Faire d'une table deux coups : test des bureaux gaming DXRacer et L33T

Faire d'une table deux coups : test des bureaux gaming DXRacer et L33T

Martin Jud
Zurich, le 04.08.2020
Traduction: Sophie Boissonneau
Deux tables quasi identiques arborant des logos différents, toutes deux sont réglables en hauteur et recouvertes d'un tapis de souris géant aux dimensions de la table. Techniquement, le rapport qualité-prix semble bon. Mais il y a un mais.

Avec des tables gaming abordable et réglable en hauteur sur simple pression d'un bouton, L33T et DXRacer ont non seulement lancé la même idée sur le marché, mais proposent aussi des produits quasi identiques. Si le logo respectif de chaque marque n'était pas imprimé sur le tapis de souris et les pieds de table, je ne saurais guère différencier les deux tables. Elles se distinguent uniquement par la forme des panneaux MDF aspect carbone à l'avant du bureau. À part cela, elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Les mêmes pieds de table, les mêmes commandes, les mêmes porte-gobelets, etc.

Même disponibilité, même évaluation et même prix ?

Tables de gaming
40185SW3
449.–
DXRacer 40185SW3

Les tables de jeu de première classe de DXRacer font battre plus fort le cœur des joueurs. Avec leur design élégant et sportif et leur fonctionnalité maximale, ils garantissent une expérience de jeu optimale.

Tables de gaming
Tournament Pro V2
783.–
L33T Tournament Pro V2

Cette table de jeu haut de gamme est équipée d'un porte-gobelet et d'un tapis de souris imperméable pour des mouvements très rapides, qui couvre toute la surface de la table et offre une base solide.

Je soupçonne les deux marques d'avoir fait appel à la même usine. Peut-être ont-ils rencontré le même vendeur lors du même salon quelque part en Extrême-Orient. Ça n'est pas forcément négatif. Si deux acheteurs de marques différentes ajoutent le même produit à leur gamme, cela pourrait aussi signifier que c'est une excellente pièce.

Les deux tables proposent les caractéristiques suivantes :

  • dimensions (longueur, largeur, hauteur, poids) : 140×66×73 cm, 34 kg (40,5 kg avec l'emballage),
  • réglable en hauteur : jusqu'à 123 cm, électrique,
  • capacité de charge max. : 80 kg,
  • matériaux : métal, plastique et bois (MDF),
  • autres : tapis de souris déperlant, dispositif de gestion des câbles, porte-gobelet, porte-casque.

Montage : une table qui vous coûtera de l'argent et de la sueur

Le déballage, l'installation et la mise en route ne fonctionnent pas. Les deux tables sont livrées en pièces détachées et doivent d'abord être assemblées. Avec une bonne perception de l'espace et un peu de sueur, cela prend environ 45 minutes par table.

aucune information disponible sur cette image

Seul le montage du plateau, qui est d'ailleurs constitué de trois panneaux MDF vissés ensemble, est un peu compliqué en suivant les instructions. Je suis censé les poser sur les pieds de table et les visser, ce qui rend l'alignement des trous de perçage et des pieds quelque peu compliqué. Alors qu'une personne seule peut tout à fait s'en sortir en posant le plateau à l'envers sur un tapis et en montant les pieds dessus avant de retourner le tout.

L'avantage du montage à la maison, c'est que je peux décider moi-même de quel côté je veux monter le porte-gobelet. Sur la table L33t, je ne peux installer les commandes de réglage de la hauteur que sur le côté droit. En revanche, sur la DXRacer, les deux côtés du plateau sont prépercés.

Design et fonctions : en haut... En bas...

Avant d'aller plus loin, voici un fond musical approprié :

Grâce à la fibre de carbone, les panneaux de MDF ont un bel aspect. Mais cela uniquement tant qu'ils ne sont pas assemblés. J'aurais préféré un plateau d'un seul tenant. D'autant plus, que cela améliorerait également la stabilité de la table gaming. Le troisième petit panneau, qui offre plus de place pour poser un deuxième écran au bout de la table, me gêne. Mais peu importe, l'énorme tapis de souris noir et hydrofuge de la même forme que la table recouvre tout de toute façon. Chez L33T, le tapis est bordé d'une ligne blanche et orné d'éléments de design et du nom de la marque. Chez DXRacer, le tapis noir est bordé de rouge et décoré d'un lettrage plus discret.

Un tapis de souris géant parfaitement adapté.
Un tapis de souris géant parfaitement adapté.

Les pieds de la table en métal sont équipés de supports en plastique aux quatre bouts. On peut ajuster la hauteur des supports en les vissant. La table peut ainsi être posée sur un sol non uniforme. La hauteur du plateau de table est facilement réglable à l'aide d'un bouton.

Des hauts et des bas.
Des hauts et des bas.

Il existe également une fonction de mémoire permettant d'enregistrer deux positions : une hauteur assise et une debout. Ou bien une hauteur qui évite que le câble de votre écran se casse. Cela m'est arrivé lors de mes tests. Le moteur du bureau a tiré sur le câble si longtemps qu'il a fini par casser au niveau du connecteur DisplayPort. Mais je ne peux en vouloir qu'à moi-même. La prochaine fois, je mettrai mon cerveau en marche et utiliserai une longueur de câble appropriée dès le début.

Pour la gestion des câbles, les deux tables sont chacune dotées de deux passages de câbles et d'une goulotte. Un casque peut-être fixé au crochet métallique fourni. Le porte-gobelet est pratique et j'aimerais en avoir plus.

Assis et debout à la table gaming

Jouer debout ? Non merci. Je n'y arrive pas. Travailler debout, en revanche, est possible et certainement bénéfique pour la santé. Une seule chose me dérange quand je travaille : le tapis de souris. Essayez de signer une feuille de papier sans la trouer sur cette surface souple. Désolé, mais je ne suis pas prêt pour le bureau sans papier.

Pour jouer, le grand tapis de souris n'apporte pas vraiment de valeur ajoutée par rapport à mon bon vieux tapis Sharkoon, lui aussi grand, mais immensément plus petit. Le tapis de table est à la fois un support et un élément de design. Ou bien il sert juste à couvrir les rainures entre les panneaux MDF vissés les uns aux autres.

Bilan : de bonnes tables gaming, MAIS

Merci beaucoup. La plupart des bureaux assis/debout électriques ne sont pas si bon marché. Toutefois, ces autres tables, qui ne sont pas des bureaux ou des tables gaming, offrent généralement un plateau plus grand et d'un seul tenant.

À noter également que si vous comptez utiliser votre table principalement ou même uniquement pour jouer, le réglage électrique de la hauteur n'est pas aussi pertinent pour vous. Il est plus confortable de jouer assis et je pense être plus réactif ainsi. Si j'utilisais cette table exclusivement pour jouer, je me tournerais certainement vers un modèle moins cher sans électronique.

Je suis cependant satisfait du produit en lui-même. Les deux tables fonctionnent très bien et font ce que l'on attend d'une table gaming. Les promesses des fabricants sont tenues.

Cet article plaît à 40 personne(s)


Martin Jud
Martin Jud
Editor, Zurich
Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser