Cet article a été traduit automatiquement.
En coulisse

Pourquoi jouons-nous aux jeux vidéo ? La psychologie derrière les jeux vidéo

PC Games
11.04.2022

Les développeurs de jeux font beaucoup d'efforts pour rendre leurs jeux intéressants et captivants. Découvrez dans notre dossier spécial les astuces auxquelles ils ont recours et ce que les psychologues en pensent.


Ceci est un article de notre partenaire de contenu "PC Games". Tu trouveras ici l'article original rédigé par Rebecca Herrmann, Michael Grünwald et Lukas Schmid.


On achète un nouveau jeu, on le lance et ZACK, en quelques jours, on a déjà accumulé d'innombrables heures de jeu et on veut continuer à jouer. Bien sûr, cela n'est pas dû au hasard et les développeurs y sont pour beaucoup. Après tout, ils utilisent différentes tactiques pour que l'on reste plus longtemps dans le jeu et que l'expérience soit positive.

Ces méthodes ont évolué au fil des années depuis les débuts du jeu. Les équipes de développement d'anciens jeux comme "Pong" et autres ont déjà réfléchi à la manière de rendre leurs titres plus attrayants et de garder ainsi les joueurs et joueuses en haleine. Mais ce n'est pas la seule chose dont il sera question dans cet article : On joue depuis que l'homme existe, bien avant que ce processus ne soit transformé électroniquement. Et depuis de nombreuses années, les psychologues s'intéressent à la signification et à l'impact de ce processus apparemment "insensé". Que ce soit Siegmund Freud, Lev Vygotski ou Jean Piaget, de nombreux analystes ont élaboré des théories sur l'expérience que nous voulons vivre en jouant.

Briser les tabous

Le neuropsychologue Sigmund Freud, connu de tous et sans doute tout aussi controversé, a émis la thèse selon laquelle on peut commettre dans les jeux des violations de tabous qui auraient des conséquences dans la vie réelle. Ces tabous marquent les limites de l'action, de la parole et parfois même de la pensée dans la société, ils servent de règles pour une cohabitation qui fonctionne, mais sont aussi toujours des restrictions artificielles.

La banane dans la main qui devient une arme, l'infidélité simulée lors des ébats amoureux avec le partenaire - la notion de jeu (au sens large) permet de briser les no-go de la société. L'agressivité accumulée peut être évacuée et les désirs secrets et refoulés peuvent être satisfaits.

De même, le jeu peut aider à gérer les conflits. Les agressions et les conflits sont résolus dans le cosmos simulé et ne sont pas transportés dans le "monde extérieur".

Évasion de la réalité

Que ce soit dans ce contexte de gestion des problèmes en vue d'un désir et d'une agressivité refoulés, ou avec une signification plus anodine pour soi-même : En fin de compte, le jeu est toujours une brève tentative d'échapper à la réalité, qu'il s'agisse de la pandémie actuelle ou d'une tentative d'échapper aux contraintes sociales d'autrefois.

Auch bei «Life is Strange» werden Träume erfüllt. Chloe sieht in ihrem Traum, ihren Vater William, der schon lange nicht mehr lebt.
Auch bei «Life is Strange» werden Träume erfüllt. Chloe sieht in ihrem Traum, ihren Vater William, der schon lange nicht mehr lebt.

Jean Piaget, un pionnier suisse de la psychologie cognitive du développement, a appelé cela une "défense contre la réalité". Nous ne nous adaptons pas à notre environnement, c'est notre environnement qui s'adapte à nous. Dans un certain sens, nous nous "défendons" donc contre la réalité et la pression sociale. Nous nous construisons notre propre monde, un monde magnifique que personne ne peut nous gâcher. Non seulement notre environnement, mais aussi nous-mêmes, sommes tels que nous le voulons.

Réaliser ses rêves

Les enfants aussi utilisent ce mécanisme d'évasion ludique, que ce soit maintenant en raison de la précarité de leur situation familiale ou d'autres conditions de vie qui leur donnent du fil à retordre. Mais en même temps, un autre aspect entre en jeu chez eux.

Selon le psychologue soviétique Lev Vygotski, les adultes se réfugient de plus en plus dans des rêves ou des désirs irréalistes. En revanche, les enfants utilisent très souvent le jeu pour imiter le monde des adultes qui leur est étranger.

Ils se glissent alors dans les rôles des adultes. Le père, la mère, l'enfant, la cuisine sur la cuisinière à bois, les promenades en Bobbycar - en observant les adultes, les enfants apprennent à connaître les rôles qu'ils endosseront plus tard, ce qui donne lieu à un chevauchement passionnant entre le jeu et le processus d'apprentissage de facto. Ce principe se poursuit comme un fil rouge tout au long de la vie.

Progrès du développement par le jeu

De nombreux chercheurs en neurosciences s'accordent à dire que les jeux de société, les jeux de poupées et les jeux vidéo contribuent au développement de l'adolescent. Même à un âge avancé, ces activités font régulièrement travailler le cerveau.

Nicht nur Alkohol ist eine Sucht. Auch Computerspiele können diese Abhängigkeit auslösen. Auch aus diesem Grund kämpft die Bundesregierung seit 2021 gegen das System hinter Lootboxen, die dem Glückspiel ähneln.
Nicht nur Alkohol ist eine Sucht. Auch Computerspiele können diese Abhängigkeit auslösen. Auch aus diesem Grund kämpft die Bundesregierung seit 2021 gegen das System hinter Lootboxen, die dem Glückspiel ähneln.

Ces aspects et bien d'autres sont profondément ancrés en nous. Cela ne signifie pas que tout le monde devient un joueur, mais cela montre les réflexions que les psychologues et les chercheurs du cerveau ont menées pour expliquer le comportement et les véritables motivations d'un joueur.

Comportement addictif

Mais il existe aussi des raisons moins agréables de jouer beaucoup. L'addiction, notamment, est un danger permanent pour les personnes vulnérables. Jouer de manière excessive conduit à négliger les contacts sociaux ou le travail. Les conséquences négatives sont purement et simplement refoulées. Dans la plupart des cas, la dépendance au jeu concerne les jeux de hasard, comme les machines classiques des casinos. Mais les jeux sur ordinateur peuvent également déclencher cette dépendance.

Bien qu'il n'existe que peu d'études qui étayent cette thèse, on peut supposer qu'il en va de même pour les jeux vidéo. Les loot boxes, qui font désormais partie de l'inventaire fixe de nombreux jeux, y contribuent de plus en plus. Plus la frustration de ne pas obtenir un certain objet s'accumule, plus le désir de l'obtenir augmente. La réticence à dépenser plus d'argent pour avoir plus de chances de gagner diminue.

Le gouvernement fédéral a commencé à s'attaquer au système derrière les loot boxes en 2021. Certains autres pays l'ont déjà complètement interdit ces dernières années. En Allemagne, la loi sur la protection de la jeunesse empêche ce type de jeux de hasard dans les titres qui ont une autorisation pour les enfants et les adolescents. Si les éditeurs ne respectent pas certaines règles avant la sortie du jeu, une augmentation de la classification par âge, voire une interdiction d'achat pour les moins de 18 ans, peut avoir lieu. Par ailleurs, le risque de tomber dans une telle addiction n'est pas le même pour tous. Il existe différents facteurs de risque, comme une faible estime de soi, un faible contrôle de soi ou des facteurs génétiques très divers, qui peuvent augmenter ou justement diminuer la probabilité.

L'attrait d'être le meilleur

Une autre incitation consiste à se placer le plus haut possible dans les compétitions. Que ce soit dans la vie réelle ou sur Internet, les classements et les palmarès existent dans de nombreux domaines. Pour certains, ils constituent une incitation à vouloir s'améliorer pour finalement décrocher une place sur la liste.

Bestenlisten sind schon immer eine beliebte Möglichkeit, den Wettbewerb unter Spielerinnen und Spielern zu fördern.
Bestenlisten sind schon immer eine beliebte Möglichkeit, den Wettbewerb unter Spielerinnen und Spielern zu fördern.

Mais un score élevé ne suffit pas à lui seul à maintenir les joueurs dans la course à long terme. Les développeurs prennent en compte plusieurs aspects pour maintenir l'attention des joueurs aussi longtemps que possible.

Se frayer un chemin à travers les tâches

Les quêtes sont l'une des possibilités. Ces quêtes sont un fil rouge à travers le jeu et permettent de progresser constamment. Toutes les quêtes ne sont toutefois pas obligatoires.

Il y a aussi les quêtes secondaires, qui peuvent donner une véritable profondeur à une histoire. La plupart du temps, elles sont optionnelles et ne sont pas forcément déterminantes pour l'histoire. Mais grâce à ces quêtes, nous obtenons des informations supplémentaires ou un aperçu de la vie d'autres personnages, ce qui nous permet de nous immerger encore plus dans le monde du jeu. Bien entendu, plus les joueurs s'attaquent à des quêtes secondaires, plus ils passent de temps dans le jeu.

Des niveaux de difficulté autorégulés

Le niveau de difficulté joue également un rôle important dans le temps qu'un titre passe devant l'écran. Dans certains jeux, il nous permet de trouver plus d'objets, de marquer des points sur la carte et de rendre un ennemi plus ou moins fort.

 Manche Spiele passen die Schwierigkeit des Gegners an, wenn man zu oft an ihm gescheitert ist. Bei «Dark Souls» ist das anders und man muss besser werden, um weiterzukommen.
Manche Spiele passen die Schwierigkeit des Gegners an, wenn man zu oft an ihm gescheitert ist. Bei «Dark Souls» ist das anders und man muss besser werden, um weiterzukommen.

DansAssassin's Creed, par exemple, il est possible de rechercher soi-même certains lieux à l'aide de descriptions ou de les afficher à l'aide de marqueurs.

Au final, c'est nous, les joueurs, qui décidons de ce que nous voulons faire. Si, par exemple, un combat final est trop difficile, on adapte la difficulté en conséquence pour ne pas perdre l'envie de jouer. Ou alors, on active l'une ou l'autre aide.

Indépendamment de la difficulté choisie, il y a aussi les adaptations de la difficulté qui se déroulent en arrière-plan. Qui n'a pas connu cela ? On se casse les dents sur un passage et on échoue encore et encore. Mais tout à coup, sans que l'on ait vraiment changé grand chose, on réussit la situation d'un seul coup.

Certains jeux ont en effet implémenté qu'à partir d'un certain point, par exemple lorsque nous sommes morts trop souvent, les ennemis deviennent plus faibles, afin que le facteur de frustration ne soit pas trop élevé et que le jeu soit éventuellement interrompu. Une fois l'adversaire difficile vaincu, notre corps libère un neurotransmetteur qui nous rend heureux : la dopamine. Après tout, la dopamine est également appelée "messager du bonheur". Mais cette fonction n'existe pas dans tous les jeux. Des titres comme "Dark Souls" ou "Sekiro" sont des jeux qui ne sont pas connus pour leur expérience de jeu sans frustration. Ceux-ci se distinguent plutôt par leur système de combat impitoyable. Les adaptations de l'arrière-plan n'existent pas ici et, à quelques exceptions près, les ennemis restent toujours aussi difficiles à vaincre.

Achievement débloqué

Le point suivant semble assez banal. Une petite bannière apparaît à l'écran dès que l'on a réussi quelque chose de spécial et tada, voilà notre nouveau trophée ou notre nouvel achievement. Ces petites expériences de succès contribuent également à ce que nous restions dans le jeu.

Die glitzernden Gegenstände ziehen unsere Aufmerksamkeit auf sich, denn alles was glänzt ist gut und wertvoll. Wie wir an die entsprechende Stelle gekommen sind, ist dabei zweitrangig.
Die glitzernden Gegenstände ziehen unsere Aufmerksamkeit auf sich, denn alles was glänzt ist gut und wertvoll. Wie wir an die entsprechende Stelle gekommen sind, ist dabei zweitrangig.

Sur certaines plates-formes, on peut voir le pourcentage de joueurs qui ont également obtenu l'exploit. En réalité, ces petits succès ne nous apportent rien, mais le sentiment d'avoir accompli quelque chose qu'une partie des autres n'a peut-être pas réussi nous remplit d'hormones de bonheur.

Tout ce qui brille est de l'or ... n'est-ce pas ?

Se contenter de sprinter à travers le niveau, de suivre l'histoire principale et de ne pas regarder à gauche et à droite ? C'est bien ennuyeux. Nous attendons plutôt que quelque chose brille dans notre environnement. Car après tout, les objets brillants ont toujours de la valeur.

Souvent, on ne se souvient de rien d'autre que de l'éclat et du scintillement des objets d'une section. Cela nous aide donc à mieux nous souvenir de certains endroits. On n'a plus besoin de sélectionner soi-même ce qui est important. Le jeu l'a déjà décidé pour nous.

La théorie des couleurs un peu différente

Les couleurs ont généralement une grande influence sur les gens. Leur bonne utilisation est à cet égard très décisive. Les designers et les décorateurs d'intérieur ne sont pas les seuls à veiller à la bonne utilisation des couleurs, les concepteurs de jeux les utilisent également. En effet, les joueurs veulent eux aussi être guidés par les couleurs, être avertis des dangers ou être mis dans une ambiance particulière.

Die bunten Farben der Mario Kart Regenbogenstrecke wirken direkt auf den ersten Blick freundlich und einladend.
Die bunten Farben der Mario Kart Regenbogenstrecke wirken direkt auf den ersten Blick freundlich und einladend.

D'une part, le rouge est une couleur chaude qui est utilisée comme signe d'amour. Mais d'un autre côté, il peut aussi être une sorte d'avertissement. Ce n'est pas pour rien que les panneaux de stop sont rouges. Dans les jeux également, cette couleur est utilisée délibérément à de nombreux endroits.

Lorsque nous sommes sur le point de nous battre, on peut observer dans de nombreux jeux que les couleurs deviennent plus rouges. Non seulement la couleur de l'environnement, mais aussi les marques de couleur des ennemis, qu'il s'agisse de leur armure ou d'un contour du personnage, sont souvent rouges.

En utilisant différentes couleurs, les développeurs transmettent différentes ambiances. Les jeux qui conviennent également aux enfants sont plus souvent colorés. "Mario Kart" ou "Candy Crush", par exemple, ont cette touche colorée qui rend le joueur directement plus joyeux. Dans le cas d'un jeu d'horreur ou d'un titre avec un arrière-plan sérieux comme "Heavy Rain", on remarque tout de suite que le graphisme est nettement plus sombre.

Les couleurs fonctionnent également bien dans les jeux en tant que repères. Dans "Far Cry 6", les chemins menant aux factions amies sont marqués par des fleurs, des rubans ou des flèches bleus. Celles-ci indiquent de manière subtile le bon chemin à suivre.

L'influence de la musique

Outre les couleurs, la musique a également une grande influence sur le corps. Elle peut notamment influencer le rythme cardiaque, la respiration et l'humeur. Lorsque la musique est adaptée, elle a un impact sur le système limbique du cerveau et libère des émotions positives ou négatives.

La musique est utilisée dans les jeux pour préparer le joueur à la situation à venir ou pour souligner des effets tels qu'un jumpscare. Les développeurs utilisent cet effet non seulement pour les moments d'horreur ou d'action, mais aussi pour les passages plus calmes qui nous permettent d'assimiler ce que nous avons vu précédemment et de nous remettre de nos émotions.

Cet article plaît à 27 personne(s)


User AvatarUser Avatar
PC Games
Redaktion

PC Games : actualités, vidéos, avant-premières et tests critiques, reportages approfondis et conseils pratiques sur les jeux PC et les consoles ainsi que sur le matériel PC.


Gaming
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader