J’ai testé la souris gaming Viper V2 Pro : le poids passe avant la fonctionnalité

J’ai testé la souris gaming Viper V2 Pro : le poids passe avant la fonctionnalité

Kevin Hofer
Zurich, le 28.06.2022
Traduction: Stéphanie Klebetsanis

La Viper V2 Pro de Razer, sans fil, est minimaliste. Elle pèse d’ailleurs moins de 60 grammes. Elle est certes de bonne qualité, mais trop chère.

Si la Viper V2 Pro est la version modeste de l’Ultimate, elle coûte plus cher. Vous trouvez ça illogique ? Pas forcément. Cette souris est petite, mais costaude ! Alors que l’Ultimate pèse 74 g, la Viper V2 Pro ne fait plus que 59 g. Elle a perdu les surfaces de prise en main latérales, les LED et les deux touches du côté droit. Les gauchers auront du mal... Le fabricant a aussi fait des économies à l’intérieur de son produit pour le faire passer sous les 60 g. Ce type de souris légères est particulièrement avantageux pour les jeux FPS comme CS:GO.

La Viper V2 Pro est une souris de jeu FPS géniale, en revanche, Razer devrait améliorer ses finitions.

Viper V2 Pro (Filaire, Sans fil)
145.–
Razer Viper V2 Pro (Filaire, Sans fil)
12
Viper V2 Pro (Sans fil)
146.–
Razer Viper V2 Pro (Sans fil)
12

Une souris adaptée à chaque prise en main

La Viper V2 Pro a la forme de l’Ultimate ; elle est donc parfaite pour les trois types de prise en main, même si elle glisse trop rapidement vers l'arrière à mon goût en claw grip. Les trois types de prise en main les plus courants sont illustrés sur une autre souris ci-dessous.

Les trois types de prise en main illustrés sur une autre souris.
Les trois types de prise en main illustrés sur une autre souris.

Avec ses 59 g – la version noire pèse encore un gramme de moins –, la V2 Pro a trois grammes de moins que la Pro X Superlight de Logitech G. Je sens à peine la différence. Ces deux souris ne pourraient pas être plus légères. Elles sont tout juste assez lourdes pour que je les sente sous mes doigts.

La souris gaming Viper V2 Pro de profil avec ses dimensions de l’ordre du millimètre.
La souris gaming Viper V2 Pro de profil avec ses dimensions de l’ordre du millimètre.

Comme toujours, je teste la finition en secouant bien la Viper V2 Pro. On n’entend rien. Sur la souris, aucune pièce ne semble avoir de jeu. J'exerce ensuite une pression sur le boîtier avec les doigts et le pouce. Cela me permet de déterminer si la souris se déclenche accidentellement par la pression. Elle échoue ce test. Outre le réglage du CPI qui se trouve sous la souris, la touche latérale arrière est aussi déclenchée. Cela dit, ça ne se remarque pas lorsqu’on utilise la Viper V2 Pro. En général, on ne clique pas si fort dessus pendant le jeu. En revanche, ça pourrait devenir problématique au fil des années, car l’intégrité structurelle des souris diminue avec le temps, et on pourrait le remarquer aussi en jouant.

La souris gaming Viper V2 Pro vu depuis le dessus avec ses dimensions de l’ordre du millimètre.
La souris gaming Viper V2 Pro vu depuis le dessus avec ses dimensions de l’ordre du millimètre.

Le boîtier de la souris est sans doute fait de plastique ABS. La surface est légèrement granuleuse, ce qui évite à mes doigts de glisser. Si vous avez besoin d’une meilleure prise en main, Razer peut ajouter des surfaces en caoutchouc. Elles augmentent néanmoins légèrement le poids de la souris. Par ailleurs, le modèle blanc a l’avantage de rendre les empreintes digitales presque invisibles.

De bons commutateurs optiques

Pour les réglages de ses deux touches principales, Razer a misé sur ses propres commutateurs optiques de troisième génération. L'avantage des commutateurs optiques par rapport aux commutateurs mécaniques est qu'ils n'ont aucun délai de déclenchement. Ce sont ces millisecondes qu’un commutateur mécanique a besoin pour revenir à sa position initiale afin de pouvoir se déclencher à nouveau. Les commutateurs optiques peuvent se passer de ce délai.

Cette image montre toutes les touches de la Viper V2 Pro.
Cette image montre toutes les touches de la Viper V2 Pro.

Les commutateurs optiques me privent souvent d’une agréable sensation lorsque je relâche la touche. Heureusement, ce n’est pas le cas de la V2 Pro. Elle me satisfait tout autant que les commutateurs mécaniques. Peu importe à quel endroit j’appuie sur les touches principales, elle les relâche toujours au même moment, et j’ai toujours besoin de la même quantité de force. Il n’y a presque aucune course de touche avant le relâchement. C’est ce qu’on demande d’une souris gaming.

Comme c’est le cas sur de nombreuses souris, les deux touches principales de la V2 Pro ont un léger jeu de gauche à droite. Cela ne fait aucune différence lorsque je joue.

Les touches latérales sont bien positionnées et agréables à actionner, comme les touches principales. En revanche, la molette me plaît moins. Elle ne s'enclenche pas aussi précisément que je le souhaiterais. Au moins, il est facile d’appuyer dessus, elle est silencieuse, et elle offre une bonne prise en main.

La molette en caoutchouc offre une bonne prise en main.
La molette en caoutchouc offre une bonne prise en main.

Le réglage du CPI se trouve sur le dessous. Il suffit de cliquer dessus pour accéder à cinq paramètres. On peut les modifier dans le logiciel, puis les stocker dans la mémoire intégrée de la souris. Cliquer longtemps sur ce bouton permet aussi d’allumer et d’éteindre la Viper V2 Pro.

Une souris qui s’utilise aussi bien avec un câble

La Viper V2 Pro semble glisser sans peine sur mon tapis grâce à ses quatre patins en PTFE, aussi appelés Teflon : deux petits à l’avant, un autour du capteur et un long en demi-lune à l'arrière. Tous les patins sont arrondis dans les coins et sur les bords, pour limiter les frottements au maximum.

La batterie dispose d'une autonomie allant jusqu'à 80 heures. C’est certes suffisant pour un long week-end de gaming, mais d’autres souris tiennent mieux. Je sais que Razer a restreint la taille de sa batterie pour gagner en légèreté, cela dit, 2-3 g de plus ne m’auraient pas dérangé si c’était pour avoir 20 heures d’autonomie en plus.

Le jeu est très fluide grâce aux patins.
Le jeu est très fluide grâce aux patins.

Si la batterie devait se vider, il suffit de recharger la V2 Pro avec le câble USB-C fourni, assez flexible. On peut donc aussi utiliser des câbles au besoin.

Excellent capteur

De manière générale, j'ai l'impression que le capteur de la V2 Pro réagit avec fiabilité. Cela dit, j'ai le même ressenti avec (presque) toutes les souris gaming actuelles, c'est pourquoi je mesure le capteur à chaque fois.

La Viper V2 Pro est équipée du capteur optique Focus Pro 30K, qui dispose de 30 000 Counts per Inch (CPI). Les CPI indiquent le nombre de pixels que le curseur déplace lors d'un déplacement de la souris d'un pouce. Des CPI aussi élevés ne sont généralement pas vraiment utiles. Les capteurs à faibles CPI suffisent. En ce qui me concerne, je ne joue jamais avec plus de 1600 CPI. Razer indique que son capteur intégré fonctionne aussi sur du verre. J'ai tout de même l'impression que le capteur de mon tapis de souris réagit mieux.

Je teste la précision réelle du capteur avec MouseTester v1.5. Le programme m'aide à déterminer les très petites différences de précision.

Précision CPI

Pour mesurer la précision, je fais trois fois le test correspondant dans MouseTester v1.5 et je calcule une valeur moyenne. Pour ce faire, je déplace la souris de dix centimètres le long d'une règle, et le programme enregistre le CPI. Plus le CPI enregistré est proche du CPI donné, mieux c'est.

CPIPourcentage d'écartCPI mesuré
400+2,5411
800+2,5822
1600+2,51640
3200+23268

Le capteur intégré me convainc sur toute la ligne. En règle générale, je considère que tout ce qui est inférieur à 5 % est très bon. Ici, nous avons 2,5 % de moins en continu.

Polling rate consistency

Le polling rate indique l'intervalle auquel la souris envoie des informations au PC. Plus l'intervalle est court, plus les mouvements et les clics peuvent être traités rapidement. Avec un polling rate de 1 000 Hz, le temps de mise à jour est de 1 ms. Autrement dit, la souris envoie des informations au PC mille fois par seconde. Les points sur le graphique indiquent le temps nécessaire à la mise à jour du signal. Plus vous vous rapprochez du polling rate réglé, mieux c'est.

Polling rate consistency Viper V2 Pro

Le polling rate est cohérent. Dans de très rares cas, il faut plus qu’une milliseconde pour que le signal soit actualisé. La différence est alors d’une milliseconde ou moins. Les résultats correspondent à la norme actuelle des souris gaming.

Vitesse de suivi

La souris doit reproduire correctement les mouvements rapides. Lors des tests, je déplace rapidement la souris avec différents paramètres de CPI. MouseTester enregistre ces mouvements et affiche un diagramme. Les points sur le diagramme sont les caractères enregistrés. Plus les points sont proches de la ligne, plus la souris enregistre mes mouvements avec précision. Ces derniers doivent être le plus proche possible de la courbe. Les mouvements sur l'axe y sont rouges, ceux sur l'axe x sont bleus.

Vitesse de suivi Viper V2 Pro

Les écarts sont minimes. Ils se situent dans une plage maximale de 0,5 mètre par seconde. Ce sont de bonnes valeurs, comparables à celles de la plupart des souris gaming actuelles.

Accélération

Si je déplace rapidement la souris dans une direction, puis la ramène lentement à sa position initiale de la même manière, le capteur devrait enregistrer le même CPI. Pour tester cela, je déplace rapidement la souris en diagonale en commençant en haut à droite et en terminant en bas à gauche, puis en ramenant lentement le curseur au point de départ. MouseTester enregistre le mouvement. Dans l'idéal, tous les caractères enregistrés devraient se trouver sur une seule ligne.

Accélération Viper V2 Pro

Le capteur de la V2 Pro accomplit aussi cette tâche correctement. Les deux lignes coïncident presque parfaitement.

Jitter

Si vous déplacez la souris en ligne droite, elle doit enregistrer le mouvement et ne pas faire d'écart. Je déplace la Viper V2 le plus droit possible en diagonale et enregistre le mouvement avec MouseTester. Le mouvement enregistré devrait suivre mon mouvement en diagonale.

Jitter Viper V2 Pro

Ici aussi, le capteur fonctionne avec précision. En cas de fluctuations/jitter, un modèle en escalier serait enregistré. Aucune inexactitude n'a été enregistrée. De nos jours, le jitter a quasiment disparu, mais pour être sûr, je fais quand même faire le test ; on ne sait jamais.

Peu de fonctions

La Viper V2 Pro se configure à l’aide du logiciel Razer Synapse. On peut y changer les touches et modifier le CPI et le polling rate. On peut aussi activer le Lift of Distance et économiser du courant. Mais les paramètres se limitent à ça.

Inutile de chercher la RGB sur la Viper V2 Pro.
Inutile de chercher la RGB sur la Viper V2 Pro.

Le logiciel a besoin de 122 mégaoctets, ce qui prend pas mal de place sur mon ordinateur. On peut heureusement enregistrer les paramètres sur la mémoire intégrée de la souris. Elle fonctionne donc aussi comme je le veux sans logiciel.

Conclusion : la Viper V2 Pro est une bonne souris de jeu FPS, par contre elle est trop chère.

C’est une excellente souris de jeu FPS aux capteurs sont extrêmement fiables, et aux commutateurs très précis. C’est toutefois le cas de la plupart des souris de jeu actuelles. Le confort – la forme et le poids sont des facteurs déterminants – et le glissement sont bien plus importants. Elle convient parfaitement à mes mains d’homme de taille moyenne et à mon tapis.

Mais Razer devrait améliorer les finitions de son boîtier. Franchement, déclencher accidentellement les réglages lorsqu’on appuie trop fort ne devrait pas se produire.

À 150 CHF (mise à jour : le 28.06.2022), la Viper V2 Pro est plutôt chère. Cela dit, la G Pro X Superlight de Logitech était encore plus chère à son lancement. Apparemment, les souris plus légères dotées de moins de fonctionnalités sont plus chères que les souris plus lourdes et plus polyvalentes.

Cet article plaît à 7 personne(s)


User Avatar
User Avatar

La technologie et la société me fascinent. Combiner les deux et les regarder sous différents angles est ma passion.


Gaming
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Informatique
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader