Nouveautés & tendancesMobile

Honor 10: la deuxième montée au top 5

Dominik Bärlocher
Zurich, le 15.05.2018
Vidéo: Manuel Wenk
Responsabilité de traduction: Jean-François Arnaud
Est-ce une pâle imitation du Huawei P20? Est-ce un téléphone indépendant? Le Honor 10 est aussi intrigant que beau et performant pour son prix.

Londres a énormément à offrir, à toute heure du jour comme de la nuit. Aujourd’hui, Honor, le fabricant de smartphones chinois, envahit les bords de la Tamise. Non loin du pont London Bridge, il présente son Honor 10, le successeur du Honor 9, fidèle compagnon de Manuel Wenk, notre producteur vidéo. Ce nouveau téléphone est censé être le pendant du Huawei P20 et du P20 Pro, mon téléphone.

Cette fois-ci, Honor en a la certitude: le laser améliore tout. Il a donc complété les basses de sa musique publicitaire, qui contient le titre «We are the Brave», par des faisceaux laser sur la Tamise. J’ai compris par la suite qu’ils imitaient des aurores boréales.

Le slogan du Honor 10: Beauty in AI, ou en hashtag, #beautyInAI.

Honor à l’honneur

George Zhao, président de Honor, entre sur la scène. Son anglais n’est pas encore parfait, mais la passion qu’il voue à son téléphone est toujours la même. Il parle de la stratégie de son entreprise, qui placera Honor au top 5 mondial d’ici trois ans, et au top 3 d’ici cinq ans. Selon lui, cette stratégie agressive entamée en décembre fonctionne. C’est vrai que la marque a connu une croissance de 200 % en Angleterre depuis l’annonce de sa stratégie. Elle le doit au View 10.

  • Elle occupe la troisième place en Russie, avec 11,5 % de parts de marché.
  • Elle se positionne à la cinquième place en Inde.
  • Elle connaît une croissance mondiale de 100 %.

Honor est le numéro 1 des marques numériques de smartphone en Chine. Une marque numérique commercialise uniquement ses produits en ligne. Je dois reconnaître que cela représente un segment de marché relativement petit. Cela me fait penser à ce qu’a dit Simone Giertz, inventrice d’un robot inutile.

“ ...because as we all know, the easiest way to be at the top of your field is to choose a very small field. ”
Simone Giertz, Ted Talk, 2018

Traduction: comme nous le savons tous, la manière la plus simple d’être au top dans son domaine est de choisir un très petit domaine.

Quelques mots sur le design du téléphone

Pierre-François Dubois monte sur scène. Selon M. Zhao, c’est grâce à lui que la marque a délaissé les couleurs noir/blanc/doré. Le bleu a toujours joué un rôle prépondérant, mais il a perdu son attrait au cours de l’année. Il fallait trouver une nouvelle idée.

Cette nouvelle idée s’appelle Mirage, enfin Mirage Blue ou Mirage Purple pour être précis. Ce sont des reflets bleus ou violets qui changent la couleur en fonction de la lumière. Mais M. Dubois n’est plus sûr si ce concept se nomme à présent Aurora ou Mirage. Le problème de ce nom, c’est que personne n’appellera le téléphone Aurora Blue ou Mirage Blue. Le téléphone est bleu, peu importe le nombre de reflets. L’appareil devrait aussi être plus solide, même si l’avant et l’arrière sont faits de verre.

George Zhao clarifie les choses: les couleurs s’intitulent «Phantom Blue», «Phantom Green», «Phantom Blue», «Midnight Black», et «Glacier Grey» (le ton gris).

L’appareil photo gagne en intelligence

Tout comme l’a fait Huawei pour son téléphone ce trimestre, Honor a doté l’appareil photo de son Honor 10 d’une intelligence artificielle (IA). Son film promotionnel ressemble d’ailleurs à s’y méprendre à celui de sa marque sœur, ou devrais-je dire de sa marque mère?

On ne sait toujours pas vraiment ce que Honor veut obtenir avec sa stratégie agressive. Ne mords pas la main qui te nourrit. C’est pourtant ce que la marque semble faire avec Huawei en utilisant son matériel et son logiciel pour fabriquer un téléphone comparable tout en le vendant à la moitié de son prix. Si ça, ce n’est pas un coup bas...

aucune information disponible sur cette image

Cette stratégie semble pourtant fonctionner. Nous l’examinerons d’ailleurs de plus près dans la comparaison directe que fera notre rédactrice Livia Gamper des deux téléphones.

Selon George Zhao, Ray Collins, photographe de vagues attitré – eh oui, apparemment ça existe (en anglais) – a participé au développement de l’appareil photo. Son travail dépend de la capture d’un instant éphémère, de l’ordre d’une milliseconde.

Comme le Huawei P20, l’unité de traitement neuronale fournit l’IA. M. Zhao explique comment elle aide l’utilisateur: elle sature davantage les couleurs, et le Honor 10 est selon lui en mesure de générer un genre de fond vert en temps réel. Comme il le montre sur l’écran, la même application échoue sur un Samsung Galaxy S9. Elle ne réussit pas à placer correctement un fond de feu de forêt derrière un danseur. Dans les zones où se déplace le jeune homme, on voit toujours la pièce dans lequel il danse, car le téléphone n’arrive pas à reconnaître ses mouvements suffisamment rapidement. Nous montre-t-on vraiment une vidéo prise avec un Galaxy S9? Nous accordons le bénéfice du doute à M. Zhao. Par contre, le résultat du Honor est incontestable.

Le matériel en bref:

  • objectif principal de 24 mégapixels avec ouverture de f/1.8 et deuxième objectif de 16 MP;
  • appareil photo pour selfies de 24 mégapixels;
  • reconnaissance automatique de plus de 500 scènes dans 22 catégories et optimisation automatique de l’image.

Par ailleurs, le Honor 10 segmente les images, ce qui veut dire que l’appareil photo reconnaît plus d’un élément par image. Ciel, animaux, personnes et prés verdoyants peuvent tous être reconnus sur une seule image. Le téléphone optimise ensuite les clichés par segments, ce qui est censé embellir encore davantage les photos.

Le jack pour écouteurs est de retour

Du côté du matériel, sauf par ses couleurs, le Honor 10 ne se distingue pas énormément du P20. «Notch» (encoche) et capteur d’empreintes digitales à l’avant, et jack pour écouteurs, dont certains nostalgiques regrettaient la disparition.

Honor ouvre la voie à ses propres designs. Vous pourrez télécharger dans la boutique des applications des thèmes qui changeront complètement le look de votre appareil. Les designs présentés sur scène sont clairement axés sur les couleurs Phantom et tentent d’imiter les aurores boréales. Ça ne marche malheureusement pas. Elles sont belles, et l’effet de brillance est impressionnant, mais les aurores boréales sont inimitables. Elles sont bien plus que de belles couleurs dans le ciel. Lorsqu’on les admire dans la nature, elles vont chercher quelque chose en nous. Le ciel se met à danser. Étonnamment, les aurores boréales charment en silence, sans émettre aucun bruit. La nuit islandaise se pare de vert et vous montre un monde différent. Vous ne verrez plus jamais le ciel de la même manière. Malgré le travail des designers, un smartphone ne peut tout simplement pas reproduire une telle splendeur.

aucune information disponible sur cette image

Petit aparté: les couleurs du téléphone restent impressionnantes. Si vous en avez marre des classiques noir/blanc/doré, le Honor vous plaira certainement. Sauf bien sûr si vous voulez Twilight, la couleur avec laquelle Huawei s’est illustré il y a quelques mois. L’industrie du smartphone ose de nouveau, ça fait plaisir à voir. Les fabricants s’aventurent hors des sentiers battus, tant d’un point de vue de la technologie que du design. Le marché gagne en intérêt, et les smartphones s’éloignent de leur passé de simples rectangles aux coins arrondis.

Les robots vont bientôt conquérir le monde!

Après avoir parlé de l’appareil photo de son téléphone, George Zhao passe la parole à Sophia, le robot de l’entreprise chinoise Hanson Electronics qui, selon lui, ressemble le plus à un être humain. Connaissez-vous la vallée de l’étrange? C’est l’effet qui se produit lorsque quelque chose ressemble énormément à un être humain, sans en être tout à fait un. On le remarque instinctivement, et ça donne des frissons. Ce n’est pas tant le crâne chauve et transparent de Sophia qui perturbe, mais plutôt ses mouvements peu naturels. Mais le précurseur de Skynet adore le Honor 10. Moi, ce sont les impulsions électromagnétiques qui me font tripper.

aucune information disponible sur cette image
Flippant

Sophia reste bien entendu insensible à ma chair de poule. Elle nous parle de l’appareil photo à selfies, qui est relié aux fonctionnalités du NPU et offre d’excellentes performances en matière de reconnaissance automatique des visages. Les yeux sont reconnus. L’appareil reconnaît les cheveux qui tombent sur le visage, et le selfie est optimisé en conséquence. Sophie n’a pas encore pris feu, mais sa tête flippante est remplacée par de super selfies.

D’autres caractéristiques techniques en bref

aucune information disponible sur cette image
Le scanner d’empreintes digitales fonctionne avec des ultrasons.
  • Face Unlock
  • Gestes sur le scanner d’empreintes digitales
  • Scanner d’empreintes digitales à ultrasons qui fonctionne aussi avec des doigts mouillés
  • Jeux sur l’écran verrouillé
  • Android 8.1
  • Emui 8.1
  • Party Mode 2.0: jusqu’à sept téléphones peuvent être connectés via Bluetooth pour former un réseau audio
  • 64 ou 128 Go de mémoire interne

J’ai finalement pu tester rapidement l’appareil sur le terrain. Il est évidemment superbe. Un peu sombre peut-être, ce que je ne comprends pas vu les effets de couleurs proposées. En extérieur, il est vraiment magnifique. J’ai eu le Phantom Green dans les mains. Reflets rouges, jaunes, puis verts.

aucune information disponible sur cette image

Il me plaît!

Cet article plaît à 34 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher
Senior Editor, Zurich
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser