Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Jeux vidéoRéalité virtuelleInspiration 09

Entre passionnés de gaming et stands de la Gamescom – 1re partie

On entend souvent parler de la grande exposition de gaming dans notre pays voisin, mais qu’est-ce qui s’y passe vraiment? Pour la première fois de ma vie, je peux directement y participer à des fins professionnelles et m’en faire une idée personnelle. C’est avec plaisir que je partage mes impressions.

Nous débutons vers la «Business Area» et passons le premier petit hall (en tant que raccourcis), remplis à ras bords de stands de merchandising. Avec toutes ces peluches, ces perruques colorées et ces boîtes en forme de manette de Nintendo NES empilées, je ne vois presque plus les vendeurs. Peu importe. Nous voulons jouer un peu avant que les grands halls soient surpeuplés et que nos meetings commencent. Je reviendrais certainement.

Grand est un euphémisme. Peut-être que, j’aurais dû prendre un podomètre pour pouvoir donner la taille de ces halls en chiffre. Sérieusement, la surface d’exposition de l’expo de Cologne est immense. Nous (mon chef et moi) marchons à un bout du hall 5 et nous retrouvons dans la première queue devant le stand Star Wars Battlefront II. Voici nos premières 10 minutes passées à attendre pour nous laisser impressionner par ce qui se cache dernière cet super écluse.

«S’il vous plaît, ne prenez pas de photo ou de vidéo de la nouvelle bande-annonce». Nous suivons donc ces directives et mettons les écouteurs. Après la bande-annonce, nous avons encore la chance de pouvoir jouer à Battlefront II. On dirait bien que tous les membres de l’équipe adverse ont appris la première version du jeu par cœur et la mettent même directement en application dans le nouveau volet. Nous perdons, même après avoir tout donné avec mon ratio kill/death 1:1. En tout cas, cela suffit pour prendre une photo avec les Shadow Trooper.

Je regarde ma montre. On dirait bien que le temps passe plus vite à la Gamescom. En passant dans le prochain hall, nous nous sentons tout à coup observés par des hommes en costumes au regard sévère. Nous ne pouvons que supposer vaguement le genre et supposons qu’il s’agit du discours d’ouverture d’Angela Merkel et nous avons raison.

Dans le prochain hall, de longues queues nous attendent déjà, souvent dissimulées derrière des rideaux ou des stands immenses. Dans un premier temps pour seulement montrer les jeux avec des limites d’âge aux personnes assez âgées et, dans un second temps, pour donner l’impression aux personnes que la queue n’est pas longue. Ils savent comment s’y prendre.

Le stand Xbox nous plaît beaucoup; pas étonnant qu’il est nominé pour le prix du plus beau stand d’exposition. Nous passons beaucoup de temps à jouer à des jeux indie et nous livrons un match de foot PES 2018. Cette fois, aucun de nous ne perd. Le jeu se termine en match nul avec 1:1, même si c’est moi qui ai mis les deux buts. Après une matinée sous le signe des jeux, quelques meetings nous attendent cet après-midi.

Comme prévu, les personnes déguisées sont rares le premier jour. J’attends donc le jour 2 avec impatience et réserve peut-être une petite surprise pour nos clients de Berne. Stay tuned.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Image sizer
Inspiration
  • 110

digitec live @ Gamescom

User
Déjà pendant ma formation d’informaticien, le monde numérique m’intéressait beaucoup plus que le reste. Je suis donc entré tôt en contact avec le Web et les médias sociaux, qui font aujourd’hui partie intégrante de mon quotidien. Mais ce n’est pas à cause des écrans du PC ou du smartphone que je suis tellement bronzé dans le visage; j’aime passer du temps à la montagne et me rapprocher du soleil avec mon parapente: #offline.

Pas de commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire


Veuillez vous connecter.

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

Corporate logo