Une boîte à lumière presque parfaite pour les débutants

Thomas Kunz
Zurich, le 23.03.2018
Vidéo: Manuel Wenk
Traduction: Anne Chapuis
Construisez facilement une boîte à lumière presque parfaite avec de petits moyens. Même avec votre smartphone, vous obtiendrez les photos d’une qualité impressionnante.

Pour votre boîte, il ne vous faut pas grand-chose. Souvent, le matériel que vous avez à la maison suffit. Pour notre projet, nous avons utilisé une boîte en carton, du papier sulfurisé, du papier blanc et du ruban adhésif. Notre petit bijou a vu le jour après 30 minutes de bricolage. Il n’est pas parfait, mais est suffisant pour faire ses premiers pas dans la photographie de produits.

Vous pouvez aussi peindre les zones marrons du carton avec un spray blanc.
Vous pouvez aussi peindre les zones marrons du carton avec un spray blanc.

Éclairage

Utilisez la lumière que vous avez à disposition. Que ce soit un lampadaire, une lampe de chevet ou de bureau: ces sources de lumière sont suffisantes pour une première expérience. Le papier sulfurisé collé aux «fenêtres» de la boîte sert de filtre. La lumière crue et directe devient plus douce, un peu comme dans une softbox. Petit plus: le papier sulfurisé résiste à la chaleur. Même si j’ai dû rire en lisant l’article «One perfect Shot» de Dominik, il a parfaitement résumé la situation. Il a essayé de faire de son mieux avec les moyens du bord. Pour moi, la photographie est aussi synonyme d’improvisation, de bricolage et d’apprentissage pour toujours s’améliorer.

*One Perfect Shot**: pourquoi j'ai tout mis sens dessus dessous dans mon appart' pour prendre une photo
placeholder

placeholder

Hey Dominik Bärlocher, ta photo n’est pas mal du tout, mais est-ce que tu capitules ou tu as déjà prévu de faire un «The perfect Shot 2.0»?

Revenons au projet. Ici, nous utilisons trois lampes de bureau qui traînaient dans les parages. Prenez ce qui vous tombe sous la main. La seule chose à laquelle il faut veiller est que toutes les ampoules aient la même température de couleur. Dans notre cas, cette dernière est de 2700 Kelvins.

Un studio photo presque parfait, non?
Un studio photo presque parfait, non?

Photographier avec le smartphone

Pour la production des sujets des campagnes digitec, nous utilisons normalement des appareils photo reflex haute résolution. Mais, dans ce projet, nous avons décidé de prendre un smartphone. Manuel m’a prêté son Honor 9 d’une valeur d’environ CHF 400.–. Peu importe si vous utilisez un smartphone, un appareil photo compact ou professionnel; les photos réussiront le mieux en mode manuel et, si possible, au format RAW.

Réglages de l’appareil photo: ISO 100, ouverture f/2.2, vitesse d’obturation 1/200 seconde, balance des blancs 2800K (2700K n’était pas possible).

aucune information disponible sur cette image
 Ici, un papier noir a été utilisé pour bloquer la lumière.
Ici, un papier noir a été utilisé pour bloquer la lumière.
La différence est visible à droite du logo Olympus (sans papier).
La différence est visible à droite du logo Olympus (sans papier).

Le résultat

Les photos suivantes ont été prises avec le Honor 9. Lors du post-traitement, la luminosité, la netteté et le contraste ont été légèrement retouchés. Manuel et moi étions étonnés. Sur l’écran du smartphone, les photos sont belles et nettes. Ce n’est qu’en regardant de plus près ou en imprimant la photo sur un grand format que l’on voit qu’il s’agit de l’appareil photo d’un smartphone.

aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image

On peut faire encore mieux!

Vous n’aimez pas bricoler ou êtes à la recherche d’équipement pour aménager votre studio photo pour la photographie de produits? Alors ces produits pourraient peut-être vous aider:

Compact D-Lite RX 4/4 Kit (400W, Set)
799.–
Elinchrom Compact D-Lite RX 4/4 Kit (400W, Set)

Cet article plaît à 30 personne(s)


Thomas Kunz
Thomas Kunz
Photographer, Zurich
En tant que photographe, être humain et père, je raconte des histoires aussi proches que possible de la vie. Avec tous ses coins, ses émotions et son caractère unique.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser