ESA
ESA
Cet article a été traduit automatiquement.
Nouveautés + tendancesRobotiquePhoto et vidéo

Le voile solaire est déployé : Le télescope James Webb sur la voie du succès

Coya Vallejo Hägi
Zurich, le 05.01.2022

Lors de son voyage vers sa place en orbite, le nouveau télescope spatial a pu déployer complètement son pare-soleil. La prochaine manœuvre de précision est maintenant prévue.

La voile solaire du télescope spatial James Webb (JWST), qui a été lancé dans l'espace à Noël, est entièrement déployée. C'est ce qu'a annoncé la NASA hier soir dans un article de blog. La manœuvre très complexe a commencé lundi. 139 dispositifs de déclenchement, 70 charnières, 8 moteurs de déploiement, 400 câbles de traction et 400 mètres de câbles ont été impliqués. Une fois déployée, la voile est désormais aussi grande qu'un court de tennis. Elle n'a pu être transportée de la Terre à l'espace qu'une fois pliée.

  • En coulissePhoto et vidéo

    Télescope spatial James Webb : les débuts d'un mégaprojet

Des films ultrafins offrent une protection

La protection solaire se compose de cinq films plastiques recouverts d'une couche métallique réfléchissante. Les différentes couches sont aussi fines qu'un cheveu humain. Malgré cela, elles offrent au nouveau télescope spatial un facteur de protection solaire de plus d'un million. Pour rappel, notre crème solaire a un indice de protection de 50.

Hauchdünne Folien, hoher Schutz: Das Sonnenschutzsegel des James-Webb-Weltraumteleskops ist so gross wie ein Tennisplatz.
Hauchdünne Folien, hoher Schutz: Das Sonnenschutzsegel des James-Webb-Weltraumteleskops ist so gross wie ein Tennisplatz.
ESA

Celui-ci est essentiel pour les instruments sensibles à bord. En effet, leur température de fonctionnement se situe bien en dessous du point de congélation. Pour que les instruments fonctionnent, ils doivent donc être protégés de la chaleur de la Terre, du soleil et de la lune. La différence de température entre le côté chaud et le côté froid de la voile est actuellement d'environ 100 à 200 degrés Celsius.

La prochaine manœuvre est déjà prévue

La voile pare-soleil n'est pas la dernière pièce du JWST à se déployer. La prochaine manœuvre d'origami dans l'espace est déjà prévue : Le télescope déploie le bras du miroir secondaire. Une fois cette étape franchie, les ailes latérales du miroir principal doré se déploieront également sous peu.

Le JWST est en voyage depuis onze jours. Sa destination est le point de Lagrange L2. Celui-ci se trouve à environ 1,5 million de kilomètres de la Terre - selon les calculs actuels, le télescope devrait y arriver dans environ 16 jours.

Même sur le chemin qui reste à parcourir, toutes les manœuvres de déploiement du JWST doivent se dérouler de manière impeccable pour que ce projet de plusieurs milliards de dollars puisse porter ses fruits. Il est dirigé par les agences spatiales américaine, européenne et canadienne. De nombreuses entreprises et universités participent également à ce méga-projet.

Si tout se passe comme prévu, l'observatrice spatiale devrait être en mesure d'envoyer les premières images à la Terre dans environ cinq mois et demi. Celles-ci permettront aux scientifiques de mieux comprendre la formation de l'univers.

Cet article plaît à 30 personne(s)


User Avatar
User Avatar

« Je veux tout connaître ! Je veux des bas terrifiants, des hauts enivrants, des milieux bien moelleux ! » : ces mots d'un personnage culte de la télévision américaine reflètent pleinement mes pensées. Je partage cette philosophie de vie, y compris au travail. Ce que cela signifie concrètement pour moi ? Je trouve que chaque histoire, de la plus insignifiante à la plus incroyable, a son charme. 


Robotique
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Photo et vidéo
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader