Le clavier de Rapoo est un outil de travail solide et bon marché

Martin Jungfer
Zurich, le 03.06.2022
Traduction: Alassane Ndiaye

Apple, Microsoft ou Logitech ne sont pas la seule option : Rapoo, fabricant chinois de claviers, peut lui aussi jouer dans la cour des grands, comme le montre mon test de claviers de bureau.

Il est maintenant temps de remettre en question la configuration de mon poste de travail. J'ai reçu de Rapoo un kit de ses dernières créations de claviers à tester, en noir et en blanc. L'E9700M et l'ensemble souris et clavier appelé 9800M sont destinés aux utilisateurs professionnels. La particularité du modèle E9700M est sa forme : malgré le pavé numérique, il est nettement plus court que les claviers classiques 100 %. Lors du test, je me suis donc concentré sur ce modèle passionnant.

Les deux claviers ont une construction plate et une course de touche courte. Les similitudes avec les MX Keys de Logitech sont frappantes et ne sont probablement pas dues au hasard. Les modèles sont hybrides, c'est-à-dire qu'ils conviennent aussi bien aux utilisateurs de Windows que de Mac. En haut à gauche, il y a la touche qui vous permet de passer d'un monde à l'autre par commutation Fn.

Jusqu'à présent, les périphériques de mon poste de travail à domicile sont restés fermement entre les mains de Logitech. Je saisis du texte sur les MX Keys, la souris sous ma main droite est la MX Master 3. Ce n'est qu'après quelques essais que le clavier Logitech a supplanté le Magic Keyboard d'Apple. En revanche, il a été facile de dire adieu à la Magic Mouse. La MX Master 3 est pour moi clairement le numéro 1 dans le domaine de la bureautique.

  • CritiqueBureau

    MX Keys détrône le Magic Keyboard

Rapoo, une entreprise basée à Shenzen, la métropole chinoise de la technologie, peut-elle concurrencer les fabricants occidentaux établis ? L'entreprise est leader sur le marché chinois avec ses périphériques, qu'il s'agisse de produits bureautiques ou d'équipements colorés pour les joueurs et les joueuses. Concrètement, une part de marché en Chine de 43 % pour les périphériques sans fil a été mentionnée dans le rapport en allemand de 2011. En 2015, l'entreprise a lancé ses ventes en Europe, qui est « un marché central en pleine croissance » (en allemand). Mais depuis quelques années, les choses se sont calmées, même sur son propre site Internet en anglais, le dernier communiqué de presse publié date de 2018.

Dans notre magasin, les claviers Rapoo n'ont pas non plus fait fureur jusqu'à présent, c'est le moins que l'on puisse dire. Moins de 1 % de tous les claviers vendus porte le logo Rapoo. Et jusqu'à présent, il n'y a pas de tendance à la hausse.

Malgré tout : les prix des claviers Rapoo les rendent fondamentalement intéressants. Ils coûtent environ un tiers de moins que les produits Logitech comparables. Un tiers des claviers est-il de moindre qualité ?

Bon matériau, finition solide

Les claviers que je teste ont l'air très solides à première vue. Et aussi au deuxième regard, le boîtier en plastique du plus petit clavier 9700 et le boîtier en plastique et en aluminium du plus grand modèle 9800 sont solides. Les deux se laissent à peine plier ou tordre. Les Magic Keyboards d'Apple se plient beaucoup plus facilement. Et ce, même s'ils sont fabriqués à partir d'un bloc d'aluminium et coûtent plus du double. Le plastique de mon MX Keys de Logitech grince également de manière inquiétante lors du même test de flexion.

Chez Rapoo, il n'y a qu'un cadre périphérique et une plaque de base en alliage d'aluminium. Je trouve que c'est un design réussi. Le clavier est stable sur cinq plots caoutchoutés et permet de taper sans vibration sur les commutateurs Chiclet. Le fait que l'angle du clavier soit assez plat et qu'il n'y ait pas de possibilité de le placer plus haut ne m'a pas gêné lors du test. Pour les poignets un angle plat de 12 degrés maximum est de toute façon censé être le meilleur.

En comparaison, le clavier Rapoo (à droite) est encore plus plat que les MX Keys de Logitech (à gauche).
En comparaison, le clavier Rapoo (à droite) est encore plus plat que les MX Keys de Logitech (à gauche).

Les claviers Rapoo n'atteignent toutefois pas la perfection. D'une part, le port USB-C situé à l'arrière du clavier n'est pas tout à fait centré dans l'encoche. Jusqu'à présent, cela ne m'a pas gêné outre mesure, mais je dois faire attention lorsque je branche le câble pour qu'il soit bien en place. D'autre part, et c'est là le plus gros défaut, les désignations de touches sont seulement collées, et non imprimées par sublimation comme c'est généralement le cas.

L'encoche pour le connecteur USB-C dans le corps en aluminium : il manque ici la dernière précision.
L'encoche pour le connecteur USB-C dans le corps en aluminium : il manque ici la dernière précision.

C'est peut-être compréhensible, car programmer spécialement les machines pour un petit marché comme la Suisse et l'occupation locale des touches est un travail considérable. D'un autre côté, les acheteuses et acheteurs de claviers sont ici aussi gâtés et habitués à mieux. Moi aussi.

Vous voyez bien que les inscriptions ne sont que collées.
Vous voyez bien que les inscriptions ne sont que collées.

Au moins, les autocollants ne montrent pas encore de signes d'usure ou même de désintégration. Ce serait également beaucoup trop tôt après quatre semaines de tests intensifs. Jusqu'à présent, le matériau tient. Le collègue de la rédaction David Lee m'a rapporté qu'il avait des « claviers vieux de plusieurs décennies » qui fonctionnent parfaitement bien. C'est peut-être de bon augure pour les autocollants Rapoo.

Équipement et connectivité

Rapoo offre également toutes les options utiles dans la vie quotidienne au bureau. Vous pouvez connecter les claviers et aussi la souris via la norme Bluetooth 5.0 ou plus bas. Il est également possible de les connecter à votre terminal par une connexion 2,4 gigahertz grâce à un dongle USB.

Les claviers Rapoo sont alimentés par une batterie intégrée qui, lors de mon test, était encore pleine à 90 % après quatre semaines d'utilisation quotidienne. Selon Rapoo, la batterie lithium-ion intégrée doit fournir de l'électricité pendant 12 mois et être « écologique ». Toutefois, il n'est pas clair de savoir ce que cela signifie concrètement. Peut-être seulement que vous n'avez pas besoin d'acheter des piles.

Comme les claviers Logitech, ceux de Rapoo peuvent être connectés à trois appareils à la fois et sélectionnés par simple pression sur un bouton. C'est pratique si vous tapez une fois sur l'ordinateur de bureau et une autre fois des textes sur l'iPad. Le couplage via Bluetooth a fonctionné sans problème pour moi. Je n'ai pas non plus constaté de coupures dans la connexion.

Il y a aussi quelques « touches de raccourci multimédia » qui vous permettent de contrôler le volume de votre liste de lecture Spotify ou de sauter des chansons. Et bien sûr, quelques touches de raccourci obligatoires vers le programme de messagerie ou l'écran d'accueil.

Conclusion : bon boulot, mais les autocollants tiennent-ils ?

Le facteur de forme est le principal argument en faveur du modèle 9700. Vous obtenez un clavier de seulement 36 centimètres de long avec un pavé numérique et vous avez besoin d'environ sept centimètres d'espace en moins sur votre bureau. Cela a fait une petite différence pour moi, mais une différence décisive. Ainsi, je heurte nettement moins le bord droit du clavier avec la souris qu'avec mon MX Keys.

J'ai également été convaincu par le corps en aluminium, qui semble extrêmement solide, et par la sensation de frappe. Les touches sont un peu plus rugueuses que celles des MX Keys ou du Magic Keyboard d'Apple. Les creux sont moins prononcés que sur mon MX Keys habituel, mais cela n'affecte pas la sensation de frappe. Je trouve l'angle très plat du clavier Rapoo extrêmement agréable. Je l'utilise aussi pour écrire de longs textes sans me fatiguer.

Je n'ai pas encore décidé si je garderai le MX Keys ou si je passerai définitivement au Rapoo 9700. Pour moi, ils sont quasiment équivalents dans leur utilisation quotidienne. C'est pourquoi les deux restent temporairement en service. Ne serait-ce que parce que je veux tester la durée de vie des désignations de touches collées. Si vous croyez aux bons adhésifs et que vous voulez économiser un peu d'argent, vous obtiendrez de Rapoo un clavier de bureau de très bonne qualité.

Avez-vous des questions sur les claviers Rapoo ? Ou en utilisez-vous un et pouvez-vous partager votre expérience ? Alors, je me réjouis de lire vos commentaires.

Cet article plaît à 19 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Je suis journaliste depuis 1997. Stationné en Franconie, au bord du lac de Constance, à Obwald, Nidwald et Zurich. Père de famille depuis 2014. Expert en organisation rédactionnelle et motivation. Les thèmes abordés ? La durabilité, les outils de télétravail, les belles choses pour la maison, les jouets créatifs et les articles de sport. 


Informatique
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader