ai testé cette fois. Pourquoi? Parce que je peux. Voici mes expériences.

Oui, je l’avoue, j’ai probablement déjà eu de meilleures idées quand je regarde mon bureau. Mais il est certain que l'idée est glorieuse. Jusqu'à présent, il y avait deux écrans HP de 27 pouces sur mon bureau. Cela fonctionne très bien et, en fait, je ne peux pas me plaindre de quoi que ce soit. Maintenant, il y a là un téléviseur de 65 pouces.

Moniteurs
/>
EliteDisplay E272q (27", 2560 x 1440 pixels)
HP EliteDisplay E272q (27", 2560 x 1440 pixels)

J'aime les grands écrans. Vraiment grands. Je suis un enfant des années 1990. À cette époque, Internet était encore nouveau et tout était dans le genre «cyber». Des couleurs néon et une esthétique de la science-fiction partout. Techno. Et l'un de mes films préférés: Hackers [pirates informatiques]. Belle époque.

Bien sûr, je sais que le film cesse immédiatement d'avoir du sens dès qu'un écran apparaît sur l'écran de cinéma. Rien ne fait plus sens. «Le RISQUE est beau»? Ha ha. Mais ensuite sont arrivées des scènes comme celles-ci:

aucune information disponible sur cette image
Le diabolique super ordinateur Gibson est livré avec un écran géant

Depuis lors, je suis fasciné. De grands écrans? Oui, s'il vous plaît. J'aime depuis longtemps l'idée de connecter un téléviseur à un PC, parce qu'elle était techniquement peu coûteuse. Sortie HDMI d'une part, entrée HDMI de l'autre. Le problème était jusqu'à présent le suivant:

  1. Un téléviseur de taille acceptable coûte cher
  2. Je ne sais pas si je peux travailler dans le monde réel avec ce truc. Que ça marche à Hollywood ne signifie pas que c'est pratique dans la vie quotidienne

Un jour donc le chef de produits [Lukas Müller] m'a invité à une réunion (https://www.digitec.ch/fr/User/lukas-mueller-806005). Il est à la recherche d'idées publicitaires créatives pour un téléviseur. En tant que rédacteur, je ne me préoccupe pas vraiment pas d'idées promotionnelles, mais le chef de produits a avancé un argument convaincant selon lequel je devais assister à la réunion. Avec les mots «Regarde-moi ça», il m'envoie ce lien.

TV
/>
UE65KS8080 (65", 4K, SUHD, LCD)
Samsung UE65KS8080 (65", 4K, SUHD, LCD)

Un design 360 degrés sans cadre, «Quantum Dot Display» et «HDR 1000» – le meilleur équipement de la série Premium au design plat.

Le Samsung UE65KS8080 est le best-seller parmi les téléviseurs de 65 pouces et donc un appareil qui a procuré beaucoup de plaisir à nos clients. Ce qui plaide également pour cet appareil, c'est que sa maturité de 13 mois au moment de la date limite pour la rédaction de l'article crée un excellent rapport prix/performance. En substance, a déclaré le chef de produits, ce téléviseur est un modèle haut de gamme au prix d'un appareil de gamme moyenne. Pour Lukas, c'est clair: «Ce téléviseur est l'une des pièces les plus "hot" de la saison».

Tandis qu'il dit cela et sait probablement de quoi il parle, je pense seulement en mon for intérieur que «65 pouces est une grande taille, donc très général. Mais je veux la chose pour mon PC, n'est-ce pas?»

«Puis-je connecter la bête à un PC», je demande.

«Logiquement», dit Lukas.

Ouaiiss! Ainsi commence une expérience, qui est en quelque sorte totalement tordue, mais en quelque sorte aussi totalement géniale.

Un peu complexe sur le plan logistique

La configuration de l'appareil est typique des téléviseurs. En raison de la gigantesque diagonale de l'écran de 65 pouces, l'équivalent de 164 cm, la chose est assez lourde et n'est pas faite pour être déplacée "en grand". Un téléviseur est traditionnellement cette chose que vous achetez quelque part et, dans le cas idéal, que vous ne bougez à nouveau que s'il est mort. Le Samsung UE65KS8080 – pourquoi diable ce téléviseur a-t-il un nom dont seule une mémoire eidétique peut se souvenir? – ne fait pas exception. La gigantesque pièce pèse près de 30 kilogrammes. Par chance, je n'ai pas à le traîner du magasin jusqu'au bureau.

Lors du déballage, il est frappant de constater que, malgré son poids, le téléviseur occupe un volume réduit. L'écran est extrêmement fin. Si fin que toutes les connexions ont été externalisées dans un boîtier séparé. Je referme donc seulement le "Connecteur Samsung" – c'est maintenant comme ça que je l'appelle – et je branche un câble d'alimentation directement sur le téléviseur. Je branche le reste au boîtier de connexion lui-même connecté au "connecteur Samsung". Samsung a rebaptisé ce boîtier la One Connect Box.

Je soupçonne qu'il y a quelque part une faille dans la conception. Le téléviseur suit la philosophie du design des modèles à 360 degrés. Cela signifie que l'UE65KS8080 est beau à regarder de tous les côtés. L'appareil pourra se tenir au milieu de la pièce sans que personne ne remette en question le fait que le propriétaire du téléviseur est sain d'esprit parce que l’arrière du téléviseur ressemble à un dépotoir électrique. Idéalement, deux câbles pourraient être tirés quelque part du centre de la pièce vers un mur et la boîte de connexion ainsi que le pont à fiches et autres joyeusetés dissimulées dans une étagère ou sous le canapé. Cependant, le problème est maintenant que le câble d'alimentation et celui du téléviseur sont trop courts pour atteindre le boîtier de connexion. Y a-t-il plus de longueur de câble? [Oui, il y en a] (https://www.digitec.ch/fr/Search?q=one+connect+kabel+mini), mais je n'en ai pas besoin, car mon bureau est toujours un extraordinaire fouillis de câbles.

De toute façon, je ne pense pas que la plupart des lecteurs aient un fort besoin de mettre un téléviseur au beau milieu de la pièce. L'accrocher au mur est une meilleure option. Comme le Samsung UE65KS8080 fait seulement quelques centimètres d'épaisseur, c’est très bien. Il suffit de dissimuler deux câbles ou de resserrer proprement le mur et c'est bon.

aucune information disponible sur cette image
Quand je partage ma console de travail, ma collègue prétend que c'est super

Je veux le téléviseur, mais sur mon bureau. Et quelque chose me dit que je veux voir l'UE65KS8080 un peu plus éloigné de moi, car il est assez grand. Par conséquent, je place le support de pieds fourni à peu près aux deux tiers sur la table opposée, qui en fait appartient à ma collègue [Alina Biedermann] (https://www.digitec.ch/fr/User/alina-biedermann-2112164). Je suis presque sûr que ça ne te dérangera pas.

Et c'est parti... ou non

Installation terminée, PC connecté à l'un des ports HDMI et en avant.

aucune information disponible sur cette image
Mais que se passe-t-il alors?

Le premier problème apparaît. Le Samsung UE65KS8080 est un téléviseur qui prend en charge la résolution UHD. Mon PC n'apporte qu'une définition de 1 920 x 1 080 pixels sur une diagonale d'une image de 65 pouces, cela signifie que les pixels ont la taille d'un poing.

Pour cela, nous avons le support technique de l'entreprise. JanWihler, en fait un ingénieur systèmes, apparaît et échange mon PC tout entier et installe par la même occasion une nouvelle carte graphique que le Category Manager (gestionnaire de catégorie) [Osman Erdogan] (https://www.digitec.ch/fr/User/osman-erdogan-1362326) avait juste avant dans son bureau.

aucune information disponible sur cette image
Jan Wihler a fait un travail remarquable
Cartes graphiques
/>
GeForce GTX 1080 STRIX A8G-GAMING (8Go)
ASUS GeForce GTX 1080 STRIX A8G-GAMING (8Go)

Cette carte graphique gaming est dotée de technologies ASUS exclusives, comme «DirectCU III» avec des ventilateurs au design breveté et la technologie Auto-Extreme.

Mais qu’en est-il maintenant?

aucune information disponible sur cette image
Ça fonctionne encore. En 3 840 x 2 160 pixels, l'aspect est bien meilleur

Un deuxième soleil au bureau

D'accord, la configuration semble bonne et en même temps quelque peu ridicule. Mais ce n'est pas l'aspect qui est important. Il s’agit de mon poste de travail au bureau. Je me dois ici d’être productif parce que, sinon, vous n'aurez rien à lire. Puisque je me trouvais dans un moment quelque peu ambitieux, j'ai déclaré à Lukas Müller que j'utiliserai l'UE65KS8080 de Samsung en tant qu'écran de bureau un mois durant.

La première fois que vous vous asseyez face à l'écran allumé, la sensation est écrasante. Mon champ de vision tout entier est occupé par l'écran.

Tout est gigantesque.

Et éclatant. Il devient rapidement évident que l'écran est conçu pour se tenir à l'autre extrémité de la pièce et qu'il va se heurter à d'autres sources lumineuses. Heureusement puis-je au moins baisser la luminosité jusqu'à un minimum, ce qui rend alors la vue sur l'écran – à présent en 3 840 x 2 160 pixels – beaucoup plus confortable. Tizen, la propre version Android de Samsung qui est également utilisée comme système d'exploitation pour le téléviseur, est facile à utiliser et même les personnes ayant une expérience technologique minimale peuvent régler le téléviseur pour qu'il s'adapte à la pièce ou, dans mon cas, à ma table de bureau.

aucune information disponible sur cette image

Rapidement, je remarque que ma dernière part d'intimité est sur mon ordinateur. Peu importe ce que je fais, je suis convaincu que les gens dans l'immeuble de bureaux d'en face peuvent voir ce que je fais. C'est délicat, surtout pour les produits sur lesquels j'ai des informations préalables exclusives, car, avec l'écran géant et une possibilité d'espionnage simple, je cours le risque de violer les accords de non-divulgation.

placeholder

placeholder

Que mes collègues de bureau aient une vue sur mon écran, passe encore. Mais, pour la sécurité, c'est délicat quand les gens du bureau d'en face le peuvent aussi. Parce que, contrairement aux graphistes et éditeurs de mon bureau, les gens d'en face ne sont pas nécessairement de mon côté et aussi désireux de garder le secret autour des produits. Ainsi, il était déjà clair pour moi dès le début du test qu'il n'y avait aucun endroit où l'écran exposé près de la fenêtre resterait confidentiel.

De même que par ailleurs: je me sens stupide quand je regarde des vidéos YouTube. Mais je me dois presque de le faire, parce que si jamais j'ai un téléviseur aussi génial, ne serait-ce pas un vrai gâchis de ne pas essayer de voir ce qui se passe quand je "streame" en 8K?

Qu'est-ce qui se passe? L'image est écrasante, même si la résolution 8K du téléviseur n'y participe pas. Mais je vous le dis, ça en vaut la peine. L'homme fort Brian Shaw y est plus vrai que nature. Je ne peux seulement qu'imaginer à quoi ressemblerait un long métrage en Blu-Ray. Parce que cela ne faisait malheureusement pas partie de mon test. Au début, je pensais que l'expérience du film ne me manquerait pas, mais, maintenant, je la regrette.

Heureusement, mon collègue Phil Rüegg a testé le téléviseur quant à la qualité de lecture des films.

En autotest: voit-on vraiment mieux en *4K**?
placeholder

placeholder

«Ton cou n'est-il pas raide?»

La configuration stupidement grande de mon écran attire les gens de l'entreprise venant de services éloignés pour me poser des questions et s'asseoir sur ma chaise de bureau. Petite astuce au passage: si vous voulez vous faire des amis dans l'entreprise, il suffit de mettre 65 pouces sur la table et ensuite cela va de soi. Une question m'a été posée X fois.

N'as-tu pas mal au cou?

La réponse: Non. Mais la réponse s'accompagne d'un Mais.

J'aime travailler en mode plein écran. J'aime la fonction «fenêtre» du système d'exploitation Windows – c'est pour cela que Windows s'appelle Windows, car il a des fenêtres – mais j'aime que mes images soient grandes et dominantes. Ce n'est pas le cas avec le Samsung UE65KS8080, car le travail devient alors incroyablement peu pratique. Certes, je peux présenter un document Word d'environ dix pages en taille originale les unes à côté des autres, mais ce n'est pas fonctionnel.

aucune information disponible sur cette image
Vous ne vous êtes jamais posé de questions sur vos mouvements oculaires et la position de la fenêtre?

Je commence donc à déplacer les fenêtres de façon un peu anarchique et je tente d'organiser les fenêtres afin qu'elles suivent la logique de mon regard. Par logique de mon regard, j'entends là où mes yeux se posent naturellement. Ma fenêtre principale est en bas au centre. Alors, quand je regarde droit devant, alors la fenêtre est là.

Ma deuxième fenêtre, celle avec mon contenu multimédia – soit une vidéo YouTube ou un podcast par exemple [SwordAndScale] (https://swordandscale.com) – est en haut à droite. La fenêtre de recherche où j'ai des onglets ouverts et dont j'ai besoin pour faire des recherches au travail est en bas à gauche. L'espace en haut à gauche représente peu, parce que là, il me manque aussi les pop-up et d'autres choses. Système de discussion interne: en bas à droite. Mails: en bas à gauche.

Il n'est plus nécessaire de placer les fenêtres les unes au-dessus des autres. C'est très, très cool.

Ce qui serait encore plus cool maintenant: si je pouvais déplacer les données au moyen de gestes! Comme dans «Minority Report».

aucune information disponible sur cette image
Si John Anderton peut le faire, alors je le veux aussi

Conclusion

Alors, qu'ai-je appris de cette expérience? Personne ne doute jamais de se faisabilité technique, car la technologie est évidemment compatible. J'en tire deux conclusions. J'aime mes écrans. Au pluriel donc. Je préfère travailler sur plusieurs écrans, car la disposition des fenêtres est alors plus facile à sentir. Oui, «sentir». Cela n'a pas nécessairement besoin d'être techniquement correct, mais il n'y a absolument aucun exercice de la pensée qui s'applique à «Quelle fenêtre je fais glisser vers où?». Plusieurs écrans se «sentent» de façon plus naturelle.

Mais que le champ de vision tout entier de l'écran et des informations soient intuitivement «sentis», c'est génial. Aussi, si au fil du temps mes collègues de l'équipe éditoriale m'ont manqué ainsi qu'Alina Biedermann,qui est assise en face de moi, est qui est peu à peu devenue ma «voix hors champ», puisque je ne l'ai pas vue travailler depuis des jours, même si elle est assise à environ deux mètres de moi.

Pourtant, j'ai appris quelque chose presque un chouia technologico-philosophique, sur le rôle d'un téléviseur. Le téléviseur a changé. Ce n'est plus l'appareil qui se trouve dans un coin et nous inonde ou nous divertit. Avec un téléviseur, de passionnants projets multimédias peuvent être réalisés, car, sur un téléviseur, un système d'exploitation fonctionne. Dans le cas du Samsung UE65KS8080, il s'agit de la propre version Android de Samsung: Tizen. Dans l'environnement du Samsung Galaxy S8 et de ses options d'interactivité avec d'autres appareils intelligents, cela devrait être tout à fait passionnant.

En outre, le moniteur PC de 65 pouces n'est même pas une si mauvaise affaire. Le seul obstacle pourrait être la carte graphique qui doit apporter des performances appropriées. Dans le cas contraire, les pixels ont la taille d'un poing. Mais si un processeur graphique convenable est installé, l'image devient nette à une distance d'environ 60 cm. En tant que malade des écrans, je peux le dire: un écran plus grand avec une résolution UHD vaut la peine, même dans les petits espaces. Le vieux préjugé selon lequel «Assis trop près du téléviseur, vous ne voyez plus rien» est définitivement obsolète. C'est agréable.

Peut-être ai-je déjà eu de meilleures idées dans ma vie que de mettre un écran gigantesque sur ma table de bureau. Mais je vous dis une chose: j'ai rarement eu des idées glorieuses.

Cet article plaît à 230 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher
Senior Editor, Zurich
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser