CritiqueGaming

Le micro-casque Void RGB de Corsair – un son d’excellente qualité au travail

Dominik Bärlocher
Zurich, le 12.05.2017
Je ne suis pas un gamer, mais j’aime avoir un son de qualité. Je me suis donc laissé convaincre à la dernière minute de tester le Void RGB de Corsair. Ce casque est plein de promesses qui n’intéresseront sûrement pas que les gamers: son surround 7.1, microphone intelligent et confort extrême.

Sur l’emballage, je lis Upgrade to Unfair, un slogan que je ne saisis pas vraiment, même après avoir testé le casque. Je ne vois pas en quoi le Void RGB est injuste. Par contre, que mon poste de travail ne soit pas équipé d’un micro-casque standard ou d’une qualité comparable, ça, c’est injuste. J’ai besoin que mon micro-casque possède les fonctionnalités suivantes:

  • Microphone pour appels téléphoniques. Nous faisons tout par micro-casque.
  • Casque pour écouter de la musique lorsque je rédige

Mon casque me sert aussi à ne pas entendre toutes les conversations du bureau, sinon je n’arrive pas à me concentrer. Je le porte donc presque toute la journée. Un micro-casque pas cher ordinaire remplit ses fonctions, mais j’aime travailler avec du matériel de qualité.

Je vous entends déjà. Le Void RGB est un casque de gamers. Alors pourquoi est-ce que je ne parle que du travail de bureau?

Je ne joue pas à des jeux vidéo, mais je fais plein d’autres choses sur mon ordinateur: du graphisme, beaucoup de rédaction, quelques bidouillages… Le dernier jeu auquel j’ai passé mes week-ends, c’était Unreal Tournament 99. Quand il venait de sortir. En 1999. Je suis vieux.

Mais quand j’observe les gamers et que je me penche d’un peu plus près sur leurs réglages, je vois qu’ils ne cherchent pas que du bling bling, mais aussi du matériel robuste et confortable sur la durée. Un fauteuil de joueur est fait pour pouvoir y passer la nuit. Comme je passe mes journées au travail, je comprends le concept. C’est la même chose pour les casques: si on en trouve un avec lequel on peut passer la nuit à jouer à Overwatch avec un son de qualité et sans avoir mal aux oreilles, autant l’utiliser au bureau.

Quand vous achetez des périphériques pour votre ordinateur et des meubles de bureau, penchez-vous sur le matériel qu’utilisent les gamers. Ils m’ont convaincu de tester le Void RGB de Corsair.

Le micro-casque existe en deux versions et une multitude de couleurs. Mon critère de sélection principal? Les nombreuses heures que je passe au bureau chaque jour – parfois 10, voire plus dans les cas extrêmes – et le fait que je porte un casque la majeure partie du temps. Il me faut un appareil avec fil. La batterie de la version sans fil dure longtemps, mais je n’ai pas envie d’être à nouveau stressé à l’idée qu’elle puisse se décharger.

La configuration, avec ou sans droits d’administrateur

Dans un bureau moindrement sérieux, les employés ne possèdent aucun droit d’administrateur. C’est important, et ça ne devrait pas changer. Je ne pense pas que votre employeur accepterait de faire une exception parce que vous vous êtes acheté un nouveau casque. Heureusement, Corsair y a pensé, et le Void RGB fonctionne avec les pilotes standards. On le branche, on écoute, et c’est tout.

Pas besoin d’avoir un ordinateur exceptionnel. Chaque machine dotée d’un port USB A (vous savez, celui dans lequel on insère systématiquement le fameux câble USB carré à l’envers) fonctionne très bien.

aucune information disponible sur cette image
Les effets de couleur et l’égaliseur peuvent être réglés dans le logiciel, tant que vous possédez un accès d’administrateur.

Si vous ne détenez pas les droits d’administrateur, vous pouvez simplement configurer le casque. Pour ce faire, vous avez besoin de la Corsair Utility Engine. Le logiciel vous permet de régler les effets de lumière, voire de les éteindre, ainsi que de paramétrer l’égaliseur. Mais ces réglages ne sont pas enregistrés dans le micro-casque. Contrairement aux claviers de Corsair, l’Utility Engine doit fonctionner en arrière-plan pour qu’ils puissent être enregistrés.

Ça m’agace. Je ne comprends pas pourquoi Corsair procède de la sorte pour un appareil, mais pas pour les autres. Chers lecteurs, peut-on enregistrer ces réglages dans le micro-casque? Si c’est le cas, merci de laisser un commentaire au bas de cet article.

Le son

Dans la vidéo ci-dessus, j’évoque la chanson Iron Man de Black Sabbath Track, qui possède le meilleur solo de guitare de tous les temps. Ma collègue Patriciah Fluri n’est pas du même avis, elle préfère Jimi Hendrix. C’est clair que le talent d’Hendrix, c’est autre chose… Quoi qu’il en soit, nous n’arrivons pas à ajouter la chanson dans la vidéo. Pourquoi? À cause des droits de licence. Mais je peux mettre un lien sur le clip Youtube officiel de la chanson pour que vous puissiez écouter la chanson avec votre micro-casque.

Jusqu’à présent, j’avais remplacé le micro-casque pas cher de mon poste de travail par l’un de ceux de la marque HyperX. Nous l’avons eu au bureau, et il m’a très bien servi. Mais après l’épisode Black Sabbath, je me suis rendu compte que l’HyperX n’a aucune chance contre le Void RGB de Corsair.

Micro-casques gaming
Cloud Revolver S (Over-Ear)
155.–
HyperX Cloud Revolver S (Over-Ear)

Casque-micro de haute qualité avec son Dolby Surround 7.1 virtuel.

Laissez-moi tout de même nuancer mes propos. Je suis assis à mon bureau, avec mes collègues de la rédaction et les graphistes, quand l’un d’entre eux, Sven Mathis, me tape sur l’épaule.

«Hé, c’est super fort!», me dit-il après que j’ai retiré mon casque.

Ah bon? Au contraire, j’ai même baissé le volume de mon casque plus bas que celui de mon HyperX. Le son que j’entends est excellent. Il sature peut-être un peu dans les aigus si j’utilise le réglage par défaut, mais je suis impressionné. Sven l’est moins.

«Je n’aimerais pas être assis à côté de quelqu’un qui utilise ce truc dans le train.»

Apparemement, l’isolation acoustique vers l’extérieur laisse quelque peu à désirer, même si le casque ne me fait jamais transpirer. Un son du tonnerre, mais une mauvaise isolation vers l’extérieur, ça me va. Je demande donc à Sven de se rasseoir à son poste et de me dire quand il n’entend plus ma musique.

Je commence à tester au niveau 50 de Windows. Sven entend très bien la musique, il l’accompagne même en chantant. Le régulateur de volume du casque me permet de baisser le volume par pourcentage à 40, puis à 30… Il m’entend toujours. Zut. À 20, c’est bon. Le son n’est pas très fort, mais sa qualité reste excellente.

Pour info, nous avons mené notre test avec Enjoy the Silence, de KI Theory.

En réglant le son à 20, je peux me laisser porter par la musique sans qu’on me dérange, et sans que je déconcentre les graphistes. Parfait.

Je n’ai pas vraiment testé le son surround, parce que ça ne s’applique pas vraiment au travail de bureau. J’ai regardé une vidéo de démonstration technique sur YouTube pour vérifier que la technologie fonctionne, mais je ne peux pas vous en dire plus. Mon test n’est clairement pas complet puisque je détourne le Void RGB de sa fonction primaire de matériel de gamer.

Résumé

Pour son prix, et pour un micro-casque, le Void RGB de Corsair a un excellent son. Les personnes que j’ai appelées ne se sont jamais plaintes de la qualité du microphone. Il fonctionne parfaitement comme micro-casque de bureau, même après l’avoir porté plusieurs heures. Pour profiter pleinement de toutes ses fonctions, il faut évidemment faire autre chose que travailler dans un bureau, mais il rend les conférences téléphoniques et la musique d’ambiance bien plus agréables.

Le manque d’isolation acoustique vers l’extérieur pourrait être source de tension avec vos collègues. Demandez tout de suite à vos collègues quel volume leur convient.

Le micro-casque Void RGB convainc par son poids, ses performances et son confort. De manière générale, il vaut la peine de jeter un oeil aux accessoires des gamers lorsque l’on souhaite optimiser son espace de travail, même si les trois quarts des effets de lumière sont inutiles.

Cet article pourrait aussi vous intéresser:

En première ligne sur le champ de bataille: que vaut le micro-casque *HyperX Surround**?
placeholder

placeholder

Cet article plaît à 13 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher
Senior Editor, Zurich
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser