Universal Studios sauvés de la catastrophe par les bidouilleurs de digitec
En coulisseGaming

Universal Studios sauvés de la catastrophe par les bidouilleurs de digitec

Dominik Bärlocher
Zurich, le 29.04.2017
Bon d’accord, j’exagère, mais si notre rédaction n’avait pas bidouillé un peu, vous n’auriez pas pu admirer des scènes de «La Momie», bientôt à l’affiche, avec des lunettes de RV.

L’objet du message est on ne peut plus clair: «La Momie: TRÈS URGENT, NOUS AVONS BESOIN D’AIDE». Ouh la la, que se passe-t-il? Thomas Schneider, gestionnaire de projet dans la division marketing, se tient devant mon bureau et me demande s’il peut me venir en aide. Le problème est simple à décrire: la vidéo américaine de nos partenaires d’Universal Studios n’est pas compatible avec nos appareils de RV. Le client n’arrive pas à la jouer. Évidemment, le contenu en RV est sensé être montré dès demain dans le cadre de la Fantasy Basel. Vous avez dit «urgent»?

«La réalité virtuelle? Je ne m’y connais pas du tout.»

«Oui, mais c’est toi le bidouilleur ici», me répond Thomas.

C’est vrai, quand il s’agit de faire fonctionner un appareil, je suis généralement celui qui s’y colle à la rédaction. Mais d’autres peuvent sûrement le faire aussi. Il leur faudra un meilleur argument pour me convaincre. Bon, d’accord, j’en apprendrais sur le domaine, je suis fan de films, et ce n’est pas comme si je détestais résoudre des problèmes quand il s’agit de nouvelles technologies, qui plus est pour un film de monstres cultes ...

aucune information disponible sur cette image
Je trouve que cette momie manque de bandelettes.

«Ok, donne-moi tout ce que tu as.» Et l’e-mail atterrit dans ma boîte de réception.

Deux minutes plus tard, je demande à Thomas où est la vidéo que je devrais faire fonctionner dans les lunettes de RV.

«Je ne peux pas te la donner, elle est strictement confidentielle. Je ne l’ai pas», me répond-il.

Ah. Je suis censé faire marcher une vidéo que je n’ai pas et que je ne peux pas obtenir. Super. Mais ok. Challenge accepted, comme on dit. Allons-y.

Première question: de quel type de vidéo s’agit-il?

Je ne l’ai pas, mais j’ai reçu un e-mail qui contient un manuel d’utilisation qu’un anglophone a transmis à notre interlocuteur, puis à Thomas. Voici les informations qu’il contient:

Copiez le mp4 dans un fichier intitulé MilkVR OU (Movies si MilkVR n’est pas disponible) qui se trouve dans le dossier racine de votre appareil Samsung (mémoire interne ou carte SD). Attention, ne changez pas le nom du fichier mp4, sinon il ne pourra pas être joué correctement.

Parfait, voilà qui m’est utile! Je trouve vite une vidéo. Des paysages. J’espérais trouver un désert, histoire de rester dans l’ambiance du film, mais ça n’a pas grande importance.

Nous savons quel matériel utilise Universal Studios

Thomas discute depuis des semaines avec Universal Studios afin de trouver la meilleure manière d’installer le stand et la station de RV à Fantasy Basel, et ce malgré les délais courts et les questions de confidentialité. Je peux donc lui demander quel matériel sera utilisé.

Facile! Je teste par hasard le Samsung Galaxy S8+ et je vois qu'une paire de lunettes de RV se trouve dans notre magasin de Zurich. Le gérant, Patrick Eugster, me la remet dès 9h, et je commence à travailler.

Avec quel type de vidéos les lunettes de RV fonctionnent-elles?

J’opte pour la méthode de base: je copie rapidement la vidéo dans le dossier des vidéos de mon téléphone, je branche les lunettes, et j’attends de voir ce qui se passe.

Créée un compte!

Installe des applications!

Quand on pense que les smartphones sont censés être des appareils Plug and Play, toutes ces étapes me semblent bien compliquées. Je me crée un compte Oculus – absolument nécessaire en raison de la collaboration de Samsung avec Facebook – qui n’accepte pas mon adresse e-mail professionnelle. Dieu sait pourquoi. Ok, je saisis mon adresse privée, et là ça fonctionne. Super.

Je cherche l’application MilkVR mentionnée dans le manuel d’utilisation en anglais.

Elle n’existe pas.

Pourquoi?

Je vérifie. Le manuel doit dater un peu… Elle a sûrement été rédigée au printemps ou à l’été 2016. Samsung MilkVR a été rebaptisé Samsung VR l’automne passé.

Je consulte la bibliothèque de l’écran d’accueil d’Oculus, où toutes les applications de RV locales sont listées, je tapote sur la page de mes lunettes et je sélectionne l’application Samsung VR. Voici ce qu’indique le manuel d’utilisation:

Allez sur «Sideloaded» à droite (PAS les vidéos!) et sélectionnez le fichier que vous venez de télécharger.

C’est drôle, parce que l’application affiche une vidéo dans «Videos» mais pas dans «Sideloaded»… Bon, voyons ce qui se passe quand je la joue.

Une forêt tropicale. Un fleuve. En 3D. En RV.

Ça fonctionne!

Un stand sauvé de la catastrophe

Je résume tout ça en quelques mots, mais trois heures se sont écoulées entre la réception de l’e-mail, la coordination à l’interne, l’obtention du matériel – en cherchant dans tous les coins – et l’envoi de la solution par e-mail à Universal Pictures.

aucune information disponible sur cette image
Tout ça m’a bien stressé

Il est 10h40. Je peux enfin manger ma barre de céréales. Je dis à Thomas que je suis content d’avoir pu régler le problème. Je crois que Tom Cruise m’en doit une.

Thomas me répond qu’on peut être fiers de nous.

Et voici comment , grâce à nous, Tom Cruise et Universal Studios ont pu partager leur film en 3D durant Fantasy Basel. Une information top secrète fuite tout de même: les porteurs de lunettes de RV vous se retrouver à l’intérieur d’un avion.

Amusez-vous bien!

Mise à jour du 29.04.2017: Ça fonctionne!

À la fin de la première journée du salon, Silvia Jacob, une de nos lectrices, m’a envoyé une photo du stand d’Universal Studios et de la station de RV, qui fonctionne parfaitement.

aucune information disponible sur cette image

Cool!

Cet article plaît à 30 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher
Senior Editor, Zurich
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser