Produit testé: le nouveau téléviseur OLED de LG vise la perfection
Critique

Produit testé: le nouveau téléviseur OLED de LG vise la perfection

Luca Fontana
Zurich, le 28.05.2018
Responsabilité de traduction: Stéphanie König
Le téléviseur OLED de LG me fait vibrer d'enthousiasme. Et pas seulement quand j'alimente l'écran avec des contenus UHD. Grâce au nouveau processeur, même les contenus de moindre résolution font très bonne mine. Sans parler de la bonne sonorité. L'écran C8 de 77 pouces cherche la perfection, et il la trouve.

Récemment, j'ai consulté le line-up 2018 des nouveaux téléviseurs OLED de LG. Parmi eux: le modèle OLED C8 2018.

Nouvelles télés *OLED signées LG**
placeholder

placeholder

Rien ni personne n'aurait pu m'empêcher de le tester. Sans espoir de succès, j'ai osé et, avec beaucoup d'audace, j'ai demandé au responsable compte clé de LG:

«Je peux le prendre?»

Sa réponse:

«Non. Le risque qu'il se casse pendant le transport est trop grand.»

C'est vrai qu'un «oui» m'aurait étonné. Mais voilà qu'il poursuit:

«Et si nous vous le faisions livrer chez vous?»

TV/>
OLED77C8 (77", 4K, OLED)
LG OLED77C8 (77", 4K, OLED)
TV/>
OLED65C8 (65", 4K, OLED)
LG OLED65C8 (65", 4K, OLED)
TV/>
OLED55C8 (55", 4K, OLED)
LG OLED55C8 (55", 4K, OLED)

Me voilà dans l'embarras au sens propre du terme: 77 pouces = 195,58 centimètres

Je suis assis sur mon canapé, en face de moi, un monstre en carton. C'est vrai quoi, il est vraiment immense. Qu'est-ce que cela signifie?

Porgi est assis là-haut et profite du panorama. Mais l'air se fait rare.
Porgi est assis là-haut et profite du panorama. Mais l'air se fait rare.

Heureusement, je ne suis pas seul. Deux techniciens de LG se sont gentiment mis à retirer cette montagne de carton. Puis, ils ont déposé le téléviseur sur la commode pour ensuite le mettre en marche. L'emballage en carton étant parti, il reste cette merveille avec une diagonale d'image de 77 pouces, soit 195,58 centimètres.

«Le crime de l'Orient-Express», lu par le lecteur Blu-ray 4K.
«Le crime de l'Orient-Express», lu par le lecteur Blu-ray 4K.

Vous vous demandez pourquoi je teste l'appareil chez moi?

Bon nombre de tests de téléviseurs sont effectués dans des conditions de laboratoire. Donc: dans des pièces parfaitement obscurcies, toujours dans les mêmes conditions. Mais à quoi ça sert? La place de la télé, c'est chez nous et pas dans un labo. J'aimerais tester l'appareil avec mes propres films, jeux et évènements sportifs et pas seulement avec des contenus répondant à 100% aux forces de la télé. Parfois, le soleil brille à fond, parfois non. Quand je me fais une soirée cinéma, je tire tous les rideaux, mais les conditions ne sont pas les mêmes quand je regarde un match de foot un après-midi de week-end.

Voilà pourquoi le tout nouveau téléviseur OLED de LG trône désormais dans mon salon. Dans toute sa splendeur géante.

Le test commence.

L'image est sensationnelle

D'abord, je veux seulement allumer l'appareil et le laisser en marche. Comme la plupart des acheteurs qui ne souhaitent pas passer des heures avec des réglages de contraste, de netteté et d'autres options d'optimisation de l'image. Quoique, certains aiment ça sans l'avouer. Je teste le C8 comme si c'était moi et non les techniciens qui l'avais sorti directement de l'emballage puis allumé sans attendre. Dans notre jargon, nous appelons ça aussi «out of the box».

J'allume Netflix et je choisis la série «Perdus dans l'espace». Comme la plupart des versions originales Netflix, elle est disponible en résolution UHD et offre le Dolby Vision, la version plus avancée par rapport au format HDR10 habituel.

Des *couleurs vives** pour votre téléviseur!
placeholder

placeholder

La série commence par le crash fulminant du vaisseau spatial de la famille Robinson. Je me délecte des niveaux de noir parfaits de l'univers, où je découvre les moindres détails sur la coque du vaisseau spatial grâce au contraste gigantesque. Des flammes rouge feu forment des étincelles lorsque le vaisseau pénètre de façon incontrôlée dans l'atmosphère de la planète aux reflets bleus. La famille se fracasse bruyamment sur la planète présumée glacée. Grâce aux dégradés de blanc des plus filigranes, j'y reconnais chaque colline et chaque flocon de neige.

Une lecture étonnamment équilibrée. Tous les détails sont rendus, rien n'est perdu.
Une lecture étonnamment équilibrée. Tous les détails sont rendus, rien n'est perdu.

Will Robinson, le benjamin de la famille, porte le même regard abasourdi sur son environnement que moi sur le C8.

Grandiose. Tout simplement.
Grandiose. Tout simplement.

Plus tard, je fais un essai avec «The Grand Tour», histoire de voir comment réagit le téléviseur quand la température de couleur générale devient plus chaude et agréable que pour l'épopée de science-fiction. Ceci mis à part, il y a beaucoup de panoramiques fluides avec des voitures qui passent à toute allure.

Wouah. Ce que je vois est presque parfait.

Aucune objection mon honneur!
Aucune objection mon honneur!

Les couleurs de la série geek de voitures sont tout simplement remarquables, à chaque instant, elles semblent naturelles et jamais artificielles. Les voitures passent à toute allure sans laisser de traînées, ni de flous cinétiques. Quel que soit le contenu que je regarde, l'image me transmet toujours un certain «élan». Et, bien que je sois assis assez près de l'écran, à peu près à 3,20 mètres, je ne découvre aucun pixel. Résolution UHD, donc, 3840×2160 pixels, c'est le «top».

Au fait: UHD et 4K, c'est quoi exactement? Le terme «4K» provient de l'industrie du cinéma et on l'utilise couramment aussi pour les téléviseurs, même si dans ce domaine, il n'est pas correct, techniquement parlant. Si vous entendez parler d'un téléviseur 4K dans la branche, vous avez en fait «seulement» une résolution UHD. Dans cet article, je n'utiliserai pas 4K comme un synonyme. J'en reste résolument au terme technique «UHD».

Comme vous pouvez le voir sur les photos, je n'ai pas rendu la tâche facile au téléviseur en termes de clarté. Derrière mon téléviseur, les volets roulants de la fenêtre sont baissés «par défaut». Je ne voudrais tout de même pas qu'on puisse voir le «derrière» de mon trésor. Mais du côté gauche, il y a beaucoup de lumière naturelle qui pénètre dans le salon, ce ne sont donc pas forcément des conditions idéales. L'image s'en sort très bien, les réflexions sont à peine visibles. Cela plaide en faveur de bonnes valeurs de luminosité.

Le nouveau processeur sublimise l'image même au-delà de l'UHD

Que les contenus UHD soient magnifiques sur le C8 avec ou sans soutien HDR n'est pas une surprise. Et qu'en est-il au-delà des images en ultra haute résolution? Ici également, tout se passe très bien grâce au nouveau processeur Alpha 9. Le processeur est d'ailleurs l'un des composants les plus importants d'un téléviseur – c'est le cerveau, en quelque sorte.

Mais une chose après l'autre. En quoi consiste la tâche primaire des processeurs?

Même le matériel pour la TV en direct, qui existe «seulement» en qualité Full HD, est très convainquant. Ceci est largement dû au processeur Alpha 9.
Même le matériel pour la TV en direct, qui existe «seulement» en qualité Full HD, est très convainquant. Ceci est largement dû au processeur Alpha 9.

Les processeurs d'images servent en premier lieu à calculer et à améliorer les signaux vidéo du tuner ou des entrées vidéo, comme les ports HDMI. Lorsque vous regardez un film en streaming, le signal arrive la plupart du temps en résolution Full HD. Mais vous, vous avez un téléviseur UHD. Le processeur TV met alors les contenus à l'échelle de la résolution UHD, puis élimine les bruits numériques gênants, lisse les bords et renforce les couleurs. Évidemment, le processeur fait de même pour toutes les sources, également pour l'UHD et le matériel HDR, mais dans une autre mesure. Plus le processeur est performant, plus le résultat final peut se faire voir. Alors oui, le processeur Alpha 9 est performant.

Je le constate surtout avec la série «The Walking Dead» que Netflix met seulement à disposition en Full HD. Sur mon ancien téléviseur, l'image est tellement remplie de bruits numériques que je me demande souvent si Netflix ne disposait comme source que d'une qualité SD (Standard Definition, donc, ce qu'il y avait avant la Full HD) et qu'on s'est ensuite contenté d'une vulgaire mise à l'échelle. En fait, je pourrais tout aussi bien visionner un DVD classique.

Voilà le matériel source le moins performant que j'aie pu trouver. Et ça reste toujours très beau à voir.
Voilà le matériel source le moins performant que j'aie pu trouver. Et ça reste toujours très beau à voir.

Pour le C8, les choses s'améliorent sensiblement. Ici, c'est le processeur qui gère tout. Il réduit efficacement les bruits numériques sans excès de zèle. Donc: à tout moment, l'image semble naturelle et pas retravaillée. Dans les scènes d'action rapides, les artefacts désagréables sont éliminés. Les contours sont lissés ultérieurement dans un souci de netteté pour que l'image semble plus précise.

Si je voulais, je pourrais même activer le mode HDR dans les paramètres d'image. Ainsi, les couleurs de base rouge, verte et bleue sont un peu plus saturées que d'habitude, de plus l'OLED rend les éléments d'image clairs avec plus d'intensité. Le rendu m'apparaît un peu artificiel du coup. D'ailleurs, c'est également le cas pour d'autres matériels, indépendamment de la résolution. C'est pourquoi je n'utilise presque jamais le mode HDR. Mais quand même, je n'aurais pas pu imaginer que l'on puisse obtenir tant de performance d'une source si faible. Sony AF8, voilà un concurrent à prendre au sérieux.

Mais également au-delà des portails de streaming, par exemple, lorsque j'affiche des contenus YouTube en streaming sur le téléviseur (ce que vous devriez vraiment essayer, si vous ne le faites pas déjà) ou que je regarde la TV en direct, je ne trouve que des propos élogieux: les couleurs sont harmonieuses et les traînées désagréables lors de panoramiques fluides sont éliminées.

Matériel Overwatch sur YouTube. Désolé pour les images agitées. Au moment où je filmais, cela me plaisait bien. Et ça faisait un bel effet sur mon viseur. Mais je ne recommencerai plus, promis.

C'est surtout en regardant du foot que j'ai tenté de détecter les secousses et les stries. Rien de tout cela. Cela plaide en faveur d'un bon temps de réponse du téléviseur. J'ai évidemment joué à Fifa en ligne: même en mode jeu vidéo, l'image reste absolument cohérente. Pour ce qui est du jeu en UHD, selon des rapports externes, l'input-lag est de seulement 21 millisecondes. C'est une très bonne valeur et le tacle assassin de Sergio Ramos fera toujours bonne figure.

Regardez bien le ballon. Il ne laisse quasiment pas de traînées. Cela plaide en faveur d'un bon temps de réponse.

Ah oui: le système d'exploitation WebOS est mis à jour à la version 4.0. Ne vous attendez pas à un saut quantique comparé à WebOS 3.5, mais à une Smart-TV facile à utiliser et comme toujours, avec un fonctionnement fluide, avec toutes les applis importantes comme Netlix, YouTube ou Zattoo.

Le son fait la musique

J'aime beaucoup ma barre de son Sonos Playbar. Elle se distingue par une dynamique incroyablement équilibrée dans les grandes scènes d'action. J'ai rarement remarqué que la basse se fasse entendre de façon si agréable, sans dominer le son proprement dit.

J'avoue que là, le C8 de LG me fait un peu mal au ventre. Pas parce que le son est de mauvaise qualité. Mais parce que le son est presque aussi bon que sur ma barre de son. Je m'entends murmurer dans ma barbe que je n'ai pas: «C'est scandaleux, aucun haut-parleur TV sur cette planète ne doit concurrencer ma barre de son à 700 francs!»

C'est vrai que le son ne remplit finalement pas autant la pièce que celui qui sort de ma barre de son. L'image sonore non plus ne semble pas au top, notamment lors de la lecture de musique. Et pourtant, les performances du C8 méritent un grand respect. Les basses vibrent agréablement même si elles ne sont pas trop dominantes. Les voix restent claires et les bruits de fond remplissent correctement l'espace.

«Thor Ragnarok», lu avec le lecteur Blu-ray 4K. La dynamique du son est sensationnelle pour quelque chose qui sort de haut-parleurs TV internes.

La raison pour cette excellente sonorité, c'est Dolby Atmos. Le format audio ultramoderne est d'ailleurs soutenu par tous les OLED de LG. J'ai tenté de capter cela dans la vidéo ci-dessus. Bien sûr, la vidéo ne peut pas reproduire à 100% les sensations que vous éprouvez lorsque vous écoutez les haut-parleurs du téléviseur OLED en direct. Mais vous pourrez quand même vous faire une bonne idée.

Les haut-parleurs sont constitués d'un système audio 2.2 avec des amplificateurs 40 watts. Malgré la finesse de l'OLED, ils fonctionnent étonnamment bien. Pour que ce soit plus compréhensible, je vais aller un peu plus en profondeur.

Un haut-parleur génère du son en faisant bouger l'air: plus le pilote est grand, plus il peut faire bouger l'air et mieux sera le son. C'est vrai que le boîtier TV d'une TV OLED est en principe extrêmement fin puisqu'il n'y a pas de LED d'arrière-plan, car les pixels des OLED sont organiques et brillent par eux-mêmes. Cela permet d'économiser de l'espace. Il devient alors difficile d'intégrer dans le boîtier des haut-parleurs qui soient suffisamment grands pour générer un son décent.

Voici à quoi ressemble le C8 vu du côté. Par comparaison: mon index est environ deux millimètres plus large. Impressionnant, n'est-ce pas? Je veux dire l'OLED, pas mon index.
Voici à quoi ressemble le C8 vu du côté. Par comparaison: mon index est environ deux millimètres plus large. Impressionnant, n'est-ce pas? Je veux dire l'OLED, pas mon index.

LG ne peut rien changer à la physique. Mais lui donner un petit coup de main. C'est le rôle du pied d'appui, appelé «streamlined Alpine stand» par le fabricant de Séoul. Il est non seulement élégant, mais il a aussi un but bien précis: les haut-parleurs du téléviseur sont orientés vers le bas et grâce à sa forme, le pied d'appui dirige le son directement vers l'avant vers le spectateur. Cela génère un son élargi, de qualité supérieure à celui des haut-parleurs TV classiques. Pas étonnant que le C8 offre une sonorité qui remplit bien l'espace.

Le pied d'appui est non seulement esthétique, il assure également une bonne sonorité.
Le pied d'appui est non seulement esthétique, il assure également une bonne sonorité.

Je fais encore un essai avec «Perdus dans l'espace», car Netflix propose la série avec une piste audio Dolby Atmos. Je regarde encore une fois quelques scènes d'action puis quelques scènes plus calmes.

J'attends les applaudissements du robot. On entend même quelques basses.

Je suis toujours impressionné, mais honnêtement, je ne constate pas de réelle différence avec «The Grand Tour» qui fonctionne seulement en mode Dolby Surround. L'espace est-il rempli? Oui. Les basses sont correctes. Mais une sonorité qui vient du plafond, comme c'est courant avec Atmos? Je ne constate rien de cela. Peut-être que la série d'aventures spatiales est mal mixée, et il n'existe pas suffisamment de matériel Dolby Atmos pour effectuer des essais à grande échelle.

Peut-être que c'est encore une fois la physique qui limite les haut-parleurs TV internes.

Conclusion – prix élevé, grande qualité

«Marco Polo» est disponible sur Netflix en résolution UHD et en mode Dolby Vision.
«Marco Polo» est disponible sur Netflix en résolution UHD et en mode Dolby Vision.

Peu importe le nombre de pouces que vous souhaitez installer dans votre salon: le C8 de LG combine l'image la plus spectaculaire que j'aie jamais vue avec un design de pied d'appui esthétique et une sonorité sans pareille dans ce domaine. En termes d'expérience sonore de qualité comparable, seulement en ce qui concerne les haut-parleurs internes, je ne pourrais que citer Sony OLED A1 ou son successeur AF8.

La principale nouveauté de LG est le processeur Alpha 9: avec ce dernier, non seulement les images UHD HDR sont un régal pour les yeux, mais il garantit également une mise à l'échelle très efficace du matériel Full HD classique, sans perdre l'aspect naturel de l'image.

Quelques mots sur la taille d'écran. Au début, j'étais plutôt impressionné. Tout de même, la diagonale d'image est grande; un peu plus de 195 centimètres, soit environ dix centimètres de plus que moi. L'idée que je pourrais m'étaler en diagonale sur mon téléviseur m'amuse et m'effraie en même temps.

Trois semaines plus tard. Je me suis depuis longtemps habitué aux 77 pouces. Et ma compagne aussi. Le C8 fait pratiquement partie de la famille. Je me repose toujours cette même question: est-ce que je pourrais encore regarder l'écran d'une télévision de taille normale sans devenir claustrophobe?

Je vais devoir trouver la réponse, que je le veuille ou non. L'OLED est prêt pour le transport, et la boucle est bouclée. Porgi respire une dernière fois le bon air de la montagne.

aucune information disponible sur cette image

Cet article plaît à 54 personne(s)


Luca Fontana
Luca Fontana
Editor, Zurich
Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.»

Ces articles pourraient aussi vous intéresser