Roborock, iRobot, Ecovacs, Dreame : quel est le meilleur aspirateur robot ?
Guide

Roborock, iRobot, Ecovacs, Dreame : quel est le meilleur aspirateur robot ?

Lorenz Keller
8.3.2024
Traduction: Alassane Ndiaye

Cartographier l’appartement, aspirer, laver : quel aspirateur robot s’en sort le mieux ! Pour en savoir plus, nous avons testé quatre modèles haut de gamme

Nous avons comparé quatre principaux modèles phares de notre grand assortiment d’aspirateurs robots. Ils coûtent tous entre 1100 et 1200 francs suisses. Il s’agit du Roborock S8 Pro Ultra, de l’iRobot Roomba Combo j9+, de l’Ecovacs Deebot X2 Omni et du Dreame L20 Ultra Complete.

Roborock S8 Pro Ultra (Robot d'aspiration et de nettoyage)
Aspirateur robot
1149.– CHF

Roborock S8 Pro Ultra

Robot d'aspiration et de nettoyage

iRobot Roomba Combo j9+ (Robot d'aspiration et de nettoyage)
Aspirateur robot
889.– CHF

iRobot Roomba Combo j9+

Robot d'aspiration et de nettoyage

Ecovacs DEEBOT X2 OMNI (Robot d'aspiration et de nettoyage)
Aspirateur robot
1074.– CHF

Ecovacs DEEBOT X2 OMNI

Robot d'aspiration et de nettoyage

Dreame L20 Ultra Complete (Robot d'aspiration et de nettoyage)
Aspirateur robot
969.– CHF

Dreame L20 Ultra Complete

Robot d'aspiration et de nettoyage

Dans ce test, les quatre aspirateurs accomplissent les mêmes tâches dans mon appartement pour s’adjuger les cinq points en jeu et occuper la tête du classement général. Mais le résultat est équilibré.

Équipement : dans cette classe, la serpillère doit aussi être passée

Les quatre aspirateurs robots sont généralement équipés de manière similaire. Ils disposent d’une station d’aspiration indispensable pour cette gamme de prix, qui nettoie et sèche la serpillère. Seul l’iRobot n’en est pas doté et perd des points. En revanche, le Dreame offre des fonctionnalités supplémentaires et obtient la note maximale.

Le Roborock a une grande serpillère vibrante.
Le Roborock a une grande serpillère vibrante.
Source : Lorenz Keller

Roborock S8 Pro Ultra : la station d’accueil vide la saleté dans un sac à poussière, lave et sèche la serpillère. Le Roborock est équipé d’une caméra, d’un système de navigation lidar et d’un réservoir d’eau. La brosse et la serpillère se soulèvent de cinq millimètres. Autres caractéristiques : commande vocale, cartographie 3D et détection d’obstacles. 🤖🤖🤖🤖

iRobot Roomba Combo j9+ : la station d’accueil aspire la saleté dans le sac et fait le plein d’eau. Il dispose d’une caméra et d’un réservoir d’eau. Un système de serpillère reposant sur des bras motorisés permet au robot de la déployer et de la rétracter automatiquement. Détecte et photographie les obstacles. 🤖🤖🤖

Ecovacs Deebot X2 Omni : la station d’accueil aspire la saleté dans le sac. Les serpillères sont nettoyées à l’eau chaude et séchées. L’Ecovacs utilise un système de navigation lidar et une caméra. Il offre une fonction de levage de serpillère de 15 mm et dispose de son propre assistant vocal Yiko. La caméra peut être utilisée pour la visiophonie ou la surveillance de l’appartement. 🤖🤖🤖🤖

Dreame L20 Ultra Complete : la station d’accueil aspire la saleté dans le sac. Les serpillères sont nettoyées à l’eau chaude et séchées. Le robot dose automatiquement la quantité de produit ajoutée. Le Dreame L20 Ultra est doté d’un système de navigation lidar et d’une caméra. Il détecte et photographie les obstacles. Il dispose de deux serpillères, dont l’une peut être déployée pour nettoyer les bords.🤖🤖🤖🤖🤖

Les deux serpillères situées à l’arrière peuvent être retirées et remontées.
Les deux serpillères situées à l’arrière peuvent être retirées et remontées.
Source : Lorenz Keller

Configuration : les mises à jour et l’obligation de se connecter agacent

Tous les aspirateurs robots testés nécessitent une mise à jour avant de commencer à nettoyer. Et il faut toujours se connecter à l’application pour configurer l’aspirateur robot.

Roborock S8 Pro Ultra : il est opérationnel en un temps record, en seulement 14 minutes. La mise à jour s’effectue en arrière-plan après le premier passage de nettoyage. Hélas, la protection de sol de la station, qui n’est que collée, se détache lorsque je veux la déplacer. Et le code QR pour le téléchargement de l’application ne fonctionne pas avec un téléphone Android. Sur l’iPhone, je dois chercher moi-même l’application dans le store.

iRobot i9 Combo :l’installation prend 19 minutes. La station de base surprend positivement par son superbe design et une possibilité de rangement pratique pour les sacs à poussière de rechange. Seul bémol, les résidus de colle sur le robot ne peuvent être enlevés qu’avec de l’alcool. Au premier essai, la connexion avec le robot n’est pas établie : message d’erreur. Au deuxième, je dois attendre longtemps pour que cela fonctionne. La mise à jour obligatoire fait aussi planter l’application. Après le redémarrage, heureusement, tout fonctionne. 🤖🤖🤖

Les seuls messages d’erreur ont été enregistrés sur l’iRobot.
Les seuls messages d’erreur ont été enregistrés sur l’iRobot.
Source : Lorenz Keller

Ecovacs Deebot X2 Omni : la configuration complète dure 20 minutes. En effet, deux mises à jour doivent être appliquées l’une après l’autre, en plus de l’assistant vocal Yiko. Seule particularité : la station doit être activement allumée pour le chargement. Le robot vous avertit avant d’y retourner pour se recharger. 🤖🤖🤖🤖

Dreame L20 Ultra Complete : il est prêt à l’emploi en 16 minutes. Aucun inconvénient n’est à signaler ici. Fixer les serpillères de manière magnétique, les faire glisser sur la station, établir une connexion via l’application, télécharger une mise à jour. Et c’est tout. Une installation simple et rapide. 🤖🤖🤖🤖🤖

Cartographier l’appartement

C’est l’étape la plus importante. Elle permet à votre robot de se familiariser avec votre intérieur et de le cartographier, en s’adaptant à vos besoins. L’idéal est que l’appartement soit rangé et que tous les obstacles temporaires soient éliminés.

La cartographie a bien fonctionné sur les quatre modèles testés. Toutefois, l’iRobot a mis plus de temps que ses trois concurrents, parce qu’il utilise une caméra pour s’orienter. Les autres se servent en plus du lidar, un laser rotatif invisible pour mesurer la pièce et se déplacer de manière rapide et précise.

L’application vous permet de visualiser la carte de vos pièces.
L’application vous permet de visualiser la carte de vos pièces.
Source : Lorenz Keller

La bonne nouvelle, c’est que tous les quatre robots créent rapidement une bonne carte au premier essai. Mais cela ne suffit pas. Il faut aussi que la carte puisse être modifiée aisément et c’est tout aussi important pour l’attribution des points. Ma carte est répartie en trois zones (salon, cuisine et couloir) pour assurer un nettoyage ciblé de mon appartement.

Roborock S8 Pro Ultra :ce modèle propose un mode de cartographie rapide, mais le balcon est capturé partiellement à travers la porte vitrée et ne peut plus être effacé. Par conséquent, je l’ai défini comme zone interdite. Heureusement, le traitement de la carte est très facile. Je peux la regarder en 3D. 🤖🤖🤖🤖

iRobot i9 Combo : la cartographie est possible pendant les deux premiers nettoyages. Celle-ci dure plus longtemps que chez les 3 autres modèles. L’iRobot passe sans problème sous les meubles et évite les obstacles. La carte est alors très précise, la répartition des pièces presque correcte. L’appli vous guide pas à pas durant le traitement de la carte. Les obstacles détectés sont également affichés sur la photo et je peux décider de ce que le robot doit faire ici. L’iRobot reconnaît un jouet pour chat, mais pas celui, beaucoup plus grand, qui se trouve à un mètre de lui. 🤖🤖🤖

Ecovacs Deebot X2 Omni : rapide et déterminé, le robot explore l’appartement. La cuisine et le salon sont correctement cartographiés par le Deboot. Par contre, il peine à bien capturer les meubles. Fait surprenant, il détecte même le distributeur de nourriture pour chats. Le traitement est ensuite très simple, l’image de la carte en 2D étant nettement plus agréable que celle en 3D. 🤖🤖🤖🤖🤖

Dreame L20 Ultra Complete : l’appareil éjecte les serpillères pour la cartographie et scanne ensuite l’appartement en quatre minutes. Comme avec le Roborock S8 Pro Ultra, le balcon capturé ne peut pas être supprimé. Le L20 détecte les obstacles potentiels tels que les câbles d’alimentation qui traînent et m’indiquent leur emplacement. Sauf décision contraire de ma part, il évitera désormais cette zone.🤖🤖🤖🤖

Le graphique ci-dessus indique le temps que les quatre robots ont pour nettoyer une surface d’environ 42 mètres carrés. Les différences ne sont pas énormes, environ 13 minutes entre le modèle le plus rapide et le plus lent.

Dreame/Roborock :
🔋🔋🔋🔋🔋

iRobot :
🔋🔋🔋🔋

Ecovacs :
🔋🔋🔋

Nettoyage des bords et des coins

La qualité de l’aspiration et du nettoyage des robots est le point central de cette comparaison. Les quatre modèles de test doivent accomplir trois tâches : aspirer cinq grammes de poussière et de poils de chat, aspirer 30 grammes de sable et de litière pour chat et nettoyer de la sauce soja étalée sur le sol (une cuillère à soupe pleine). Avec une balance de précision, je mesure la quantité de saleté réellement absorbée et effectue un contrôle visuel. Le graphique montre le pourcentage de saleté mesuré en mode de réglage par défaut.

Cinq grammes de poussière et de cheveux, c’est une sacrée quantité.
Cinq grammes de poussière et de cheveux, c’est une sacrée quantité.
Source : Lorenz Keller

Aspirer cinq grammes de poussière

Roborock S8 Pro Ultra : un coin n’est pas aspiré, les bords ne sont pas non plus tout à fait propres. 4,3 grammes sur 5, c’est quand même le deuxième meilleur résultat.
🔋🔋🔋🔋

iRobot Roomba Combo j9+ : il contourne toute la zone sale comme un obstacle. Je l’oblige à y passer en créant une « zone de nettoyage ». Mais je remarque aussi que l’application se bloque lorsqu’une tâche n’est pas terminée. Lors du deuxième essai, il parcourt tout très rapidement et ne se laisse pas arrêter. Il oublie toutefois les coins et les bords. Avec seulement 3,6 grammes sur 5, son score est mauvais.
🔋🔋

Ecovacs Deebot X2 Omni : le robot détecte la forte pollution aux poussières. Il nettoie intensivement cette zone, mais malheureusement pas partout. Ainsi, seuls 4 grammes de poussière sur 5 sont éliminés.
🔋🔋🔋

Dreame L20 Ultra Complete : le L20 éjecte les serpillères pour l’aspiration. Il réagit de manière trop sensible aux grosses touffes de poussière et de poils, détecte une fois par erreur des excréments d’animaux ou un obstacle qui n’en est pas un. Il faut appuyer sur « ignorer » et tout sera soigneusement nettoyé au prochain essai, à l’exception des coins. 4,7 grammes sur 5, c’est le meilleur résultat.
🔋🔋🔋🔋

Aspirer 30 grammes de litière pour chat

Roborock S8 Pro Ultra : les coins et les bords se nettoient difficilement en mode d’aspiration normal. Avec 26,2 grammes sur 30, il réalise le deuxième meilleur résultat.
🔋🔋🔋🔋

iRobot Roomba Combo j9+ : il effectue un nettoyage ciblé de la zone programmée. Mais là encore, les bords et les coins de la cuisine posent problème. Le Roomba réalise un score correct, avec 24,3 grammes sur 30.
🔋🔋🔋

Ecovacs Deebot X2 Omni : il peine lui aussi à nettoyer les bords et y laisse des traces de litière. 24,6 grammes sur 30, c’est un bon score.
🔋🔋🔋

Dreame L20 Ultra Complete : le 20 Ultra réalise la meilleure performance, 27,8 sur 30 grammes. Mais le sol n’est pas vraiment propre pour autant, des résidus de litière sont encore bien visibles.
🔋🔋🔋🔋

La sauce soja étalée, un vrai casse-tête pour tous les robots testés.
La sauce soja étalée, un vrai casse-tête pour tous les robots testés.
Source : Lorenz Keller

La tache de sauce soja

Roborock S8 Pro Ultra : tous les robots démarrent ici en mode standard. Ils aspirent et nettoient simultanément. Le Roborock détecte la sauce soja. Il passe dessus beaucoup plus lentement, l’étale et nettoie encore une fois, mais pas tout. Le sol reste légèrement collant.
🔋🔋🔋

iRobot Roomba Combo j9+ : une fois la sauce soja reconnue, le Roomba nettoie intensivement l’endroit concerné. Ça prend du temps. La sauce soja ne disparaît pas complètement. Cette partie du sol est un peu collante. Je dois également laver la serpillère en machine, car la station d’aspiration ne dispose pas de mode de nettoyage.
🔋🔋

Ecovacs Deebot X2 Omni : tout d’abord, le Deebot étale la sauce soja. Mais il se rend compte de la saleté et effectue deux passages supplémentaires quand il est à proximité. Le sol reste légèrement collant.
🔋🔋🔋

Dreame L20 Ultra Complete : il détecte la saleté supplémentaire et la nettoie de manière ciblée. Mais comme ses concurrents, il n’arrive pas à l’éliminer complètement. Le Dreame pourrait certes être le seul aspirateur robot à nettoyer les coins avec une serpillère rétractable, mais le résultat est insatisfaisant.
🔋🔋🔋

Niveau sonore des aspirateurs robots

Alors que les quatre robots nettoient silencieusement, la station d’aspiration quant à elle est très bruyante. J’ai mesuré à chaque fois à un mètre de distance.

Roborock/iRobot/Ecovacs : les trois se situent dans une fourchette similaire. L’iRobot est certes un peu plus bruyant lors du vidage dans la station, mais silencieux lorsqu’il aspire. Les deux autres sont tout aussi silencieux lors de l’aspiration et tout aussi bruyants lors du vidage.
🔋🔋🔋

Dreame :le L20 obtient les meilleurs résultats dans les deux catégories. Mais la différence s’entend surtout au niveau de la station d’aspiration et elle n’est pas énorme.
🔋🔋🔋🔋

Batterie et surface : trois fois bon, une fois seulement suffisant

Quelle surface les robots peuvent-ils couvrir avec une seule charge de batterie ? Pour le Roborock, c’est environ 200 mètres carrés, pour l’Ecovacs et le Dreame quelque 210 mètres carrés. Les différences sont minimes. Seul l’iRobot est à la traîne. Sa charge de batterie suffit à peine pour 105 mètres carrés. La bonne nouvelle, cela devrait tout de même aller pour la plupart des logements.

Mais pourquoi y a-t-il ces grandes différences ? Peut-être parce que l’iRobot nettoie moins efficacement ? Pour en avoir le cœur net, tous les robots doivent nettoyer la même surface. Le Roomba indique dans l’application qu’il a nettoyé environ 60 mètres carrés. Les trois autres affichent 40 à 45 mètres carrés, à chaque fois dans plusieurs essais.

J’ai mesuré et j’ai obtenu environ 42 mètres carrés de surface. Cela confirme mes observations : le Roomba passe parfois plusieurs fois sur les mêmes zones, bien qu’elles ne soient pas trop sales. Les modèles équipés d’un lidar se déplacent de manière beaucoup plus ciblée. Mais l’expérience montre aussi que l’iRobot s’améliore avec le temps, ce qui ne peut toutefois pas être illustré ici par une comparaison directe.

Roborock/Ecovacs/Dreame : 🤖🤖🤖🤖🤖

iRobot : 🤖🤖🤖

Conclusion : unr victoire nette, même avec une évaluation pondérée

C’est le Dreame L20 Ultra Complete qui sort vainqueur de justesse, avec 39 points, suivi du Roborock S8 Pro Ultra avec 36 points. L’Ecovacs Deebot X2 Omni obtient 33 points et s’adjuge la troisième place. Et la quatrième place revient à l’iRobot i9 Combo avec 26 points.

Qu’en est-il de l’évaluation des différentes catégories ? Pour cela, j’ai opté pour la répartition suivante.
Les trois catégories de nettoyage : 200 %
Équipement/cartographie/durée de nettoyage/batterie : 100 %
Installation/bruit : 50 %

Cela ne change rien au classement. Mais Dreame et Roborock se rapprochent un peu plus, Ecovacs et iRobot se distancient plus nettement.

Mais dans l’ensemble, le classement peut aussi être très différent selon les besoins de chacun. Le vainqueur Dreame a par exemple une énorme station d’accueil. Celle d’iRobot est deux fois moins grande, mais beaucoup plus élégante avec son couvercle en bois. En ce qui concerne la hauteur du robot, l’iRobot serait également le vainqueur avec 8,7 centimètres contre 10,4 centimètres pour le Dreame. Si cela joue un rôle décisif, le gagnant sera peut-être un autre pour vous.

Ce qui a également été démontré lors de l’essai : les robots conviennent parfaitement aux tâches quotidiennes. Ils permettent de maintenir le niveau de poussière à un niveau bas. En cas d’encrassement élevé ou de particules plus grosses comme la litière, ils n’arrivent pas à égaler un aspirateur normal. Et même les serpillères échouent lorsque les salissures sont importantes. Dans ce cas, vous devez vous-même passer la serpillère.

Qu’est-ce qui est important pour vous dans un aspirateur robot ? Quelles sont vos expériences ? Dites-le-moi et à la communauté dans les commentaires !

Photo d’en-tête : Lorenz Keller

Cet article plaît à 204 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Les gadgets sont ma passion - qu'ils soient utilisés pour le bureau à domicile, pour le ménage, pour le sport et le divertissement ou pour la maison intelligente. Ou bien sûr aussi pour le grand hobby en dehors de la famille, à savoir la pêche.


Tout pour la maison
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Commentaire(s)

Avatar