Philips Hue Secure : facile à installer avec de nombreuses possibilités, mais cher
Test de produit

Philips Hue Secure : facile à installer avec de nombreuses possibilités, mais cher

Lorenz Keller
17.1.2024
Traduction: Elvina Tran

Philips étoffe son système d’éclairage intelligent en y ajoutant des caméras et des capteurs. Le test le montre : la mise en réseau des lampes Hue représente le gros point fort, mais le modèle d’abonnement suscite de fortes critiques.

Si vous cherchez Philips Hue dans notre shop, vous trouverez plus de 400 produits. Aucun autre fabricant ne propose un choix aussi vaste de lampes et d’interrupteurs pouvant tous être interconnectés et contrôlés via une application. La marque est leader dans le domaine de l’éclairage intelligent.

Après onze ans de présence sur le marché, un tout nouveau secteur d’activité émerge désormais. Sous le label « Philips Hue Secure », le fabricant hollandais entend également s’imposer dans le domaine de la sécurité domestique.
J’ai testé les capteurs de contact et les caméras qui sont les premiers produits à arriver sur le marché.

Un point discutable : l’abonnement qui s’ajoute au prix d’achat

Commençons par le point noir qui avait déjà suscité de nombreuses critiques lors du lancement à l’automne 2023. Si vous achetez une caméra filaire sur pied, vous paierez plus de 200 francs suisses ou euros avec en plus un abonnement.

Philips Hue Secure Caméra filaire avec support (1920 x 1080 pixels)
Caméra réseau
201.– CHF

Philips Hue Secure Caméra filaire avec support

1920 x 1080 pixels

Philips Hue Secure Caméra filaire avec support (1920 x 1080 pixels)
Caméra réseau
207.– CHF

Philips Hue Secure Caméra filaire avec support

1920 x 1080 pixels

Le prix se situe à la limite supérieure pour une caméra réseau qui n’offre qu’une résolution HD. À titre de comparaison, les caméras réseau 4K bien notées par notre communauté sont vendues beaucoup moins cher. La TP-Link Tapo C225 coûte par exemple moins de 60 francs suisses, la Reolink Argus 3 Pro 120 francs suisses.

C’est néanmoins surtout le système d’abonnement qui pose problème. Dès son lancement, la communauté l’a [vivement] critiqué(/page/nicht-mehr-nur-ambiente-licht-philips-hue-bringt-sicherheitskameras-29354). À juste titre, comme mon essai le confirme. En effet, sans abonnement, vous n’avez qu’une caméra coûteuse qui n’enregistre et ne stocke aucune vidéo. Vous devez également renoncer à des fonctions supplémentaires comme la zone de mise au point pour les mouvements et la détection de personnes, d’animaux ou de colis.

Pour pouvoir utiliser toutes les fonctions, il faut souscrire un abonnement en plus.
Pour pouvoir utiliser toutes les fonctions, il faut souscrire un abonnement en plus.
Source : Lorenz Keller

Pour la plupart des utilisateurs et utilisatrices, Philips Hue Secure n’a d’intérêt que dans le cadre d’un abonnement : dans ce cas, vous payez 50 francs suisses par caméra et par an (les vidéos sont stockées dans le cloud pendant 30 jours) ou 125 francs suisses pour jusqu’à 10 caméras et 60 jours de stockage.

Pour être honnête, je dois souligner que Philips n’est pas le seul fabricant à proposer de tels abonnements. Son concurrent Arlo est même encore plus cher après la dernière augmentation de prix de 59 à 189 francs suisses.

  • Nouveautés + tendances

    Arlo augmente le prix de l'abonnement - encore une fois

    par Martin Jungfer

Un bon point : l’installation est facile

Sachez également que Hue Secure ne fonctionne qu’avec le Bridge de Philips. Vous pouvez le commander séparément pour moins de 50 francs suisses, ou avec un ensemble de lampes. Les personnes qui utilisent les luminaires Hue le savent déjà. En effet, Philips n’utilise pas le WiFi de la maison pour se connecter aux appareils, mais met en place son propre réseau.

L’application correspondante fait office de centre de contrôle. L’installation de Bridge est un jeu d’enfant. Pareil pour les caméras de surveillance. On vous guide pas à pas. L’application impose désormais la création d’un compte, ce qui n’est pas du goût d’une grande partie de la clientèle existante. Mais au moins avec des caméras de surveillance et des capteurs intégrés, c’est tout à fait compréhensible.

Toutes les caméras et lampes sont connectées via le Hue Bridge.
Toutes les caméras et lampes sont connectées via le Hue Bridge.
Source : Lorenz Keller

Pour plus de sécurité, chaque caméra est livrée avec un code QR individuel, un mot de passe maître en quelque sorte. Il est scanné lors de l’installation et doit ensuite être conservé précieusement.

En 15 minutes, j’ai installé le Bridge, une lampe et la Hue Cam. Ça devrait toujours être aussi simple ! La caméra testée a besoin d’un branchement électrique, mais elle est tout de même adaptée à l’extérieur. Elle peut être positionnée dans le support par un aimant, mais n’est pas protégée contre le vol ni la coupure de l’alimentation électrique.

Le paramétrage des alarmes et notifications est dense mais compréhensible

Tout le volet sécurité est entièrement intégré dans l’application Hue. Il n’y a donc pas de menu séparé, vous trouverez tous les éléments importants dans « Paramètres ». C’est là aussi que vous configurez vos lampes.

Il existe généralement deux états configurables : « À la maison » et « En cas d’absence ». Vous pouvez définir pour chaque caméra et chaque capteur ce qui doit faire réagir le système et comment. En outre, vous pouvez aussi désactiver complètement le système.

L’application est claire, même s’il y a beaucoup d’options.
L’application est claire, même s’il y a beaucoup d’options.
Source : Capture d’écran : appli Philips Hue

Vous trouverez les paramètres généraux dans la rubrique « Sécurité ». Au début, cela vaut la peine de passer chaque point en revue. Vous définissez ici, par exemple, dans quels cas vous recevez une notification et ce qui doit se passer en cas d’alarme.

Dans « Caméras », vous pouvez déterminer pour chaque appareil s’il doit être activé selon que vous êtes à la maison ou non. Vous pouvez également définir les parties de l’image qui doivent faire l’objet d’un suivi des mouvements.

Un très grand nombre de détails peuvent être paramétrés, par exemple, si la fonction de vision nocturne ou le micro doivent être utilisés, quelle doit être la durée maximale du clip enregistré en cas d’alarme et si certaines zones de l’image doivent être entièrement masquées. Vous pouvez par exemple suivre les mouvements autour du lit de bébé sans que le lit lui-même soit reconnaissable.

Intelligent : la caméra sert aussi de détecteur de mouvement

Toutes les caméras de Philips Hue Secure peuvent également être utilisées comme capteur de mouvement sans enregistrer d’image. Dès qu’un mouvement est détecté, cela déclenche une action. Cette action peut être différente en fonction de l’heure, selon vos souhaits.

J’ai par exemple paramétré un bel éclairage décoratif pendant la journée, un éclairage discret le soir et une veilleuse la nuit. Si je me lève la nuit pour aller boire un verre d’eau, je n’ai pas à tâtonner dans le noir jusqu’au réfrigérateur.

Fiable : la caméra reconnaît même les chats

Pour cet essai, j’essaie différents scénarios. Tout d’abord, la simple détection de mouvement. Celle-ci fonctionne très bien : dès que j’entre dans le champ de vision choisi, je reçois une notification et je me vois dans un bref clip vidéo.

Un clip est enregistré pour chaque événement.
Un clip est enregistré pour chaque événement.
Source : Lorenz Keller

La résolution vidéo HD est correcte, en mode standard, la caméra a tendance à surexposer les zones lumineuses. Vous pouvez ajuster cela manuellement. Les vidéos enregistrées en mode nuit sont également utilisables.

La limitation de la zone dans laquelle les activités sont détectées fonctionne sans problème. En bêta-test, Philips offre également la possibilité de ne reconnaître que les personnes, les véhicules ou les animaux. J’ai pu tester les personnes et les animaux dans l’appartement, la voiture n’ayant malheureusement pas pu entrer dans l’ascenseur.

Si je sélectionne uniquement « Personne », les notifications reçues ne portent effectivement que sur des personnes. Les deux chats et l’aspirateur-robot ne sont pas détectés. En revanche, si je sélectionne « Animal », je peux regarder de temps en temps des vidéos de chats.

Enfin, il y a aussi la reconnaissance des colis. Ici, vous définissez une zone dans laquelle la caméra doit reconnaître un colis déposé. Malheureusement, l’essai n’a pas été concluant que ce soit avec les gros ou les petits colis Galaxus. Comme Philips indique que cette fonction est en bêta, ce n’est pas grave. Quoi qu’il en soit, cette fonction serait en tout cas très utile pour une utilisation à l’extérieur.

Il y a de toute évidence un colis, mais la caméra Hue ne l’a pas encore reconnu.
Il y a de toute évidence un colis, mais la caméra Hue ne l’a pas encore reconnu.
Source : Lorenz Keller

Discutable : le système d’alarme, c’est l’utilisateur lui-même

Ce que je remarque aussi rapidement lors du réglage et de la configuration, c’est que Philips Hue Secure ne remplace certainement pas un système d’alarme. Et pas seulement parce que les caméras elles-mêmes ne sont guère protégées.

Lorsque la caméra déclenche une alarme, vous recevez d’abord un message et un clip vidéo est enregistré. Vous décidez ensuite de ce qu’il faut faire dans l’application. Si vous cliquez sur « Tout est sécurisé », il ne se passe rien d’autre. Cliquer sur « Désactiver » permet de désactiver la surveillance. « Lancer une action » vous permet de réagir à l’alarme.

En cas d’alarme, vous recevez une notification et pouvez déclencher une action.
En cas d’alarme, vous recevez une notification et pouvez déclencher une action.
Source : Lorenz Keller

Vous avez le choix : faire clignoter les lampes sélectionnées et/ou faire émettre par la caméra une sirène qui, il faut le dire, n’est pas très forte. Il est également possible de passer des appels à des contacts ou même des appels d’urgence directement depuis l’application. Il n’y a toutefois pas d’automatisme pour l’instant. La sirène ne se déclenche donc pas immédiatement dès qu’un mouvement est détecté.

Notons que les fonctions de base sont disponibles, même sans abonnement. Vous êtes averti dès que la caméra détecte un mouvement. Vous pouvez aussi déclencher une alarme et regarder les images de la caméra en direct. La vidéo ne sera toutefois pas enregistrée. Autres fonctions réservées aux abonnés : la distinction entre les personnes, les colis, les animaux ou les véhicules ainsi que la définition de zones dans lesquelles les activités sont signalées. Sans abonnement, le plein écran est le seul cadrage exploité.

Complémentaire : un capteur de contact au lieu de la caméra

La caméra n’est pas le seul élément de cet écosystème : le Philips Hue Secure System devrait encore se développer. Une caméra fonctionnant sur batterie vient d’arriver sur le marché.

Le capteur de contact à fixer sur les portes, les fenêtres ou les armoires est déjà disponible. Il fonctionne sur pile et indique si l’objet est ouvert ou fermé. Bien entendu, le capteur peut allumer des lampes ou générer des notifications et des alarmes. Cela a fonctionné sans problème lors de mon test.

Conclusion : l’extension idéale du système Hue

Après cet essai, il apparaît clairement que Philips Hue Secure ne vaut la peine que si vous utilisez par ailleurs les lampes du fabricant ou si vous voulez vous équiper de ce type de produits. Ce n’est qu’à cette condition que le système peut faire valoir ses atouts, à savoir une intégration efficace et simple dans une application. L’investissement dans le prix des appareils et l’abonnement est alors plus rentable parce que tout fonctionne efficacement, que l’installation est simple et que les caméras servent également de capteurs de mouvement.

D’ailleurs, la concurrence dans le domaine des caméras réseau est énorme. Nous avons plus de 5000 variantes de plusieurs dizaines de fabricants dans notre assortiment. Il existe des systèmes complets avec application pour la maison connectée, par exemple chez Arlo, Eufy, Netatmo, Nest, Reolink, TP-Link, Xiaomi ou encore Eve. Ils sont parfois nettement moins chers et offrent la possibilité d’enregistrer des vidéos en local.

Photo d’en-tête : Lorenz Keller

Cet article plaît à 54 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Les gadgets sont ma passion - qu'ils soient utilisés pour le bureau à domicile, pour le ménage, pour le sport et le divertissement ou pour la maison intelligente. Ou bien sûr aussi pour le grand hobby en dehors de la famille, à savoir la pêche.


Smart home
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Commentaire(s)

Avatar