Les objectifs: comment vous y retrouver dans la jungle des sigles et abréviations
Savoir-fairePhoto + vidéo

Les objectifs: comment vous y retrouver dans la jungle des sigles et abréviations

David Lee
Zurich, le 15.08.2017
Responsabilité de traduction: Anne Chapuis
Si les nombreux sigles, abréviations et autres chiffres que contiennent les noms des objectifs sont parfois difficiles à saisir, ils n’en sont pas moins importants. Non seulement ils indiquent les performances de l’objectif, mais aussi sa compatibilité avec votre appareil photo.

Prenons un exemple: vous avez un appareil reflex Nikon et vous souhaitez acheter un téléobjectif compatible. Aucun problème, n’est-ce pas? Il vous suffit de vous rendre sur notre boutique en ligne, de chercher la marque «Nikon», puis de sélectionner «téléobjectif», et les articles correspondants s’affichent. Si vous savez déjà de quelle distance focale vous avez besoin, vous pouvez également la sélectionner. Vous voyez un objectif du joli nom de «Nikon AF-P DX NIKKOR 70-300 mm f/4.5-6.3G ED». Intéressant, n’est-ce pas? Presque autant que «Nikon AF-P DX NIKKOR 70-300 mm f/4.5-6.3G ED VR». C’est du pareil au même, n’est-ce pas? Et le «Nikon AF-S 70-300mm, f/4.5-5.6G VR»? S’il convient, souhaitez-vous qu’il soit importé directement? Alors peut-être vaudrait-il mieux opter pour le «Nikon AF-P NIKKOR 70-300mm f/4.5-5.6E ED VR». Et qu’a le «Nikon AF-S 300mm, f/2.8G ED VR II», qui coûte pratiquement dix fois plus cher que les autres, de si extraordinaire?

AF-P DX Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3G ED
303.–
Nikon AF-P DX Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3G ED
AF-P DX Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3G ED VR
348.–
Nikon AF-P DX Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3G ED VR
AF-S 70-300mm, f/4.5-5.6G VR - Direktimport
Nikon AF-S 70-300mm, f/4.5-5.6G VR - Direktimport
AF-S 300mm, f/2.8G ED VR II
5566.–
Nikon AF-S 300mm, f/2.8G ED VR II
AF-P NIKKOR 70-300mm f/4.5-5.6E ED VR
587.–
Nikon AF-P NIKKOR 70-300mm f/4.5-5.6E ED VR

Tous ces indications, sigles et abréviations décrivent les objectifs. Lorsqu’on les comprend, on en sait déjà long sur eux, sans devoir lire ses spécifications. Mais si ce n’est pas le cas, on achète à l’aveugle… Mieux vaut faire un choix éclairé.

La distance focale

La distance focale (calculée en millimètres) indique l’angle de champ de la photo. Plus elle est courte, plus l’angle de champ est grand. Si un seul chiffre est indiqué, cela signifie que la focale est fixe et qu’on ne peut pas zoomer. Ce n’est pas forcément un inconvénient, comme le décrit l’article No Zoom, No Problem. Lorsque deux chiffres apparaissent, vous avez affaire à un objectif zoom.

Important: L’angle de champ dépend non seulement de la distance focale, mais aussi de la taille du capteur de l’appareil photo. À 50 mm, l’angle de champ des appareils photo munis de très grands capteurs (plein format) correspond plus ou moins à l’angle de vue de l’œil humain. Avec les plus petits capteurs APS-C, on obtient cet angle de champ à 33 mm, et à environ 18,5 mm avec les capteurs de 1 pouce, encore plus petits. Vous devez donc impérativement connaître la taille du capteur de votre caméra.

Pas si compliqué, vous dites? Ce n’est pas fini... Afin que les indications puissent être comparées, elles sont parfois converties en plein format (= petit format). Vous trouverez cette valeur sous «Focale (équivalente de 35 mm )».

aucune information disponible sur cette image

L’intensité lumineuse

L’intensité lumineuse correspond au degré d’ouverture du diaphragme. En général, elle est indiquée par des fractions dont le numérateur est 1, comme 1:4, ou f/4, f4, F/4, F4. L’intensité lumineuse diminue souvent lorsqu’on utilise des objectifs zoom. Dans ce cas, comme la distance focale, elle est donnée à l’aide de deux valeurs (par ex. 1:3,5-5,6).

La taille du capteur plein format/APS-C

Canon, Pentax, Nikon et Sony proposent des appareils photo dotés de différentes tailles de capteurs. Différencier le plein format de l’APS-C peut s’avérer difficile, car les objectifs ne peuvent pas toujours être utilisés pour ces deux tailles de capteurs: * Les objectifs plein format sont compatibles avec les appareils APS-C, mais l’angle de champ s’en trouve réduit. Ils ont aussi tendance à être plus gros, plus lourds et plus chers que nécessaire pour les photos APS-C. * À l’inverse, les objectifs APS-C sont soit incompatibles avec les appareils photo plein format (Canon), ou ils rendent les bords de l’image noirs (Nikon).

Les indications suivantes vous montrent avec quelle taille de capteur l’objectif est compatible:

Canon: EF = plein format, EF-S = APS-C
Nikon: aucune indication ou FX/DX
Pentax: la plupart du temps FA/DA, vérifiez les spécifications en cas de doute
Sony: E-Mount (appareil photo sans miroir): FE/E, A-Mount (reflex): aucune indication/DT

Les autres fabricants qui proposent des objectifs destinés aux appareils de Canon, Nikon et Sony utilisent les sigles suivants:

Sigma: DG/DC
Tamron: Di/Di II
Tokina: D ou FX/DX

Conseil: Vous n’avez heureusement pas besoin de connaître tout ça pour faire vos achats sur la boutique en ligne de digitec. Vous pouvez filtrer les articles par plein format ou APS-C. En cas de doute, vérifiez sous «compatibilité du capteur» dans les spécifications de l’objectif.

L’autofocus

Les objectifs sont depuis longtemps munis d’un autofocus. Si le nom du produit le précise encore, ignorez cette information.

Attention aux appareils de Nikon

Les autofocus et les appareils photo de Nikon ne sont pas tous compatibles entre eux. Prenez donc garde aux indications suivantes:

AF-S: Aucun problème, les objectifs fonctionnent toujours. S signifie «Silent», et donc moteur à ultrasons (USM).
AF-P: Ces objectifs sont dotés d’un moteur pas à pas (STM) et ne fonctionnent qu’avec les nouveaux appareils photo (commercialisés à partir de 2013 environ). Nikon a publié une liste d’appareils photo compatibles.
«AF» uniquement sans lettre qui le suit (très rare à l’heure actuelle): un moteur situé dans l’appareil photo se charge du focus. Certains appareils photo Nikon moins chers ne sont pas dotés d’un tel moteur, c’est pourquoi ces objectifs ne font pas automatiquement la mise au point. Il s’agit surtout des appareils des séries 3000 et 5000 (par ex. le Nikon D5600).

Le type du moteur de mise au point

D’autres marques indiquent parfois le type de moteur d’autofocus, sans que cela n’influence la compatibilité:
USM = moteur à ultrasons, fait la mise au point silencieusement et très rapidement (Sigma le nomme «HSM» et Tamron «USD»).
STM = Stepping Motor, en français «moteur pas à pas», est censé être encore meilleur que l’USM.

La qualité générale

Certains sigles indiquent simplement la qualité d’un objectif, qui se reflète d’ailleurs déjà dans son prix.

Canon: Les professionnels privilégient les objectifs très solides. Ceux de la série L ont été conçus pour être malmenés par les photographes au quotidien. On les reconnaît à leur lettre «L» et à leur bague rouge.

Fujifilm: Les XC sont les modèles d’entrée de gamme les moins chers ; les XF destinés à des consommateurs plus exigeants (ou plus fortunés).

Nikon: Les choses se compliquent à nouveau chez Nikon. Aucune indication générale n’est garante de qualité, mais il existe toutes sortes se spécificités. Ainsi, le «N» doré de certains objectifs correspond à un traitement nanocristal anti-reflet. Il est réservé aux objectifs les plus chers. Mais le «N» ne fait pas partie du nom du produit. Par contre, les noms des lentilles contiennent maintenant presque tous «G» et «ED». «G» n’est pas signe de qualité: aucune bague servant à régler l’ouverture, cette dernière ne peut l’être que sur l’appareil photo. «ED» signifie «Extra-low dispersity» (dispersion extrêmement faible des couleurs) ; la lentille réduit les aberrations chromatiques. D’autres sigles décrits par Nikon.

Olympus: Le nom des objectifs de meilleure qualité est suivi de «PRO».

Sony: Chez Sony, la lettre «G» fait référence à «Gold». Si l’or n’est pas le matériau utilisé, cette indication est censée être garante de qualité.

Le stabilisateur d’image

Un stabilisateur d’image prend tout son sens lorsqu’on utilise un téléobjectif. Vérifiez non seulement si l’appareil en possède un, mais aussi de quelle génération il s’agit. En effet, les fabricants ont fait quelques progrès en la matière cette année.

Canon: IS (II pour la deuxième génération) réfère à «Image Stabilization» (stabilisation de l’image)
Nikon: VR (II pour la deuxième génération) réfère à «Vibration Reduction» (réduction des vibrations)
Fujifilm: OIS, pour «Optical Image Stabilization» (stabilisation optique de l’image)
Sony: OSS pour «Optical Steady Shot» (stabilisateur optique Steady Shot )
Panasonic: O.I.S.
Olympus: IS
Sigma: OS
Tamron: VC («Vibration Compensation», compensation des vibrations)

Certains fabricants, comme Olympus, Panasonic ou Sony, intègrent également des stabilisateurs à leurs appareils photo. Leurs objectifs n’en ont parfois aucun. Si vous vissez un objectif Olympus sur un appareil photo Panasonic (ce qui est en principe possible), assurez-vous que l’un d’entre eux est doté d’un stabilisateur d’image.

Des exemples de téléobjectifs Nikon 70-300mm

Vous êtes à présent en mesure de répondre aux questions posées au début de notre article. Voici une fois encore les objectifs, pour mieux vous compliquer la tâche:

AF-P DX Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3G ED
303.–
Nikon AF-P DX Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3G ED
AF-P DX Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3G ED VR
348.–
Nikon AF-P DX Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3G ED VR
AF-S 70-300mm, f/4.5-5.6G VR - Direktimport
Nikon AF-S 70-300mm, f/4.5-5.6G VR - Direktimport
AF-S 300mm, f/2.8G ED VR II
5566.–
Nikon AF-S 300mm, f/2.8G ED VR II
AF-P NIKKOR 70-300mm f/4.5-5.6E ED VR
587.–
Nikon AF-P NIKKOR 70-300mm f/4.5-5.6E ED VR

Les deux premiers ne se distinguent que par le stabilisateur d’image dont est doté le deuxième (indiqué par le «VR» de son nom). Tous deux ont un moteur pas à pas (AF-P) et ne peuvent donc être combinés qu’aux nouveaux modèles d’appareils photo. Ils ne conviennent pas non plus aux appareils photo plein format (DX).

Le troisième et le quatrième se distinguent par le fait que la garantie du plus cher est renouvelée pour trois ans si vous vous inscrivez auprès de Nikon Suisse. Par rapport au premier et au deuxième modèle de la liste, ces deux-là offrent une intensité lumineuse légèrement supérieure à une distance focale maximale (f/5,6 au lieu de f/6,3) et, surtout, ils sont compatibles avec les appareils photo plein format (leur nom ne contient aucun «DX»).

Le cinquième est un objectif à focale fixe (300 mm). Il se distingue par son intensité lumineuse élevée de f/2,8. Son stabilisateur d’image moderne (VR II) et son traitement nanocristal («N», présent uniquement sur l’objectif, n’apparaît pas dans le nom) font grimper son prix.

Le sixième ne fonctionne qu’avec les nouveaux appareils photo (AF-P), mais il est compatible avec le plein format (son nom ne contient aucun «DX»). Grâce à l’AF-P et au «E» (ouverture électromagnétique) supplémentaires, cet objectif devrait faire plus rapidement la mise au point que d’autres (utile pour la photographie sportive et animalière).

Cet article plaît à 70 personne(s)


David Lee
David Lee
Senior Editor, Zurich
Mon intéret pour l'informatique et l'écriture m'a mené relativement tôt (2000) au journalisme technique. Comment utiliser la technologie sans se faire soi-même utiliser m'intéresse. Dans mon temps libre, j'aime faire de la musique où je compense mon talent moyen avec une passion immense.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser