Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
PhotographieNouveautés & tendances 419

Photokina: Fujifilm met les bouchées doubles dans le moyen format

À la Photokina, Fujifilm montre son nouvel appareil hybride moyen format GFX 50R et un prototype du GFX 100 avec «au moins» 100 mégapixels. De nouveaux objectifs arrivent aussi bientôt sur le marché. Mais pour Marcel Weber de Fujifilm Suisse ce n’est même pas l’information la plus importante.

Le stand Fujifilm est bondé: tous veulent voir, toucher et essayer le nouvel appareil hybride moyen format GFX 50R. Nous devons d’abord discuter de l’endroit où nous pouvons tourner la vidéo. Devant la vitrine avec toute la série GFX future, nous avons un minimum de place et de calme.

L’entreprise Fujifilm a tout simplement triplé sa gamme d’appareils moyen format, mais Marcel Weber, Key Account Manager de Fujifilm Suisse, trouve que ce n’est pas l’information la plus importante. Pour lui, l’information primordiale est: à l’avenir, Phase One prendra en charge les appareils moyen format Fujifilm dans le logiciel de développement RAW Capture One.

Qu’est-ce cette information a de spécial? Phase One créent eux-mêmes des appareils moyen format et a donc éliminé certains fabricants de moyens formats (Pentax, Hasselblad, Fujifilm) de son convertisseur RAW. Phase One a apparemment changé d’avis et a décidé d’ouvrir Capture One à la concurrence. Mais ce qui est particulier, est le fait que l’information a même pris les experts par surprise, alors que l’arrivée des deux appareils moyen format n’étaient pas vraiment inattendue.

Fujifilm GFX 50R: presque un appareil photo compact

Les appareils moyen format sont gros, lourds et chers. Mais, comparé à d’autres monstres moyen format, le GFX 50 R est presque un appareil photo compact et dispose aussi de ce facteur de forme.

Manuel Wenk, Video Producer, avec le GFX 50R

Il est relativement abordable, relativement léger (775 grammes) et relativement discret. Toujours en mettant l’accent sur «relativement». Le photoreporter Sandro Georgi a déjà testé intensément le nouvel appareil photo et vient tout juste de passer deux semaines en Thaïlande avec. Il raconte qu’il a pu prendre des personnes en photo sans que leur regard se tourne directement sur l’appareil photo. Comme le viseur se trouve sur le côté et non au centre comme pour le GFX 50S, il pouvait aussi mieux communiquer avec les personnes. Le photographe ne voit pas seulement ce que montre le viseur, mais remarque aussi ce qui se passe autour de lui.

Le prix de vente conseillé pour l’Allemagne est de 4499 euros. Le prix exact pour la Suisse n’a pas encore été déterminé, mais le nouvel appareil photo sera certainement beaucoup moins cher que les presque 7000 francs que vous devez actuellement débourser pour le GFX 50S. Les «valeurs intérieures» de l’appareil ne surpassent actuellement pas le modèle actuel. Le capteur a exactement la même résolution que le 50S, c’est-à-dire 51.4 mégapixels. Les valeurs ISO et les possibilités vidéo restent aussi largement identiques. Une petite amélioration a été apportée au LCD. Il peut être incliné dans deux axes chez le 50R. L’appareil photo sera disponible dès novembre 2018.

Pour aller avec l’appareil photo compact pouvant même être utilisé à une main, il existe aussi un objectif pancake avec une focale de 50mm (équivalent à un champ de vision de 40mm en format 35mm). Dans la vitrine, on pouvait voir une réplique de l’objectif, mais la date de parution, le prix et le poids n’ont pas encore été dévoilés.

Der Megapixel-Knaller

L’arrivée du GFX 100 est encore inconnue. Fujifilm a seulement indiqué le lancement officiel du développement, mais donne déjà beaucoup de détails. En plus d’une résolution de 100 mégapixels ou peut-être un peu plus, l’appareil photo sera doté d’un stabilisateur d’image intégré. Très important pour les hautes résolutions. L’appareil prendra aussi en charge la 4K (actuellement, GFX ne propose que la Full HD), et ce avec une profondeur de couleur de 10 bits.

Photo du prototype: le GFX 100 devrait ressembler à ça

Est-ce la démocratisation du moyen format?

Des prix plus abordables, des dimensions raisonnables, des processeurs toujours plus rapides: le temps joue en faveur du moyen format. À l’avenir, toujours plus de photographes amateurs le considéreront. Mais Marcel Weber souligne que le moyen format ne sera jamais exactement la même chose que le petit format. Pas une concurrence, mais plutôt une alternative. Ou ce sera du moins le cas au cours des prochaines années: chaque format aura ses avantages et ses inconvénients.

User

David Lee, Zurich

  • Teamleader Thor
Mon intéret pour l'informatique et l'écriture m'a mené relativement tôt (2000) au journalisme technique. Comment utiliser la technologie sans se faire soi-même utiliser m'intéresse. Dans mon temps libre, j'aime faire de la musique où je compense mon talent moyen avec une passion immense.

Commentaires 4

3000 / 3000 caractères

User dnotegen

Anfang 2011 hatte ich meine letzte Kamera gekauft. Die Olympus E-5. Damals eine der ersten wetterfesten Kameras auf dem Markt. Für Studioaufnahmen benutzte ich die Contax 645 mit einem Sinar Back. Als ich im 2014 auf längerer Reise war ging mir für die Oly das Wichtigste Objetiv kaput. Da ich zu diesem Zeitpunkt schon wuste das Oly seine DSLR Reihe nicht weiterführt habe ich mich entschieden meine Linse selber zu reparieren. Im Objektiv war eine Schraube abgebrochen die die Mechanik blockierte. Die Reparatur ist geglückt. Das Objektiv war zwar nicht mehr so gut wie vorher (Blende ging nicht mehr ganz auf und der Autofokus tat sich schwer). Aber für den rest meiner über 2 Jährigen Reise hat es genügt. Als ich im 2016 zurück in die Schweiz kamm war für mich klar das ich ein neues System brauche den in die alten wollte ich nicht mehr investieren. Ich wurde dann im 2017 von Freunden angefrag auf ihrer Hochzeit zu Fotografieren. Ich wusste dann das ich eine neue Kamera brauchen werde. Da Sony damals schon sehr viel und erfolgreich in die Spiegellosen Systeme invistierte war für mich klar das es eine Systemkamera wird. Nach vielen Testberichten lesen und Youtube Videos schauen habe ich mich entschieden. Ich habe mir die GFX 50S gegönnt. Als ich sie zum ersten mal benutzte war es wie eine Offenbarung. Ich war erstaunt wie viel sich in den letzten Jahren auf dem Markt getan hat. Fujifilm aht mit der GFX Reihe ein gutes Portfolio geschaffen das sehr überzeugt und den teuren Mittelformatmarkt aufrüttelt. Der Ansatz der 50R finde ich sehr gut auch die 100 ist genial und wird den Oberen Mittelformatmarkt durchschütteln. Um so lobenswerter ist es das PhaseOne da mitspielt. Ich werde selber auf der 50S bleiben (war ja genug teuer). Aber ich finde es toll das Fuji dieses neue System weiter ausbaut.

27.09.2018
User Captcha

3000 / 3000 Zeichen :P

27.09.2018
Répondre
User xazax

Ab wann ist die 50R verfügbar?

27.09.2018
User dnotegen

Ab November 2018. Steht ja im Artikel.

27.09.2018
Répondre