Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
AudioEn coulisse 1736

Quand et pourquoi nous avons besoin d'un amplificateur pour écouteurs

Plus la qualité des écouteurs est élevée, plus ceux-ci nécessitent une alimentation appropriée. Et là, les amplis pour écouteurs peuvent apporter pas mal d'améliorations. Ils fournissent une sonorité plus puissante, qui fait du bien aux oreilles à de nombreux égards.

La qualité des écouteurs ne peut jamais être assez bonne, tout spécialiste de l'audition confirmera que des écouteurs de mauvaise qualité sont du poison pour notre organe auditif. Et, ce qui a été endommagé sur ou à l'intérieur de l'oreille, ne peut plus jamais être réparé.

Ce n'est pas en premier lieu le volume objectif qui attaque les cellules sensibles de l'oreille interne. Bien sûr, les bruits permanents du style «marteau piqueur» ont un pouvoir de destruction rapide et efficace. Mais, dans des conditions à peu près civilisées, il s'avère que: il y a volume et volume. Ce sont notamment les distorsions qui peuvent augmenter jusqu'à un niveau insupportable le volume ressenti subjectivement, alors que des sons clairs et non déformés peuvent encore être agréables malgré un volume sonore très élevé. En règle générale, les niveaux sonores douloureux sont plus dangereux que ceux qui sont agréables.

Alors, pourquoi diantre faut-il un ampli pour écouteurs?

C'est ici qu'ils entrent en jeu: les amplis pour écouteurs, que je vais appeler, abrégés, «APE» par la suite. Qu'ils soient visibles ou non, ils se trouvent dans chaque appareil qui dispose d'une prise écouteurs (3,5 ou 6,3 millimètres). Malheureusement, dans la plupart des smartphones, tablettes et ordinateurs, derrière ces connecteurs se cachent les pires amplis qui existent. Un amplificateur opérationnel économique pour même pas 30 centimes, c'est tout! Pourquoi? Les fabricants veulent faire des économies et les appareils mobiles au moins sont sensés consommer un minimum.

Alors, si primo, vous ne pouvez pas supporter le bruit et deuzio, vous n'aimez pas le bruit et terzio, vous ne pouvez pas écouter très longtemps de la musique à un volume élevé, car les basses gonflées, une langue inintelligible et les aigus étouffés vous énervent, commencez par vous acheter de bons écouteurs. Puis, songez immédiatement à l'achat d'un APE. Adapté à l'utilisation des écouteurs.

Divertissement mobile

Il est certain que pour les activités sportives, tout appareil qui vous encombre en plus du smartphone sera des plus gênant. La condition préalable pour l'écoute à l'extérieur: les écouteurs dits à basse impédance. Avec des valeurs comprises entre dix et cinquante ohms (c'est indiqué sur l'emballage ou dans la description), ceux-ci ne dévorent pas autant de courant des piles ou accus des appareils. Pour profiter de la musique mobile surtout lors du footing, optez tout au plus pour un APE léger à batterie, que vous fixez facilement à la ceinture ou au maillot. On trouve déjà des modèles qui font l'affaire à partir de 40 francs.

Mais l'inconvénient reste toujours la «charge» supplémentaire et qu'un autre accu doit toujours être - si possible - chargé complètement. Ne comptez pas sur des progrès pharamineux en termes de sonorité. Mais, soyons raisonnables: quand on est en mouvement, on n'a peut-être pas vraiment besoin d'une sonorité cristalline pour accompagner son souffle.

Dans une salle de sport, où l'on soulève des haltères, fait des kilomètres sur un vélo, on peut en tous les cas opter pour un APE plus puissant à pile ou accu, mais qui reste bien évidemment toujours assez compact pour disparaître ni vu ni connu dans le sac de sport ou sous la serviette traînée d'une machine à l'autre. Ici également, la musique est seulement une source de motivation et, comme pour les écouteurs utilisés pour courir, il s'agit notamment de ménager les tympans.

Quand on passe beaucoup de temps dans le tram ou le train, on peut éventuellement cacher un APE un peu moins compact dans sa mallette ou son cartable. En tous les cas, des amplis puissants sont ici d'une grande utilité pour couvrir les bruits ambiants sans distorsion. Vous êtes peut-être déjà en possession d'un écouteur avec fonction de suppression des bruits ambiants. C'est très pratique, cette couverture du boucan environnant. Dans ce cas aussi, pour l'APE, il faut également jouer la carte de la qualité.

Un exemple: l'iDSD de iFi Audio est également équipé d'un convertisseur DA qui convertit aussi des signaux DSD. De plus, il dispose d'une sortie jack 3,5 et 6,3 millimètres.

  • micro iDSD Black Label (USB-DAC)
  • micro iDSD Black Label (USB-DAC)
  • micro iDSD Black Label (USB-DAC)
CHF 705.–
iFi Audio micro iDSD Black Label (USB-DAC)

Disponibilité

Envoi postal

  • Plus que 1 pièce(s)
    dans notre entrepôt

Retrait

  • Bâle: demain à 12:30
  • Berne: demain à 12:00
  • Dietikon: demain à 13:30
  • Genève: demain à 14:00
  • Kriens: demain à 13:00
  • Lausanne: demain à 12:30
  • Saint-Gall: demain à 13:00
  • Winterthour: demain à 12:00
  • Wohlen: demain à 11:00
  • Zurich: demain à 12:15

PickMup

Si commandé immédiatement.
Informations sans garantie.

Afficher les détails

Sur l'ordinateur

Pour utiliser ses écouteurs pour de la musique - même à la maison - sur sa tablette, son ordinateur portable ou, surtout, avec son ordinateur (peu importe depuis le disque dur ou en streaming), fait d’une pierre deux coups en termes de qualité sonore.

Comme le son des appareils numériques est enregistré et traité de façon numérique, mais que nous les humains, nous continuons à entendre de façon analogique, il faut un convertisseur analogique-numérique (DAC). Sur l'ordinateur, ce dernier est intégré à la carte son mais, malheureusement, dans la plupart des cas, il est de piètre qualité.

Ce qui est pratique, c'est que bon nombre d'APE sont disponibles en combinaison avec un DAC. Pour 200 francs environ, vous avez un convertisseur de meilleure qualité que celui qui se trouve normalement dans un ordinateur. Déjà, il y a la propre alimentation énergétique pour le système électronique. Dans l'ordinateur, la pauvre puce doit se partager le jus avec une douzaine d'autres éléments. Ainsi, si vous recherchez un meilleur son en provenance de l'ordinateur, intéressez-vous de plus près aux combinaisons DAC/APE. Le marché en propose à foison.

Oehlbach XXL DAC Ultra par exemple est une marque qui propose une combinaison APE/DAC testée qui se situe dans le haut de gamme avec un bon rapport qualité/prix.

Avant, il faut par contre s'assurer que les interfaces correctes sont disponibles des deux côtés. Celui qui utilise le streaming haute résolution vérifie évidemment si le DAC peut traiter des débits de données élevés. Mais, grâce à des circuits intégrés standards équipés depuis longtemps comme il faut, la plupart des convertisseurs externes atteignent des débits de 24 bits et une fréquence d'échantillonnage de 192 kH. Pour les non-techniciens: cela équivaut environ à 1 000 fois plus de données par seconde que pour un CD.

Sur la chaîne

Vous êtes resté fidèle aux bons vieux CD, voire aux disques vinyles? Ou alors vous utilisez des fichiers à haute résolution dans une chaîne hifi haut de gamme? Donc, vous utilisez probablement la sortie d'écouteur de l'ampli central ou éventuellement aussi celle du lecteur CD. Cependant, dans la gamme à prix abordable, même avec de bons amplis (intégrés), les sorties d'écouteurs sont délaissées par les développeurs et sont la première victime de la rigueur budgétaire. Souvent donc, un amplificateur opérationnel banal doit faire son pseudo-boulot derrière la prise jack.

Maintenant, celui qui possède de bons écouteurs aimerait bien évidemment avoir une alimentation optimale. Laissons de côté le cas particulier des écouteurs électrostatiques appréciés des amateurs d'appareils haut de gamme – en raison de leur fonctionnement, ils possèdent leur propre alimentation. Pour les écouteurs électrodymaniques classiques, le marché du hi-fi propose des solutions variant de 150 à - tenez-vous bien - 10 000 francs!

Leur point commun est qu'ils alimentent aussi sans problème des écouteurs à haute impédance (à partir de 200 à 600 ohms et plus). De nombreux modèles offrent même deux prises, permettant au partenaire d'écouter avec son propre casque. C'est par exemple le cas pour le Black Cube Linear de Lehmann Audio.

Il existe même des APE avec un réglage de volume séparé pour un second casque. À propos prises: pour connecter correctement un APE séparé à la chaîne hi-fi, il faut prévoir ce qu'on appelle une sortie constante sur le (pré-)amplificateur. Il s'agit normalement de la sortie «Tape Out». Jadis, on y branchait le lecteur de cassettes ou l'enregistreur à bandes magnétiques. On y trouve un niveau sonore fixe indépendant du contrôle de volume de l'ampli, qui alimente les entrées de l'APE. Normalement, ça fonctionne sans problème jusqu'à des longueurs de câble de trois mètres. Si vous acceptez la présence du câble, vous pouvez positionner l'APE directement à l'emplacement où vous écoutez. Il existe des solutions sans fil, mais jusqu'à présent, je n'ai pas encore entendu parler d'une solution satisfaisante dans le haut de gamme.

Le volume sonore se règle alors sur l'APE. Certains modèles offrent encore de véritables délicatesses, telles une commande de tonalité, qui peut s'avérer bien utile en fonction des goûts musicaux et des préférences en termes de sonorité. De nos jours, de nombreux écouteurs du très haut de gamme sont réglés de façon assez «douce» et plutôt axés sur les basses. Si vous souhaitez plus d'aigus et moins de basses, vous pouvez le corriger selon vos goûts.

À la pointe de la technologie

Les options astucieuses comme le «crossfeed» sont de véritables délices. D'une manière générale, le problème avec les écouteurs est que la séparation des canaux de gauche et de droite est très prononcée. Avec des haut-parleurs et bien sûr aussi dans la vraie vie, vous entendez les sons de gauche avec un retard minimal dans l'oreille droite et vice-versa. De nombreux consommateurs sont gênés par l'absence de «scène» devant le visage et que les signaux mixés au centre, normalement pour le chant en musique pop, semblent apparaître au milieu de la tête. Le crossfeed émet avec un retard minimal des signaux atténués du canal gauche vers le canal droit et inversement. Selon la conception du circuit, le rendu peut être stupéfiant et on obtient une très belle sonorité spatiale. Le fabricant McIntosh par exemple a également installé cet effet dans ses amplis intégrés de la dernière génération. Bien sûr, ces amplis de luxe américains sont très chers.

Le McIntosh MHA150 combine un convertisseur numérique-analogique pour les plus hautes résolutions avec un superbe amplificateur pour écouteurs. Le prix d'environ 7 000 francs est également du haut de gamme.

Mais les prix peuvent également s'envoler pour les APE purs et durs. Qu'un APE fonctionne avec des transistors ou des tubes, ce n'est pas un critère de qualité. Néanmoins, par leur comportement «bienveillant» face à la distorsion, les tubes peuvent certes offrir une sonorité d'écouteur plus agréable dans la fourchette de prix élevée. Pour ce qui est de la puissance de sortie pure et dure, les tubes sont souvent inférieurs aux semi-conducteurs. Les écouteurs en revanche nécessitent des tensions et des courants beaucoup plus faibles que les haut-parleurs. Mais le circuit doit surtout apprivoiser suffisamment le bruissement (particulièrement gênant avec des écouteurs) du tube de verre.

Ça fonctionne, mais ça coûte cher. Un tube premier prix chinois ne garantit pas encore une sonorité agréable. Il faut donc être prudent face à la pseudo technologie haut de gamme à prix cassés. L'autre extrême: le fabricant haut de gamme allemand Octave par exemple produit l'un des meilleurs amplis pour écouteurs du monde avec le V 16. Il est tellement performant qu'au fil de son évolution, malgré une faible puissance, il s'est muté en véritable ampli intégré. Le hic, c'est qu'il coûte dans les 10 000 francs et en plus, il n'est pas tout seul dans le bataillon des produits de pointe internationaux.

L'un des meilleurs amplis pour écouteurs et amplis intégrés du monde: Octave V 16.

Mais, à la pointe de la technologie, il existe désormais d'autres solutions en termes de connexion enfichable. Au début, j'avais défini comme standard les prises / fiches de 3,5 et 6,3 millimètres. Sur les fiches, vous voyez que la tige est divisée en trois parties: un segment conduit le signal (désigné par +) pour l'écouteur gauche, le deuxième pour l'écouteur droit et le troisième est pour la masse commune désignée par –, qui sert en plus de blindage. Pour réduire ces inconvénients, il existe aujourd'hui des alternatives aux écouteurs de pointe: par exemple avec deux câbles séparés à prises jack, à deux fiches XLR, ou avec un câble à une fiche XLR à quatre pôles. La connexion symétrique transmet le signal + normal sur l'une des lignes, le signal inversé (tourné à 180 degrés dans la phase) sur l'autre. Là où les deux se rencontrent à nouveau, sur la membrane des écouteurs, les perturbations s'annulent mutuellement. C'est confus? Oui. En clair: le signal est impeccable du début à la fin.

En résumé

Mais ce qui est plus important et moins coûteux, c'est qu'avec relativement peu d'argent, vous pouvez faire beaucoup du bien à vos oreilles. Premièrement, avec de bons écouteurs, deuxièmement avec un ampli adéquat pour écouteurs. Vos oreilles en profiteront directement. Et votre organe sensoriel le plus sensible vous dira merci pour chaque centime investi dans son bien-être.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les nouvelles tendances dans la catégorie des écouteurs
AudioNouveautés & tendances

Les nouvelles tendances dans la catégorie des écouteurs

Cours sur les câbles, 2e partie: les câbles de haut-parleurs en détail
AudioSavoir-faire

Cours sur les câbles, 2e partie: les câbles de haut-parleurs en détail

User
Cela fait plus de 30 ans que suis journaliste dans l’industrie audio. Je suis réputé comme étant un amateur passionné de musique, un fan d’analogique inconditionnel et un critique intransigeant de haut-parleurs. Ce qui a sûrement un rapport avec mes lamentables tentatives de jouer du violon et de la batterie au-delà du statut d’amateur. Pendant un certain temps, j’ai vécu et travaillé en Suisse, mon pays préféré, où j'aime retourner.

Commentaires 17

3000 / 3000 caractères

User drive_five

Eher die 6- statt 1000-fache Datenmenge. Mit höherer Dynamik und der Möglichkeit, 96 kHz Töne darzustellen. Wenn diese im Quellmaterial überhaupt vorhanden sind. Und das ist so gut wie nie der Fall. Die meisten High-Res Musikdateien sind schlichtweg zu 75% leer. Wenige Ausnahmen bestätigen die Regel.

15.05.2018
User Anonymous

Tolle Mischung aus Marketing und umstrittenem Hifi-Pseudowissen eingebettet in einen seriösen und gut geschriebenen Text über Kopfhörerverstärker und DAC's.
z.B.:
- XLR hat für so kurze Verbindungen keinerlei Vorteile gegenüber Single-ended-Kabeln.
- Vorteile von HighRes Files gegenüber Reebok-CD sind nicht im hörbaren Bereich ...

15.05.2018
User Anonymous

Stimmt, aber es gilt zu beachten dass ein Audio System das komplett balanced (also mit XLR) aufgebaut ist klanglich besser ist als ein System das einen gemeinsamen Rückleiter verwendet.

15.05.2018
Répondre
User tagomago

Falls ihr löten und schrauben könnt, kann ich den Bottlehead Crack empfehlen. Muss man aber aus USA bestellen. Einfach googeln.

14.05.2018
User Captcha

Ja davon habe ich auch schon gehört, da ich für meine Sennheiser HD 650 einen AMP gesucht habe. Und der Bottlehead sei eine super Kombi.

15.05.2018
Répondre
User damiengasche44

Guter Artikel zu einem Thema, zu dem ich mich selber schon diverse Dinge gefragt habe! Bin schon lange auf der Suche nach einem guten Verstärker für meine Sennheiser HD 650.

14.05.2018
User Anonymous

Interessanter Artikel. Gibt es KHV mit Crossfeed auch in irdischen Preisregionen?

15.05.2018
User Anonymous

Das erste in diesem Marketingartikel angepriesene Produkt, der iFi Audio micro iDSD, hat auch eine Art Crossfeed, schon lustig, dass es beim McIntosh als Feature erwähnt wird und dort nicht ...

15.05.2018
User hegamer

Du brauchst keine Hardware für Crossfeed. Benutz einfach eine Abspielsoftware welche Crossfeed unterstützt.

15.05.2018
User Anonymous

Der günstigste KHV mit Crossfeed war der FiiO Mont Blanc E12 (NP CHF 140.00; das Nachfolgemodell hat leider keinen Crossfeed); ich betreibe diesen mit einem Audio-Technica ATH-MSR7 was eine wirklich feine Kombi darstellt. Mit Glück findet man den gebraucht ...

Mein absoluter Favorit auch noch mit DSP (besonders zur Modellierung des Basses) und perfektem DAC ist der RME Audio ADI-2 DAC

RME Audio ADI-2 DAC

16.05.2018
User Anonymous

guck meier audio an, hätte sonst noch einen usb dac/amp (corda aria) günstig abzugeben. alternativ würde ich dir mal woo-audio anschauen, die haben wirklich gute verstärker (z.t. mit dac combos)

19.06.2018
Répondre
User Anonymous

Schade gibt es bei Digitec keine Produkte von Schiit, kann die nur empfehlen.

15.05.2018
User Anonymous

Meines Wissens vertreibt Schiit nur direkt, sprich schlechte Chancen darauf, die Produkte bei Digitec zu finden

15.05.2018
Répondre
User swatlord13

Ich suche das Gegenteil.
Kopfhörer, sei es In-Ear oder Over-Ear sind mir oft zu laut bzw. ich kann die Lautstärke nicht fein genug einstellen.
Bei meinem MP3 Player bin ich z.B. bei 5-9 von 30 und bei meinem Windows Laptop unter 20%. Wie nennt man so ein Gerät? Filter? :-)

16.05.2018
User tookitogo

Also, auf deutsch "Lautstärkeregler". Digitec hat nix passendes im Sortiment, aber auf eBay findest du sie ab ca. $1.50 (inkl. Versand) unter dem Stichwort "inline volume control". Wird zu dem Preis nicht sehr strapazierfähig sein, aber zu dem Preis kann man sich ja einfach eindecken und wegwerfen wenn's kaputtgeht.

21.05.2018
Répondre
User manatee

Hi mein Name ist Pedro,
Ich habe folgendes Problem:
Vor einiger Zeit habe ich mir einen Kpfhörer der Marke Parrott Zik 3 gekauft.Das Teil klingt sehr gut,ich konnte aber bis heute keine Kabeloseverbindung herstellen obwohl ich ein Bluetooth von Asus installiert habe.WER kann mir helfen?

19.05.2018
User tookitogo

Es sei mal erwähnt, dass jede Aufnahme durch viele solche ""Spar-Operationsverstärker zu 30 Rp." geflossen ist, ehe es aufgenommen wurde, denn zu dem Preis erhält man schon recht hochwertige Operationsverstärker ("Op-Amps"), besonders wenn man die Mengenrabatte bedenkt, die Elektronikhersteller bekommen.

Kurz: es gibt Gründe für KHV, aber dies gehört nicht dazu.

21.05.2018