Critique

« The Bad Batch » séduit les fans de « The Clone Wars »

Luca Fontana
04.05.2021
Traduction: Sophie Boissonneau

La guerre des clones est terminée. Pas les assassinats. « The Bad Batch » voit le retour d'une unité d'élite rencontrée dans « The Clone Wars » en plein cœur d'une guerre civile, d'histoires de trahison et de libre arbitre.

Les temps changent. Les objectifs aussi. Une leçon qu'Hunter, chef de l'unité d'élite génétiquement modifiée appelée « The Bad Batch », apprend à ses dépens. Car si hier, lui et ses frères clones se battaient aux côtés des Chevaliers Jedi contre les armées droïdes des Séparatistes, il doit aujourd'hui éliminer les civils rebelles qui s'opposent à la République – ah non, ça c'était hier – maintenant ce sont ceux qui s'opposent au nouvel Empire Galactique.

Rien de tout cela n'est juste.

Le Grand Moff Tarkin n'est qu'un des nombreux personnages vétérans qui font une apparition dans « The Bad Batch ».
Le Grand Moff Tarkin n'est qu'un des nombreux personnages vétérans qui font une apparition dans « The Bad Batch ».
Lucasfilm Ltd, Disney+

Alors que la septième saison de The Clone Wars racontait et concluait l'histoire principalement du point de vue de ceux qui en sont à l'origine, les Jedi. Le sequel The Bad Batch, nous présente le point de vue des clones. Regardez la vidéo ci-dessus (en allemand) et découvrez si la série en vaut la peine.

La série en 13 épisodes The Bad Batch débutera le 4 mai avec un épisode pilote de 72 minutes. Ensuite, un épisode d'une trentaine de minutes sera diffusé chaque vendredi. Le créateur de The Clone Wars et coproducteur de The Mandalorian, Dave Filoni, revient en tant que producteur.

Pour finir, j'ai une question pratique sur la forme de cette critique :

Critiques ciné et série sous forme de vidéo

Une autre forme de critique. Aimez-vous le format vidéo ?

Merci beaucoup ! Et que la force soit avec vous... Toujours !

Cet article plaît à 20 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.» 


Audio
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Films et séries
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader