Protégez votre maison connectée des attaques numériques

Protégez votre maison connectée des attaques numériques

Raphael Knecht
Zurich, le 04.09.2020
Traduction: Stéphanie König
Des gadgets ingénieux et des routines automatisées rendent votre maison plus intelligente. Comme tout est en réseau et fonctionne via Internet, la domotique offre aussi beaucoup de possibilités aux intrus. Quelques astuces permettent cependant de leur compliquer la vie.

Équiper son logement de dispositifs intelligents présente de nombreux avantages. Les volets roulants se ferment automatiquement lorsqu'il fait trop chaud dehors et que le soleil tape contre la fenêtre. Une musique douce vous réveille le matin. Un seul interrupteur vous permet de commander vos stores, vos lampes et votre chauffage au sol. La connexion à Internet signifie aussi que vous vous rendez vulnérable, tout comme votre système smarthome. Si vous n'investissez pas suffisamment de temps et d'efforts dans la sécurité, votre logement deviendra rapidement une cible numérique. Pour une maison connectée sûre, il est donc essentiel d'appliquer les conseils suivants et de suivre quelques règles de base.

Les tendances domotique qui seront bientôt *dans toutes nos maisons**
placeholder

placeholder

Personnalisez votre assistant vocal

L'assistant vocal, tel que celui de votre enceinte intelligente ou de votre smartphone, peut vous faciliter la vie. Mais seulement si vous le paramétrez correctement. Si vous ne modifiez pas les paramètres d'usine, vous aurez vite des ennuis. Des personnes non autorisées peuvent alors accéder à votre maison connectée et aux produits du système. Le profil de la voix est un point essentiel. Veillez dès le début à créer un profil pour votre voix. Vous serez ainsi le seul à pouvoir utiliser l'enceinte intelligente. Si vous ne vivez pas seul, vous pouvez également créer des profils pour vos colocataires et leur donner les autorisations que vous souhaitez.

Pour pouvoir être le seul à commander votre assistant vocal, il doit connaître votre voix.
Pour pouvoir être le seul à commander votre assistant vocal, il doit connaître votre voix.

Vérifiez régulièrement les mises à jour

La sécurité n'est pas donnée pour toujours, elle est toujours temporaire. Même un verrou numérique, qui ne pouvait auparavant pas être forcé, peut à un moment donné être ouvert grâce à de nouvelles méthodes. Il en va de même pour la sécurité numérique. Le matériel et les logiciels ne sont protégés que s'ils sont à jour. Les fonctions et les appareils qui ont une connexion à Internet doivent toujours être à jour, afin que le réseau ne devienne pas un point faible et ne puisse pas être exploité. Si possible, réglez les paramètres de sorte que les appareils se mettent à jour automatiquement. Sinon, vérifiez régulièrement si une mise à jour est disponible. Dans le monde technologique actuel, qui évolue rapidement, le mieux est de le faire tous les jours pour rester protégé.

Les mises à jour sont essentielles pour assurer la sécurité de votre matériel et de vos logiciels.
Les mises à jour sont essentielles pour assurer la sécurité de votre matériel et de vos logiciels.

Assurez vos produits numériques

Pour votre voiture, vous avez une assurance automobile, pour le voyage, vous avez une assurance voyage. Alors pourquoi ne pas assurer vos biens numériques ? De nos jours, vous pouvez presque tout faire à partir de votre smartphone : passer des appels, envoyer des messages et des e-mails professionnels, et même effectuer des opérations bancaires. Imaginez ce qui se passerait si votre téléphone tombait entre de mauvaises mains. Comme presque tous les systèmes de domotique utilisent le téléphone portable, ils sont d'autant plus vulnérables. Depuis quelque temps déjà, les compagnies d'assurance proposent des solutions pour protéger vos biens en ligne. Peu importe que vos caméras privées à la maison soient piratées, que vos fenêtres ne soient pas fermées à temps en cas d'orage à cause d'un dysfonctionnement, ou que des tiers accèdent aux données de votre carte de crédit via le réseau smarthome : une cyberassurance ou une clause appropriée en complément de l'assurance existante vous protège dans de tels cas.

Si vous gérez également vos finances depuis votre téléphone portable, une cyberassurance est recommandée.
Si vous gérez également vos finances depuis votre téléphone portable, une cyberassurance est recommandée.

La clé : le mot de passe

Vous utilisez partout la même adresse électronique comme nom d'utilisateur et le même mot de passe. Il est encore plus facile, par exemple avec les routeurs, de laisser le mot de passe WiFi en attente et de continuer à l'utiliser. Les cybercriminels ont alors la vie facile. Suivez ces points pour sécuriser l'accès à votre maison connectée :

  • après avoir démarré un nouvel appareil, changez toujours le nom d'utilisateur et le mot de passe par défaut.
  • chaque routeur dispose d'un mot de passe pour accéder à son menu. Ce dernier doit aussi être modifié.
  • si une adresse électronique est requise, utilisez une adresse différente de celle de Facebook, des pages d'informations et des boutiques en ligne. Si nécessaire, créez une nouvelle adresse auprès d'un fournisseur gratuit.
  • choisissez un mot de passe complexe : pas de noms, pas d'animaux, pas de termes. Préférez une séquence aléatoire de lettres majuscules et minuscules, de chiffres et de caractères spéciaux ; plus il y a de caractères, mieux c'est.
  • même si vous devez vous souvenir de plusieurs mots de passe, il est logique d'en choisir un différent pour chaque application smarthome. Vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe qui gère tous vos mots de passe et qui est lui-même protégé par un mot de passe maître.
  • stockez vos mots de passe sur les ordinateurs et les téléphones portables non pas dans des navigateurs ou des applications, mais dans un gestionnaire de mots de passe.
  • si vous contrôlez votre maison connectée depuis votre téléphone portable, veillez à le déverrouiller par empreinte digitale, reconnaissance faciale ou scan de l'iris de votre œil. Activez également la suppression à distance de toutes les données.
Plus vous protégez votre smartphone, plus les données qu'il contient sont sûres.
Plus vous protégez votre smartphone, plus les données qu'il contient sont sûres.

Le sans-fil n'est pas toujours sans risque

L'avantage des ondes et des signaux radio ? Vous y avez accès presque partout ; de la cave au grenier. Soit directement, soit en utilisant des répéteurs. Mais cet avantage n'en est pas toujours un : avec le WiFi, par exemple, seul le mot de passe vous protège contre l'accès d'une autre personne à votre réseau. Ne faites donc jamais aveuglément confiance aux technologies radio-pilotées lorsqu'il s'agit de votre système de maison intelligente. Regardez toujours si les produits correspondants sont également disponibles sous forme de solutions avec câble. Ce n'est pas toujours possible, mais plus souvent qu'on ne le pense. Les cybercriminels doivent ainsi d'abord entrer physiquement dans le réseau pour pouvoir causer des dommages plus importants ; ce qui s'avère beaucoup plus complexe que de pirater un réseau smarthome sans fil.

Préférez les solutions domotiques avec câbles.
Préférez les solutions domotiques avec câbles.

Plusieurs réseaux pour plus de sécurité

Un système smarthome où tous les appareils fonctionnent sur le même réseau sans fil peut être comparé à un coffre-fort avec une porte de chaque côté. Si vous franchissez l'une de ces portes, vous êtes à l'intérieur et vous pouvez obtenir tout ce que vous voulez. Vous pouvez également ouvrir toutes les autres portes de l'intérieur pour vider le contenu plus rapidement. Pour éviter que cela ne vous arrive dans votre maison connectée, vous devez configurer votre routeur WiFi de manière à ce qu'il génère plusieurs signaux indépendants les uns des autres. La plupart des routeurs modernes en sont capables. Si ce n'est pas le cas, songez à acheter un nouvel appareil. Avec l'accès dit « invités », vous permettez non seulement à vos amis et visiteurs d'utiliser votre connexion Internet, mais vous protégez également votre propre réseau. En effet, l'accès « invités » a une autre caractéristique : vous pouvez individuellement déconnecter les gadgets individuels de votre smarthome qui n'utilisent pas la même connexion. Il s'agit d'une garantie supplémentaire en cas de piratage de l'un des réseaux.

Plusieurs réseaux WiFi rendent votre maison intelligente plus sûre.
Plusieurs réseaux WiFi rendent votre maison intelligente plus sûre.

Connaissez-vous d'autres erreurs à éviter quand on a une maison connectée ? Ou avez-vous entendu parler d'autres failles de sécurité qui rendent votre système domotique vulnérable ? Faites-nous-en part dans les commentaires. Si vous souhaitez m'accompagner et ne pas manquer d'autres articles sur la domotique, suivez-moi en cliquant sur « Suivre l'auteur » dans mon profil d'auteur.

Cet article plaît à 86 personne(s)


Raphael Knecht
Raphael Knecht
Senior Editor, Zurich
Quand je ne suis pas en train de me bourrer de sucreries, vous me trouverez dans un gymnase: je suis joueur et entraîneur passionné d’unihockey. Quand il fait mauvais, je bidouille mon PC assemblé par mes soins, des robots et autres jouets électriques. La musique m’accompagne de partout. Les sorties VTT en montagne et les sessions de ski de fond intenses font aussi partie de mes loisirs.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser