5 conseils pour une maison connectée

5 conseils pour une maison connectée

Raphael Knecht
Zurich, le 08.10.2020
La domotique automatise et simplifie votre quotidien. Mais quelques conseils sont nécessaires pour éviter les pertes de temps et les erreurs.

Que ce soient les volets roulants connectés qui s'activent dès que les rayons du soleil se réverbèrent sur les fenêtres, les interrupteurs connectés qui commandent les lampes, les stores et la musique ou encore les thermostats muraux prenant en charge, pour vous, la gestion du chauffage l'hiver, les possibilités en domotique sont presque sans limites. Grâce aux progrès rapides de la technologie, vous pouvez même intégrer réfrigérateurs, machines à laver et autres gadgets ménagers. Tout est mis en réseau pour une interaction qui vous facilite le quotidien. La théorie, c'est bien beau, mais pour vous assurer que votre maison connectée fonctionne sans problème dans la pratique, il vous faut suivre quelques conseils, de préférence avant d'acheter.

Les assistants vocaux vous faciliteront le travail, à condition qu'ils correspondent à votre système domotique.
Les assistants vocaux vous faciliteront le travail, à condition qu'ils correspondent à votre système domotique.

Deux questions primordiales

Pour connecter sa maison, il convient de choisir un système domotique comportant des composants coordonnés et de marque identique. Il est possible de décider de combiner des appareils de différents fabricants. Quel que soit le choix que vous faites, il y a deux questions à se poser.

  1. Voulez-vous une commande vocale ?
  2. Quelle norme radio souhaitez-vous ?

Si vous répondez oui à la première question, une autre décision est à prendre : quel assistant vocal allez-vous choisir ? L'Assistant de Google, Alexa d'Amazon ou Siri d'Apple ? Assurez-vous que le plus grand nombre possible d'appareils de votre système souhaité sont compatibles avec l'assistant choisi.

Avant de vous décider pour un système, il y a deux questions à clarifier. Source d'image : The Verge
Avant de vous décider pour un système, il y a deux questions à clarifier. Source d'image : The Verge

Vous devez également préciser au début quelle norme radio vous souhaitez utiliser. En plus du WLAN, ZigBee, par exemple, est très populaire auprès des utilisateurs de domotique. Les appareils fonctionnant sur WLAN sont peu coûteux, mais nécessitent plus de puissance et une bonne couverture réseau. Les produits ZigBee, en revanche, sont relativement chers, mais fonctionnent de manière plus efficace sur le plan énergétique. Ils étendent également le réseau ZigBee en formant un système de maillage.

En choisissant un système avec des normes radio différentes – dans lequel tous les appareils sont compatibles avec Alexa –, il est alors possible d'intégrer les gadgets dans les routines Alexa existantes. Grâce au système modulaire de Homee, vous pouvez également connecter votre maison sans trop d'efforts malgré les différentes normes radio.

Choisissez le bon moment

Les appareils et gadgets connectés ne sont pas gratuits. En tant qu'utilisateur, vous payez la technologie, les caractéristiques et la compatibilité que le fabricant intègre dans ses produits. Par rapport à leurs homologues analogiques, ces appareils nécessitent une puce sans fil ainsi que des logiciels et des applications supplémentaires. De plus, les mises à jour de microprogrammes, les paramètres de confidentialité personnalisés et les corrections de sécurité ne sont pas gratuits.

Peut faire beaucoup, mais coûte beaucoup. Les appareils domotiques sont chers.
Peut faire beaucoup, mais coûte beaucoup. Les appareils domotiques sont chers.

Sachez qu'il est tout à fait possible d'obtenir tout un tas de produits domotiques plus récents à prix réduit, notamment lors de journées comme Black Friday (27 novembre 2020) ou Cyber Monday (2 décembre 2020). Ensuite, il convient de réfléchir aux besoins et d'acheter en conséquence, les composants moins importants pouvant être ajoutés par la suite au système existant.

Rester informé

À l'instar de la technologie, la domotique évolue rapidement aussi, l'Internet des objets ne cessant d'évoluer, donnant naissance à des produits dotés d'encore plus de fonctionnalités. De nos jours, de nombreux foyers possèdent un assistant vocal sous forme de haut-parleur. Alors qu'ils étaient considérés comme un luxe il y a quelques années encore, les produits domotiques se sont démocratisés. Cela étant, dans les médias, la domotique fait beaucoup parler d'elle, car elle n'est pas encore établie.

Il n'y a pas que pour les produits domotiques que les mises à jour sont importantes.
Il n'y a pas que pour les produits domotiques que les mises à jour sont importantes.

Pour ne pas rester en rade dans ce domaine, tenez-vous informé des tendances. Ce qui s'applique à votre système domotique s'applique aussi à vous : vous devez mettre à jour vos produits et vos propres connaissances par la même occasion. Pour améliorer votre système, consultez les forums, le site Events ou encore la newsletter !

Demandez à IFTTT

Votre maison connectée ne peut atteindre son plein potentiel que lorsque tous les dispositifs intégrés communiquent, interagissent et fonctionnent correctement. Si le détecteur de mouvement de l'interrupteur connecté détecte une personne dans la cuisine tôt le matin, la lumière et la machine à café s'allument alors automatiquement. Il devrait tout du moins en être ainsi. Derrière les processus auto-exécutés se cachent les conditions classiques du « If This Then That » (si ceci alors cela). Si un événement se produit, votre système domotique effectuera l'action appropriée. Dans un système qui provient exclusivement du même fabricant, les appareils s'harmonisent entre eux sans problème dans la plupart des cas.

L'une des nombreuses applets comporte sûrement une solution à votre problème de domotique.
L'une des nombreuses applets comporte sûrement une solution à votre problème de domotique.

C'est une tout autre histoire lorsque des appareils de fabricants et de normes différents sont intégrés dans le même système ; c'est le cas de la majorité des foyers possédant un réseau domotique, les fabricants quittant le marché pour laisser place à de nouveaux. Ou alors, il est possible d'acheter un produit pour le système existant dans la mesure où le fabricant de prédilection ne le propose pas. Si vous rencontrez des problèmes pour connecter des appareils dans votre réseau domotique, les services IFTTT – où d'innombrables applets utiles proposent des solutions clés en main et disponibles en téléchargement – viendront alors à votre rescousse.

Automatisation de la circulation du courant

Les appareils en mode veille – enceintes, téléviseurs, ordinateurs ou encore lampes – continuent de consommer de l'énergie, ce qui a donc des répercussions sur le porte-monnaie. Une possibilité ? Faire une tournée des appareils le soir avant d'aller dormir ou le matin avant de quitter la maison pour tout éteindre manuellement. Cependant, un assistant vocal peut se charger de cette tâche, à condition que tous ces appareils soient connectés au réseau domotique.

En mode veille, vos gadgets consomment inutilement beaucoup d'énergie.
En mode veille, vos gadgets consomment inutilement beaucoup d'énergie.

La solution la plus efficace consiste à éteindre tous les appareils moyennant une seule commande vocale. Pour ce faire, établissez une routine avec l'assistant Google, Siri ou Alexa, que vous activez avec la commande vocale appropriée. Si les appareils ne sont pas compatibles avec votre assistant vocal, vous pouvez également utiliser une prise radio fonctionnant sur secteur et dans laquelle vous branchez l'appareil à éteindre. N'oubliez pas de programmer également la routine inverse, c'est-à-dire pour les réactiver, faute de quoi, les autres séquences de votre système domotique ne fonctionneront plus.

Ces conseils vous permettront d'optimiser et d'agrandir votre réseau domotique. Vous en avez d'autres ? Vous connaissez d'autres pièges à éviter ? Si c'est le cas, faites-nous-en part dans les commentaires ! Pour ne manquer aucun article sur la domotique, suivez-moi en cliquant sur « Suivre l'auteur » dans mon profil !

Cet article plaît à 77 personne(s)


Raphael Knecht
Raphael Knecht
Senior Editor, Zurich
Quand je ne suis pas en train de me bourrer de sucreries, vous me trouverez dans un gymnase: je suis joueur et entraîneur passionné d’unihockey. Quand il fait mauvais, je bidouille mon PC assemblé par mes soins, des robots et autres jouets électriques. La musique m’accompagne de partout. Les sorties VTT en montagne et les sessions de ski de fond intenses font aussi partie de mes loisirs.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser