Pourquoi je lubrifie désormais mes switches linéaires dans des gobelets de lait maternel
Savoir-faireInformatique

Pourquoi je lubrifie désormais mes switches linéaires dans des gobelets de lait maternel

Kevin Hofer
Zurich, le 10.05.2022
Traduction: Alassane Ndiaye

Lubrifier des switches mécaniques peut être un calvaire. J'ai donc essayé de les graisser tous ensemble dans un gobelet en plastique.

Ce week-end, j'ai construit à nouveau un clavier DIY. Le Zoom65 de Meletrix est livré en kit complet. Autrement dit, contrairement à d'autres kits de bricolage, je reçois aussi des switches et des keycaps. Je ne me soucie pas des keycaps, car j'ai l'intention de réaliser un clavier spécial.

Mais j'aime particulièrement les switches. Il s'agit des switches linéaires Jwick. Le commutateur linéaire est fabriqué par JWK et appartient à la catégorie budget. Il est vendu séparément dans le commerce au prix d'environ 23 centimes US l'unité. C'est moins cher pour les switches. C'est pourquoi je veux essayer quelque chose que je n'ai jamais fait auparavant, car j'avais peur d'un mauvais résultat. Je ne voulais pas jeter mon argent par les fenêtres. Mais maintenant, j'ose enfin lubrifier mes switches ou du moins une partie d'entre eux.

Lubrifier les switches, pour quoi faire ?

Avec autant d'anglicismes dans une seule phrase, vous devez avoir des vertiges. Ne vous inquiétez pas, je n'utilise plus que des termes français. Vous vous demandez certainement pourquoi de drôles d'oiseaux passionnés de clavier comme nous, lubrifient leurs interrupteurs mécaniques.

Un clavier mécanique est appelé ainsi en raison de ses commutateurs. Ils sont les seules pièces mécaniques, dont le mouvement génère un frottement. Et ce frottement peut être rêche au toucher et désagréable à l’oreille.

Voici comment la tige (rouge) se déplace à l'intérieur du commutateur.
Voici comment la tige (rouge) se déplace à l'intérieur du commutateur.

La tige se déplace de haut en bas à l'intérieur du commutateur lorsque l'on tape, comme le piston d'un moteur. Ce faisant, il touche le boîtier du commutateur. Cela crée une friction et, pour les passionnés comme moi, une sensation involontaire de grattage et un son en tapant au clavier. C'est problème qui n'en est pas un. Mais comme cela me dérange tellement, les gens comme moi ont recours au pinceau et au lubrifiant pour tenter de réduire les frottements.

Comme vous vous en doutez, lubrifier individuellement tous les commutateurs d'un clavier est un travail énorme. Surtout lorsqu'il faut le faire de manière cohérente. C'est du moins ce que je pensais, jusqu'à ce que j'essaie de lubrifier en même temps tous les commutateurs dans un gobelet en plastique, le « bag lubing ».

Avec quelques gouttes de Krytox GPL 105, je lubrifie les ressorts de mes commutateurs dans un sachet en plastique.
Avec quelques gouttes de Krytox GPL 105, je lubrifie les ressorts de mes commutateurs dans un sachet en plastique.

En plus du boîtier et de la tige, un commutateur se compose d'un ressort qui ramène la tige dans sa position initiale. Depuis un certain temps déjà, je lubrifie tous les ressorts en même temps dans un petit sac en plastique, en ajoutant quelques gouttes de Krytox GPL 105, une huile, et en secouant le tout sans retenue. Je veux maintenant appliquer le même principe à la tige.

De toute façon, je ne lubrifie toujours que la tige et je laisse les parties du boîtier dans l'état où elles ont été livrées, car pour moi, le rapport coût-efficacité n'est pas favorable. Le commutateur n'est pas vraiment plus doux au toucher lorsque je lubrifie également les parties du boîtier. Mais c'est mon opinion, d'autres peuvent voir les choses différemment.

Lubrifier les tiges ou les commutateurs dans des gobelets de lait maternel

Au lieu des sachets en plastique, j'utilise pour la lubrification des gobelets de lait maternel, que nous avons encore, en tant que jeune famille, en grande quantité. Vous pouvez bien sûr utiliser n'importe quel récipient en plastique. Je démonte tous mes commutateurs Jwick et je sépare les pièces. Je mets deux commutateurs de côté : Un que je ne graisse pas et un que je lubrifie avec un pinceau, comme d'habitude. Cela me permet d'avoir des commutateurs de comparaison.

J'étale un peu de graisse sur le bord du gobelet.
J'étale un peu de graisse sur le bord du gobelet.

Les tiges sont placées dans le gobelet de lait maternel. Je dépose une petite quantité de G-Lube de Glorious sur la paroi du gobelet. Les passionnés vont se poser la question : pourquoi pas du Krytox 205 Grade 0 ? Réponse : je l'essaie pour la première fois et cette façon de lubrifier est plus coûteuse que la méthode manuelle. Je ne veux pas gaspiller mon Krytox hors de prix pour ça, ce sont les propos d’un type qui dépense toujours 50 CHF et plus pour des keycaps individuelles. 😉

Une fois que la graisse et les tiges sont entrées et que le couvercle est en place, je secoue bien le gobelet.
Une fois que la graisse et les tiges sont entrées et que le couvercle est en place, je secoue bien le gobelet.

Il ne me reste plus qu'à visser le couvercle sur le gobelet et à l'agiter pendant quelques minutes. Je regarde cinq commutateurs au hasard et je suis enchanté : le résultat est très cohérent et il n'y a ni trop ni trop peu de lubrifiant sur les commutateurs.

Lors de la lubrification dans le gobelet, la tige est recouverte de graisse de manière uniforme.
Lors de la lubrification dans le gobelet, la tige est recouverte de graisse de manière uniforme.

À titre de comparaison, voici le commutateur lubrifié à la main et laissé en l'état à la livraison. Sur celui-ci, il y a un peu de graisse à l'usine, mais de manière incohérente et surtout beaucoup moins.

Voici à quoi ressemble une tige que j'ai graissée à la main. En termes de quantité de lubrifiant, c'est comparable à la méthode avec le gobelet de lait maternel.
Voici à quoi ressemble une tige que j'ai graissée à la main. En termes de quantité de lubrifiant, c'est comparable à la méthode avec le gobelet de lait maternel.
Une tige à l'état de livraison est lubrifiée de manière inégale et il n'y a pas de graisse à certains endroits.
Une tige à l'état de livraison est lubrifiée de manière inégale et il n'y a pas de graisse à certains endroits.

En ce qui concerne la sensation de frappe, c'est la même chose que pour l’apparence : les deux commutateurs lubrifiés ultérieurement sont nettement moins rêches au toucher. Mais je ne vois aucune différence entre les deux. La sensation de frappe est douce.

Je ne peux que vous la décrire, mais je peux vous montrer le son dans la vidéo suivante.

Ici aussi, il en va de même pour l'apparence et la sensation : les deux commutateurs lubrifiés ultérieurement sont nettement moins rêches au toucher.

Après avoir remonté les commutateurs, j'essuie le lubrifiant qui s'accumule sur le mécanisme de fixation avec un chiffon non pelucheux.

Voici quelques images animées du clavier terminé avec un test de frappe :

Conclusion : je ne lubrifie plus mes commutateurs linéaires que de cette manière

Grâce à cette méthode, j'économise environ une heure et demie de lubrification sur un clavier à 65 % comme le Zoom65 et j'obtiens le même résultat. Génial, c'est ce que je vais faire à l'avenir pour tous les commutateurs linéaires, en utilisant du Krytox 205 Grade 0 au lieu du G-Lube. Vous vous demandez pourquoi seulement pour les linéaires. Lors de la lubrification dans le gobelet de lait maternel, toute la tige est lubrifiée. Dans le cas d'un commutateur tactile, je ne veux pas lubrifier les pieds de la tige, qui fournissent la sensation tactile. Cela pourrait entraver la tactilité. Mais je devrais peut-être y réfléchir.

Cet article plaît à 26 personne(s)


User Avatar
User Avatar

La technologie et la société me fascinent. Combiner les deux et les regarder sous différents angles est ma passion.


Informatique
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader