Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
RetroNouveautés & tendances 2163

Feed the Nerd: quand un idiot rencontre un 486

J’ai enfin réalisé un de mes rêves: me procurer un 486 qui date de 1995… Et je me suis senti bien bête au début, puisque je n’ai même pas réussi à l’allumer la première fois.

Il a réussi à passer la frontière en un seul morceau, bien emballé et sans frais supplémentaires. Tout excité, je le déballe en oubliant de capturer ce moment historique.

Peu importe, j’ai mon nouveau portable tout droit sorti de 1995. Fonctionne-t-il? Je ne vais pas tarder à le découvrir.

Mon 486 pèse 2388 g.

Lisez le préambule ci-dessous pour découvrir comment je l’ai découvert:

<strong>Feed the Nerd:</strong> retour aux sources sous MS DOS 6.22
Nouveautés & tendances

Feed the Nerd: retour aux sources sous MS DOS 6.22

<strong>Feed the Nerd 2:</strong> 100 Disketten für den Arsch
Nouveautés & tendances

Feed the Nerd 2: 100 Disketten für den Arsch

Ce portable est un «Zenith Data System Z-STAR ES»:

  • processeur Intel i486DX4 (75 MHz);
  • 8 Mo de RAM;
  • disque dur HDD de 400 Mo;
  • lecteur de disquettes de 3,5 pouces;
  • port PCMCIA;
  • MS Dos 6.22 et Windows 3.1 (en italien).

Il mesure 27,7 cm de largeur, 21,6 cm de profondeur et 5,2 cm d’épaisseur. Il pèse 2388 g.

Bon retour COM, LPT et VGA!

Heureux comme un pape, je fais un petit voyage dans le temps. La dernière fois que j’ai allumé un 486, j’avais moins de la moitié de l’âge que j’ai maintenant. À 15 ans, j’ai enfin eu un PC dans ma chambre. J’en rêvais déjà depuis la première fois que j’avais vu un 286. Mon père s’en est acheté un dans les années 80. Le premier «ordinateur de la famille» avait un disque dur de 20 Mo et un lecteur de disquettes de 5,25 pouces. Mon grand frère m’a montré comment visser les différentes composantes de l’ordinateur, ajouter de nouveaux lecteurs ou de nouvelles cartes et copier des jeux…

Mais revenons à nos moutons. J’ai du mal à maîtriser le nerd en moi, et je perds patience. Jetons un œil à son extérieur avant de nous risquer enfin à le démarrer.

Sur le côté gauche se trouve une interface série (COM1), à laquelle je vais bientôt connecter une vieille souris (elle arrive). L’ordinateur est aussi équipé d’un port VGA, d’une interface parallèle (LPT1) et d’un connecteur PCMCIA.

Sur le côté droit se trouvent un lecteur de disquette de 3,5 pouces et un port pour encoche de sécurité Kensington.

À l’arrière, le câble d’alimentation (le bloc d’alimentation est intégré à l’ordinateur) une interface PS/2 ainsi que le grand compartiment de la batterie, censée durer une heure et 15 minutes.

Bouton de démarrage, donne vie à mon ordinateur!

Je l’avoue, je ne suis pas toujours une lumière… Je suis souvent à côté de mes pompes, mais j’ai la niaque, et je parviens toujours à mes fins. Je veux absolument filmer le premier démarrage de mon portable pour vous le montrer. Rien ne se passe, en tout cas pas lorsque j’appuie pour la première fois sur le bouton de démarrage. Ma deuxième tentative est la bonne. Je vous laisse découvrir le tout par vous-même.

Hourra, le 486 fonctionne, comme l’a décrit le vendeur! La batterie CMOS est fichue, l’ordinateur démarre via un petit BIOS. Je vais bien entendu tenter d’échanger la batterie. La touche ESC est par ailleurs légèrement enfoncée, mais elle fonctionne très bien.

Windows et DOS sont en italien, mais peu importe. Je n’ai pas l’intention d’apprendre la langue de Dante, je vais de toute façon tout réinstaller. Vous me connaissez. Il me faut ensuite ouvrir l’ordinateur, chercher un modèle correspondant sur Internet et changer la batterie de la carte mère.

Sésame ouvre-toi! Ou pas…

Comment diable ouvrir un laptop qui date de 1995? Je suis assez sûr de pouvoir le faire sans pistolet à air chaud. En cherchant des vis, je remarque que le lecteur de disquette se détache en quelques secondes. Chouette!

Dessous, j’y trouve trois vis, comme sur le compartiment de la batterie. Sans trop réfléchir, je retire les six vis, je tire sur le boîtier et je remarque que mes efforts ont été vains.

J’ai trouvé des vis sous le lecteur de disquettes.

Sésame s’ouvre!

Bon, c’est pas tout à fait ça… La nuit me portera sûrement conseil.

Le lendemain matin, je recommence à dévisser tous azimuts. Ça m’amuse, et j’aimerais montrer l’intérieur de l’ordinateur à mes collègues. Je n’ai pas plus de succès, et personne ne sait quoi faire. Philipp Rüegg m’aide tout de même à chercher une vis noire tombée sur le tapis de la même couleur.

Je finis par réussir après la pause-café. Je me rappelle comment j’avais fait avec un Lenovo: j’étais passé par le clavier!

Et c’est exactement comme ça que fonctionne le portable.

C’est quoi ce symbole de robinet? oO

Deux petites bosses se cachent derrière les touches F3 et F12. J’appuie dessus…

Je vois enfin la carte mère.

... et j’accède enfin à la carte mère 😁.

La batterie semble avoir fui.

Je trouve rapidement la batterie, enfin les trois batteries regroupées ensemble (3,6V, 60 mAh et NiMH), pour être précis. Elles ont fui au bout de 23 ans.

L’ordinateur est enfin éventré.

Pas grave, commander en ligne des pièces de rechange à 5,20 CHF, frais de port inclus, me prend deux minutes.

Je peux enfin passer à l’étape suivante de mon aventure rétro. J’espère que j’aurai moins de désagréments, plein de logiciels et de bons vieux jeux.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

<strong>Feed the Nerd:</strong> retour aux sources sous MS DOS 6.22
Nouveautés & tendances

Feed the Nerd: retour aux sources sous MS DOS 6.22

L’<strong>Arduino</strong> pour les nuls – ma première fois préprogrammée
Nouveautés & tendances

L’Arduino pour les nuls – ma première fois préprogrammée

Évaluation: laissez-vous enchanter par <strong>«Zelda: Breath of the Wild»</strong>
Critique

Évaluation: laissez-vous enchanter par «Zelda: Breath of the Wild»

User

Martin Jud

  • Editor
Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.

Commentaires 21

3000 / 3000 caractères

User MHenkel

"Ersatz für 5.20, Versand inklusive" - offensichtlich nicht bei Digitec =P

12.07.2018
User ervoroger

Was für eine Funktion haben den die F3 und F4 Taste mit den Wasserhahn Symbolen!?

12.07.2018
User Anonymous

Ja, was soll der Wasserhahn?

12.07.2018
User noSuchUsername

Es könnte ein Turbo-Schalter sein (oder besser gesagt ein "De-Turbo") um die CPU-Frequenz zu steuern und ältere, sich an den CPU-Zyklen orientierende Spiele spielen zu können. Gab es noch bis Pentium 1 bei manchen Modellen. Das Z-Star EX-Modell hat die entsprechenden Tasten auch. Leider konnte ich keine Bestätigung für diese Arbeitshypothese finden.

12.07.2018
User gregorvogel

Vielleicht kannst du da die Wasserkühlung ein- und ausschalten. :D

12.07.2018
User onda

Ich habe hier eine Antwort gefunden, wegen dem Wasserhahnsymbol.
groups.google.com/d/msg/com...

Es ist tatsächlich Normal oder Turbo und anscheinend können die Tast nicht funktionieren, wenn nicht das Zenith OEM DOS/Windows darauf läuft.

13.07.2018
User noSuchUsername

Ah, Newsgroups for the win! Merci vielmals.

13.07.2018
Répondre
User claudio_1267

Witzig: Beim Aufstarten von Word sah man, für wen es registriert war: "Ministero Grazia e Giustizia", also für das Justizministerium :-)

12.07.2018
User carcharoth

Eigentlich müsste das Gerät zu Bärlocher damit er n bisschen Forensik betreiben kann. Da ist sicher noch ungelöschtes Zeug drauf 😁

12.07.2018
Répondre
User FryCH

Dieser Beitrag ist schlecht für mich. Jetzt hab ich auch lust so ein altes Ding zu organisieren... :-D

13.07.2018
User piosulmoni

Ich hab genau dasselbe ur alte teil :-)

12.07.2018
User Martin Jud

Oh genial!
Weisst du mehr über die beiden Wasserhahn-Symbole? Ist der eine für junge Herren und der zweite für etwas in die Jahre gekommene? Oder handelt es sich um die Turbo-Funktion, wie NoSuchUsername vermutet?
Ansonsten würde ich dir das Teil gerne abkaufen, sollte es eines Tages nicht mehr benötigt werden. Dann könnte ich hier eine kleine LAN-Party und allenfalls auch ein Let’s Play veranstalten. :D

12.07.2018
User Anonymous

...um das Wasser aus dem Laufwerk abzupumpen ;-)
Es gab damals so ein kleines fun Programm mit Pumpengeräusch und ein paar netten fake Meldungen auf dem screen, mit dem man die unbedarften Kollegen erschrecken / ärgern / erfreuen konnte. Floppy einlegen und warten bis der Kollege bootet.
Wasserhahn ist effektiv eco/Turbo mode.
LG Fred Feuerstein

13.07.2018
User nils.leumann

@ Martin Jud meinst du nicht eher eine "LPT1" Party ;p

14.07.2018
Répondre
User akulhanek

bei diesem Hintergrundbild werden wieder Erinnerungen bei mir wach :-)

13.07.2018
User tschlaep

Herrlicher Beitrag !!

13.07.2018
User UncleMike987

A laptop just 5cm thick, and 2.5kg heavy. Ahh, happy times.
Now lets see what happens when you try to install Windows 10 on it...
(You never know, it might run... if the power cable is plugged in...!!)

22.07.2018
User shamara.leibundgut

So geil... ernsthaft, ich war grade wieder 10, und hatte meinen ersten PC (Olivetti M21 mit 10mb Festplatte, 640kb Ram) vor den Augen... und Pippi in denselbigen... vielen Herzlichen Dank für diese geniale Zeitreise, ohne einen DeLorean zu benutzen ;) und bitte mehr von diesem Nerdigen Zeugs :)

02.08.2018
User Doomer_66

Immer wieder amüsant diese Berichte.
Mein erster x86er war der 386DX40 mit der grandiosen AMD CPU und hatte auch bis Heute immer nur AMD CPU's. :)
Überlege gerade was ich damals am meisten gespielt habe... hmm, müsste wohl Battle Isle, Siedler und Warcraft 2 gewesen sein.

14.07.2018
User david.lee

Magic ! Bravo !!!

23.07.2018
User geryscherz

Mein Gott waren das Zeiten!! Da hiess es noch "Schlepptop"!

09.08.2018