Notre logistique en temps de coronavirus
Dans les coulisses

Notre logistique en temps de coronavirus

Patrick McEvily
Zurich, le 18.03.2020
Photos: Thomas Kunz
Traduction: Anne Chapuis
Nos spécialistes de Wohlen mettent tout en œuvre pour que nous puissions faire face au nombre extrême de commandes. Dans l'interview, Michel Boha, responsable de la logistique, explique les mesures que nous prenons et nous parle des principaux défis à relever.

Quelles mesures ont été prises pour protéger les employés de Wohlen ?
Michel Boha, Head of Logistics : nous avons organisé plusieurs réunions informatives sur les évolutions et mesures actuelles. Nous avons également intensifié le nettoyage et, à l'aide des affiches de l'OFSP et de la communication directe, nous avons sensibilisé les employés aux recommandations en matière d'hygiène et de comportement. Nous leur avons également demandé de garder la distance dans la salle de pause. Nous avons prolongé les heures de déjeuner afin de maintenir la distance sociale. Des distributeurs de désinfectant pour les mains ont été installés aux entrées depuis un certain temps déjà. Depuis la semaine dernière, nous fournissons également des produits de nettoyage à grande échelle sur les lieux de travail. En outre, chaque employé a reçu son propre désinfectant pour les mains. Nous développons en permanence de nouvelles mesures et nous respectons les recommandations de l'OFSP. Nous sommes en contact étroit avec tous les employés qui appartiennent au groupe à risque et nous cherchons des solutions ensemble. Toute personne qui se sent mal ou malade est obligée de rester chez elle.

Michel Boha, responsable Supply Chain Management
Michel Boha, responsable Supply Chain Management

Quelle est l'ampleur de la croissance des commandes à l'heure actuelle ?
Dimanche, nous avons enregistré une augmentation de 50 % par rapport au dimanche précédent. Et ce chiffre était déjà supérieur de 50 % à celui de la semaine précédente. Hier et aujourd'hui, nous avons déjà atteint le niveau du Black Friday avec plus de 30 000 colis par jour.

Livrons-nous toutes les commandes à temps ?
À l'heure actuelle, il faut s'attendre à des retards d'environ deux à trois jours en raison du nombre élevé de commandes. Cela peut cependant changer toutes les heures, Car bien que les chaînes d'approvisionnement puissent être maintenues à l'heure actuelle, nous sommes naturellement dépendants de nos fournisseurs et de la situation à l'étranger. Mais notre capacité de distribution dépend surtout en grande partie de la Poste. Jusqu'à présent, elle arrive encore à suivre. Nous surveillons aussi la situation de très près ici.

Que signifie la fermeture de nos succursales pour vous ?
Nous prévoyons une augmentation continue des commandes. Les commandes, que nous pouvions auparavant traiter depuis les shops, doivent maintenant être expédiées de Wohlen, directement aux clients. Ces livraisons doivent être emballées. Grâce au transfert dans les succursales, ce n'était jusqu'à présent pas nécessaire. En parallèle, une partie du personnel des succursales nous donnera un coup de main à Wohlen.

Certains articles ou catégories de produits sont-ils plus demandés que les autres ?
La semaine dernière, nous avons constaté une augmentation particulièrement importante de toutes sortes d'articles pouvant être utilisés pour le télétravail. C'est à dire des moniteurs, des câbles de charge, des webcams, des souris, etc. Notre catégorie érotique rencontre aussi beaucoup de succès. Mais entre temps, une grande augmentation peut être observée dans presque toutes les catégories de produits.

La situation actuelle peut-elle être comparée à d'autres phases ?
La croissance que nous avons observée jusqu'à hier soir nous rappelle la période précédant Noël.

Comment les employés gèrent-ils la situation ?
Je suis extrêmement fier de la façon dont chacun se mobilise et aide là où il le peut. Il y a beaucoup de compréhension pour tous les collègues qui appartiennent eux-mêmes au groupe à risque ou qui doivent réduire leur temps en raison d'obligations familiales. Les pics de stress que nous subissons à Black Friday, Cyber Monday et avant Noël nous aident. Tout le monde sait ce qu'il faut faire.

Mesures pour le social distancing : une chaise sur deux est actuellement boquée dans la salle de pause.
Mesures pour le social distancing : une chaise sur deux est actuellement boquée dans la salle de pause.

Y aura-t-il un arriéré de commandes ?
Pour l'instant, nous prévoyons un éventuel retard dans les jours et les semaines à venir. Dans l'entrepôt, il y a quelques espaces disponibles que nous pouvons utiliser dans des cas extrêmes pour le stockage temporaire d'articles et de colis. Nous recrutons également environ 200 nouveaux employés pour faire face au volume.

Comment fais-tu personnellement face à la situation actuelle ?
J'essaie de rester calme et de planifier au mieux en fonction de la situation. Je suis convaincu que nous serons capables de survivre à ces turbulences et de ramener le navire dans des eaux plus calmes. Nous devons avant tout continuer à contrôler la gestion des arriérés et veiller à respecter le principe « First in First out » (en français: chacun son tour) afin de servir au mieux tous les clients.

Cet article plaît à 149 personne(s)


Patrick McEvily
Patrick McEvily
Communications Manager, Zurich
Que ce soit dans notre entrepôt à Wohlen, dans nos succursales ou chez les comptables: dans cette jungle qu'est Digitec Galaxus, je saute de liane en liane et me mets en quête d'histoires passionnantes.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser