Critique

Série Everyday: mes nouveaux sacs préférés

Philipp Rüegg
Zurich, le 28.04.2017
Traduction: Anne Chapuis
Pour moi, un bon sac en bandoulière ou un sac à dos doit offrir beaucoup de place, être fonctionnel et être beau. Née d'une campagne de financement participatif, cette série Peak Design m’a convaincue comme aucun sac auparavant. Elle m’a même tellement convaincue que j’ai acheté deux des quatre modèles.

Après de nombreuses erreurs d’achat, j’ai enfin trouvé le sac à dos en bandoulière parfait. L’Everyday Sling de Peak Design. Il m’a tellement conquis que j’ai aussi acheté le sac à dos de la même série. Avant de me reprocher d’être fou – ces deux pièces coûtent tout de même presque 400 francs ensemble –, laissez-moi vous me justifier.

Peak Design est spécialisé dans les accessoires d’appareil photo. Certes, j’aime bien la photographie, mais ce n’était pas vraiment le critère principal. J’ai, par hasard, vu leur campagne sur Kickstarter. Comme je garde toujours un œil ouvert pour trouver le sac parfait, les sacs qu’ils proposaient m’ont tout de suite attiré. Un design épuré et intemporel avec une grande dose de fonctionnalité. La série Everyday se compose du Backpack, du Tote, du Messenger et du Sling – sac à dos, sac à main et deux sacs en bandoulière.

J’ai tout de suite penché pour le Sling, car il est idéal pour aller au travail. Cependant, ma femme attentionnée a remarqué que je faisais aussi de l’œil au Backpack et me l’a donc offert pour Noël. Deux magnifiques exemplaires de belle couture. Même le vaillant petit Tailleur serait impressionné. Mais qu’est-ce qui rend la série Everyday si particulière?

Le Backpack

aucune information disponible sur cette image

Mon ancien sac à dos était une sorte de sac pour skater à la mode signé Dakine. Il a certainement 20 ans ou peut être même plus. On pourrait presque devenir sentimental. Mais comme les couleurs originales ne sont presque plus reconnaissables et que mon skateboard rouille dans mon garage depuis quelques années, j’ai, sans mauvaise conscience, acheté un nouveau sac. Peut-être que j’aurais pu avoir quelques remords à cause du prix, mais premièrement, c’était un cadeau et deuxièmement, on comprend rapidement pourquoi il coûte la peau des fesses.

Finitions

aucune information disponible sur cette image

Le matériau résistant à l’eau est robuste et est très agréable au toucher. Les fermetures éclair sont stables et ne montrent aucun fil qui dépasse. La finition est excellente, il n’y a absolument rien à redire. Dès le premier touché, on comprend pourquoi le Backpack est aussi cher.

Design intelligent

aucune information disponible sur cette image

Je possède la version 20 litres en gris foncé (charcoal). Une version 30 litres est aussi disponible. Mais souvent, la place est suffisante dans le premier. L’ouverture principale ne se laisse malheureusement pas agrandir et l’ouverture ne s’étire pas spécialement. Les choses encombrantes pourraient présenter un problème (au moins chez le modèle de 20l). Le système de fermeture est une combinaison entre boucle et aimant. Le sac s’ouvre facilement en tirant légèrement sur la boucle, mais ne s’ouvre pas tout seul.

L’inconvénient de l’ouverture plutôt étroite est compensé avec les deux poches latérales, preuve irréfutable d’un design intelligent et fonctionnel. Vous pouvez utiliser les poches latérales pour accéder plus rapidement au contenu en bas du sac à dos, mais pouvez aussi utiliser les séparations velcro pour ranger et sortir votre appareil photo et vos objectifs dans des compartiments séparés. Avec un peu de pratique, vous pouvez, en un mouvement, placer le sac à dos en travers de votre poitrine, ouvrir la fermeture éclair et accéder directement à votre équipement photo.

aucune information disponible sur cette image
Ordinateur portable et e-Reader toujours à portée de main.

De plus, les poches latérales ont des compartiments intérieurs supplémentaires pour les petits objets. Un autre compartiment double se trouve au dos du sac à dos. Il offre de la place pour un ordinateur portable de jusqu’à 15 pouces et, dans un autre compartiment un peu moins profond et grâce au rembourrage épais, de la place pour mon Kindle. Ainsi, l’ordinateur et l’e-Reader se sortent rapidement sans que vous ailliez à vider tout votre sac à dos.

Ensuite, il existe aussi deux compartiments extérieurs possédant des lanières et pouvant être utilisé pour porter des bouteilles ou pour accueillir un drone ou un trépied.

Les bretelles sont assez larges et restent confortables même durant les sorties plus longues. Une ceinture pectorale les tient encore mieux ensemble. Seule la ceinture lombaire manque, mais le Backpack n’est, de toute façon, pas fait pour la randonnée.

Pour terminer, le sac possède trois poignées robustes. Deux de côté et une sur le dessus.

Le Sling

aucune information disponible sur cette image

Comme, pour mes trajets quotidiens, un petit sac me suffit, j’ai acheté le Sling. L’avantage qu’il présente face au sac à dos est que vous pouvez facilement et rapidement le faire pivoter vers l’avant si vous devez sortir quelque chose du sac.

Finitions

Comme pour le Backpack, les finitions sont, ici aussi, parfaites. Le sac paraît robuste, est résistant à l’eau et les fermetures éclair donnent l’impression d’être durables. Le matériau est robuste et donc pas très élastique. Il n’offre donc pas beaucoup de place pour faire les commissions.

aucune information disponible sur cette image

Pour le serrage, vous avez une petite boucle qui se serre et se desserre rapidement. Au premier abord, la sangle paraît un peu fine, mais elle reste très agréable à porter. Le sac en lui-même est aussi agréablement léger.

Nombreuses possibilités de rangement

Malgré sa petite taille, le Sling est une vraie pochette surprise. Dans la poche principale se trouve un compartiment pour ordinateur portable. Peak Design le conseille pour les appareils de jusqu’à 11 pouces, mais, avec un peu de bonne volonté, mon Lenovo Yoga 910 de 13.9 pouces rentre aussi. À l’intérieur du «couvercle», il y a un compartiment doté d’une fermeture éclair et de quatre petites pochettes. À l’extérieur du Sling, on trouve aussi un compartiment qui dispose de deux petites pochettes; parfait pour mon Kindle Oasis.

aucune information disponible sur cette image
La sangle s’allonge et se raccourcit rapidement pour fixer le sac.

En plus des différentes poignées, le sac possède deux lanières pour attacher un trépied, par exemple. Un sac vraiment stylé aux fonctions et poignées pratiques qui offre assez de place pour un notebook, un e-reader et de petits achats.

Tote et Messenger

aucune information disponible sur cette image

Je n’ai pas testé ces deux modèles personnellement, mais ils sont faits du même matériau et s’appuient sur le même système. De plus, le Messenger est disponible en deux tailles et est équipé du même système de fermeture que le sac à dos. Il est bien plus gros que le Sling et mieux adapté si vous emportez beaucoup de choses.

aucune information disponible sur cette image

Le Everyday Tote offre également beaucoup de place pour votre équipement photo ou les affaires que vous emportez au quotidien. Grâce aux sangles pratiques, vous pouvez aussi porter le sac comme un sac à dos.

Accessoires

Tous les modèles de la série Everyday peuvent, plus ou moins, se combiner avec des produits Peak Design supplémentaires. J’ai, par exemple, choisi le Capture Pro. Ce clip de ceinture peut, comme son nom l’indique, aussi se fixer à une ceinture normale. Cependant, je préfère le montage à l’une des deux poignées du Sling prévues à cet effet, car le poids est ainsi mieux réparti.

Bilan: comblé

Je suis persuadé qu’il existe de nombreux autres sacs et sacs à dos similaires, mais la série Everyday m’a vraiment fait craquer. Cela a commencé avec le look élégant, s’est poursuivi avec les finitions et s’est terminé par le design extrêmement intelligent. Les nombreuses sangles et les nombreux compartiments avec leurs séparations velcro pliables et amovibles font du Backpack et du Sling des compagnons indispensables au quotidien qui valent leur prix.

Voici les produits

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Meine Tipps + Tricks für die Studiofotografie
placeholder

placeholder

Qu'y a-t-il dans mon sac? Le photographe déballe.
placeholder

placeholder

Cet article plaît à 25 personne(s)


Philipp Rüegg
Philipp Rüegg
Senior Editor, Zurich
En tant que fou de jeu et de gadgets, je suis dans mon élément chez digitec et Galaxus. Quand je ne suis pas comme Tim Taylor à bidouiller mon PC ou en train de parler de jeux dans mon Podcast, j’aime bien me poser sur mon biclou et trouver quelques bons trails. Je comble mes besoins culturels avec une petite mousse et des conversations profondes lors des matchs souvent très frustrants du FC Winterthour.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser