Reolink Argus 2: une surveillance étroite à bas prix

Reolink Argus 2: une surveillance étroite à bas prix

Kevin Hofer
Zurich, le 15.06.2018
Responsabilité de traduction: Jean-François Arnaud
Reolink met son Argus à niveau avec l’Argus 2. La caméra réseau est à présent munie d’une batterie intégrée. Voyons voir ce qu’elle sait faire.

Il glisse à pas de velours sur la plate-bande surélevée et gratte la terre, déterminé. Soudain, une sirène d’alarme retentit. Il s'enfuit, effrayé.

Mon chat n’arrêtait pas de faire pipi sur mon balcon. Comment j’ai résolu le problème? Pourtant fervent opposant aux caméras de surveillance dans la sphère privée, j’ai fait une entorse à mes principes et j’ai testé l’Argus 2 de Reolink.

Voici Dobby (oui, comme l’elfe d’«Harry Potter»), sans doute le chat le plus moche du monde.

Que propose la caméra?

La version précédente a comblé une lacune sur le marché des caméras de surveillance privées, car elle était entièrement sans fil, elle ne possédait que les fonctionnalités essentielles et elle était bon marché. Sa successeure fait pareil, tout en améliorant certains points.

La plus grande nouveauté, c’est la batterie intégrée. Selon Reolink, elle est censée durer jusqu’à six mois au mode veille, mais tout dépend de son utilisation. Pratique: la caméra vous envoie une notification lorsque la batterie est bientôt à plat. Vous pouvez aussi acheter un panneau solaire qui la chargera en extérieur.

Si vous branchez l‘Argus 2 à un panneau solaire, vous n’aurez plus à vous soucier de son chargement.
Si vous branchez l‘Argus 2 à un panneau solaire, vous n’aurez plus à vous soucier de son chargement.

Vous devrez renoncer au géorepérage, aux zones d’activité et à l’intégration smart home. L’enregistrement sur le cloud n’était pas encore disponible lors de mon test, mais Reolink a l’intention de proposer une solution ces prochaines semaines, ce qui explique la pénurie d’approvisionnement actuelle. Les appareils seront actualisés dans le firmware puis livrés tels quels pour que vous puissiez utiliser tout de suite cette fonctionnalité. Autre solution: une carte micro SD (64 Go maximum et non, elle n’est pas livrée avec la caméra. Vous devrez l’acheter vous-même).

Les caractéristiques principales de la caméra: * vidéo et images Full HD * sans fil * angle de vision diagonal: 130̈° * capteur de mouvement PIR (angle de vision de 120°) * enregistrement des mouvements sur carte micro SD * étancheité IP65 * audio deux voies

Ils sont livrés avec la caméra

Vous en aurez pour votre argent.
Vous en aurez pour votre argent.
  • Caméra Reolink Argus 2
  • Batterie (câble microUSB pour recharge inclus)
  • Support de sécurité pour l’extérieur
  • Support magnétique
  • Étui de protection
  • Épingle de réinitialisation
  • Autocollant informatif sur la vidéosurveillance
  • Accessoires de fixation (vis et gabarit de perçage)

L’installation

Reolink promet une installation simple comme bonjour et, effectivement, il suffit d’avoir un smartphone, un pc ou un mac.

J’utilise mon smartphone et je télécharge l‘application de Reolink sur Google Play. Je n’ai ensuite qu’à la lancer et à suivre les instructions. J’obtiens la première image en moins de deux minutes.

À première vue, la qualité d’image est tout à fait correcte. La caméra produit des vidéos standard de 15 images par seconde, mais vous pouvez choisir divers débits d’image (2, 5, 10 ou 15). Vous pouvez aussi modifier la résolution si vous le souhaitez.

L’application possède de nombreux réglages.
L’application possède de nombreux réglages.

L’application

L’application est intuitive. Baptisez votre caméra pour mieux les différencier si vous en avez plusieurs. J’ai choisi «Reo». Oui, je sais, c’est pas très original… Si vous souhaitez que quelqu’un d’autre accède à la caméra, un simple code QR à scanner dans l’application suffira.

D’autres réglages sont possibles: vidéo, audio, enregistrement en local, alarme, éclairage et notifications. Par ailleurs, l’application vous informe en tout temps de l’état de la batterie si vous le souhaitez.

J’aimerais m’attarder brièvement sur le détecteur de mouvement. L’Argus possède un capteur PIR qui réagit aux changements de température. L’avantage, c’est qu’il ne capte que les êtres vivants. La caméra ne réagira donc pas aux mouvements des plantes de votre jardin.

La sensibilité du capteur se règle selon trois niveaux.
La sensibilité du capteur se règle selon trois niveaux.

La sensibilité du capteur se règle dans l’application et a un impact sur la portée de la détection. Elle est divisée en trois niveaux: faible (jusqu’à 4 mètres), moyenne (jusqu’à 6 mètres) et élevée (jusqu’à 9 mètres). Vous pouvez aussi choisir la réaction de la caméra lors d’un mouvement: vous envoyer un e-mail, faire retentir une alarme ou faire un enregistrement. N’oubliez pas d’entrer votre adresse e-mail dans le menu de l’application au préalable.

L’alarme n’est pas particulièrement forte (env. 80 dB). Elle ne suffit pas à faire fuir les cambrioleurs, mais elle effraie les autres coquins, comme les chats.

Le test en extérieur

Placez un étui sur la caméra pour la protéger des intempéries.
Placez un étui sur la caméra pour la protéger des intempéries.

Comme vous l’avez compris au début de mon article, mon chat m’énerve en se soulageant dans mes plates-bandes. Puisque je veux tester le panneau solaire par la même occasion, je commence par placer la caméra à l’extérieur.

Le panneau solaire se monte rapidement, je n’ai qu’à le positionner et à le brancher à l’Argus 2. Comme je suis locataire, je n’ai aucune envie de percer quoi que ce soit. Je pose donc le panneau et la caméra dans ma plate-bande, sur le support de sécurité. Ma tactique a un défaut: le panneau solaire doit être exposé aux rayons directs du soleil pour être assez puissant. La lumière du jour à elle seule ne suffit pas.

Reo dans la terre, sur son support de sécurité.
Reo dans la terre, sur son support de sécurité.

Malheureusement, les arbres alentours empêchent par moments les rayons d’atteindre mon balcon. Je déplace temporairement la caméra pour pouvoir tester quand même le panneau solaire. Dès que les rayons s’y posent, la batterie de Reo se charge. Ça dure assez longtemps, même en plein soleil. Le niveau de charge a atteint environ 5 % au bout de 6 heures d’ensoleillement.

OK, le panneau solaire fonctionne, revenons au test à proprement parler. Que ce soit mon chat ou moi, le capteur détecte très bien les êtres vivants. Je règle la sensibilité au niveau élevé. L’alarme n’est jamais déclenchée par erreur. La caméra fonctionne aussi très bien la nuit, la qualité est très bonne. Je reçois des alertes pratiquement en temps réel sur mon smartphone (je remarque un délai d’une seconde tout au plus). Je sais maintenant quand mon chat fait des bêtises à Bienne alors que je suis au bureau à Zurich.

La qualité des vidéos nocturnes est aussi tout à fait correcte, même si elles ne dépassent pas quelques mètres.
La qualité des vidéos nocturnes est aussi tout à fait correcte, même si elles ne dépassent pas quelques mètres.

L’application vous envoie des notifications ou un e-mail selon vos préférences. L’e-mail contient une image fixe. Dès que j’ouvre la notification, elle m’envoie au feed en direct. Je peux prendre ma crapule en flagrant délit. Si je loupe quelque chose, je peux visionner les enregistrements dans le playback par ordre chonologique. Je sais donc exactement ce qui s’est passé le 22 mai à 09:59:13: mon chat a fait la connaissance de Reo.

Vous pouvez consulter les enregistrements dans le playback.
Vous pouvez consulter les enregistrements dans le playback.

Je peux aussi télécharger une vidéo sur mon smartphone via un bouton de téléchargement situé sur l’écran du playback. Les clips ont par contre une longueur maximale de 30 secondes.

Comme je l’ai déjà mentionné, l’Argus 2 n’a pas été conçue pour de longs enregistrements, mais comme elle marche très bien, je n’en ai pas besoin. De toute manière, dans la sphère privée, la loi me limite énormément. Je n’ai même pas le droit de poser une caméra devant la porte de mon appartement, car la cage d’escalier de mon immeuble est un espace commun. Je m’acharne donc sur mon pauvre chat sans défense.

Le test en intérieur

Vu ma fascination pour la manière dont mon chat fait pipi, je continue à l’intérieur de mon appartement en posant la caméra au-dessus de sa litière, faute de cobaye humain. Cette fois, je la monte sur le support magnétique. Elle est un peu plus facile à orienter, mais elle glisse plus vite que sur le support de sécurité.

Vue sur la litière – j’ai éteint l’alarme pour ne pas dissuader mon chat d’y venir faire ses besoins.
Vue sur la litière – j’ai éteint l’alarme pour ne pas dissuader mon chat d’y venir faire ses besoins.

Installer la caméra à cet endroit a deux avantages: elle est toujours activée, mais pas trop souvent, et la pièce n’a pas de fenêtre. Elle est plongée dans l’obscurité une fois la nuit tombée. Je suis curieux de voir la qualité d’image obtenue.

Reo se montre à nouveau tout à fait fiable. Par contre, la caméra se déclenche toujours quand je ferme la porte de la salle de bain (derrière laquelle se trouve la litière) à cause de l’angle de vision de 120° du capteur. Ce serait super si je pouvais définir des zones d’activité, mais l’Argus 2 n’est pas doté de cette fonctionnalité. Même si je règle la sensibilité du capteur au niveau le plus bas, il me détecte.

Je ne peux pas me plaindre de la qualité d’image à l’intérieur. Reo prend des clichés tout à fait corrects, que ce soit à la lumière artificielle ou dans le noir, porte fermée.

Qualité d’image à la lumière artificielle
Qualité d’image à la lumière artificielle
Qualité d’image dans l’obscurité
Qualité d’image dans l’obscurité

Résumé

L’Argus 2 est très polyvalente pour son prix. Elle est facile à installer et à manier. En plus, elle est sans fil, sauf si vous y branchez le panneau solaire. Il est vraiment pratique, mais seulement quand le soleil brille. Sinon, il vaut mieux utiliser le câble de chargement.

La qualité d’image est bonne, et le détecteur de mouvement est fiable. La batterie s’est déchargée à environ un pour cent par jour. Les 180 jours annoncés par le fabricant sont donc quelque peu ambitieux, mais je dois dire que la caméra s’est souvent déclenchée (env. 20 fois par jour) et que je l’ai beaucoup mise à contribution, ce qui a bien entendu diminué la capacité de la batterie.

Ce qui manque, c’est l’intégration smart home et les autres fonctionnalités comme les zones d’activités. L’Argus 2 possède tout de même de nombreux réglages. En fin de compte, son achat vaut la peine si vous souhaitez avoir une caméra de surveillance. Elle est tout à fait performante.

Cet article plaît à 28 personne(s)


Kevin Hofer
Kevin Hofer
Editor, Zurich
La technologie et la société me fascinent. Combiner les deux et les regarder sous différents angles est ma passion.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser