Test de produit

Le Microsoft Surface Laptop 5 à l’essai : uniquement des processeurs Intel, mais enfin de 12e génération

Martin Jud
14.11.2022
Traduction: Elvina Tran

Cette fois encore, l’allure du Surface Laptop 5 ne change pas. En revanche, grâce aux nouveaux processeurs Intel, l’appareil a fait le plein de puissance. Dommage que Microsoft renonce à une version AMD.

Le revoilà, ce magnifique ordinateur portable au design presque intemporel. Presque, parce que des bordures d’écran de plus d’un centimètre en 2022, ça fait vieillot. L’écran tactile de cette machine presque parfaite est relativement lumineux avec une résolution élevée.

Mis à part le chapitre suivant, qui donne un aperçu de ce qui est effectivement nouveau, je vais souvent me répéter. Si vous connaissez bien les ordinateurs portables Surface, vous pouvez faire défiler jusqu’au paragraphe sur les performances.

Pour ce test, Microsoft a mis à ma disposition l’ordinateur 13,5 pouces suivant, en coloris vert sauge, avec un clavier allemand.

Clavier suisse :

Microsoft Surface Laptop 5 (13.50 ", Intel Core i5-1235U, 8 Go, 512 Go, CH)
Ordinateur portable
1225.–

Microsoft Surface Laptop 5

13.50 ", Intel Core i5-1235U, 8 Go, 512 Go, CH

3

Clavier allemand :

Microsoft Surface Laptop 5 (13.50 ", Intel Core i5-1235U, 8 Go, 512 Go, DE)
Ordinateur portable
1499.–

Microsoft Surface Laptop 5

13.50 ", Intel Core i5-1235U, 8 Go, 512 Go, DE

Aperçu des spécifications de l’appareil de test :

Processeur (SoC) :Intel Core i5-1235U – 10 cœurs (2 cœurs de performance jusqu'à 4,4 GHz et 8 cœurs efficaces jusqu'à 3,3 GHz), 12 threads, 12 Mo de mémoire cache intelligente
Unité graphique intégrée :graphique Intel Iris Xe
Mémoire vive :SDRAM LPDDR5-5200 8 Go
Mémoire de données :SSD de 512 Go (M.2 2230, PCIe 3.0 x4, NVMe)
Écran :écran IPS multi-touch 13,5" (écran PixelSense) avec 2256 × 1504 pixels (rapport largeur / hauteur de 3:2, 201 ppi, brillant, prend en charge la saisie au stylet)
Connexions :1 x Thunderbolt 4 (USB-C), 1 x USB 3.1 type A, prise casque 3,5 mm, prise d'alimentation (connecteur Surface Connect)
Haut-parleur
& microphone :
haut-parleurs Omnisonic certifiés Dolby Atmos et deux microphones de studio à champ lointain
Caméra :caméra frontale 720p, caméra Windows Hello (reconnaissance faciale)
WiFi, Bluetooth :WiFi 6, Bluetooth 5.1
Capteurs :capteur de lumière ambiante
Système d'exploitation :Windows 11 Home
Capacité de la batterie :batterie lithium-ion de 47,1 Wh
Alimentation :65 watts
Dimensions :30,8 × 22,3 × 1,45 cm, 1297 g

Le Surface Laptop est disponible en 13,5 et 15 pouces, avec Intel Core i5-1235U (13,5 pouces uniquement) ou i7-1255U. Pour la mémoire de travail, vous avez le choix entre 8 ou 16 gigaoctets (Go) pour le petit et jusqu’à 32 Go pour le grand. Le SSD se décline en 256 Go, 512 Go ou un téraoctet, ce dernier étant réservé au 15 pouces. Les SSD sont remplaçables.

En ce qui concerne les couleurs, le grand modèle est disponible en platine et noir mat, le petit en platine avec repose-poignets en alcantara ainsi que dans les coloris platine, noir mat, sauge et grès. Vous trouverez tous les Surface Laptop 5 que nous proposons ici.

Les nouveautés

Voici les nouveautés du Laptop 5 en comparaison directe avec son prédécesseur :

  • Les nouveaux processeurs Intel de douzième génération disposent de cœurs de performances et d’efficacité. Non seulement la puissance augmente, mais la consommation de la batterie en cas de faible charge de travail devrait légèrement diminuer par rapport à la 11e génération. Les versions avec processeurs AMD disponibles sur le Laptop 4 n’existent plus sur le 5.
  • La mémoire vive de 5200 MHz a gagné en rapidité. La SDRAM LPDDR4 a été remplacée par la LPDDR5.
  • Le port USB C de troisième génération a fait place à un port Thunderbolt 4. Il est compatible avec USB C ou USB 4.0.
  • La version Bluetooth est passée de 5.0 à 5.1.
  • Le coloris sauge (modèle 13,5 pouces uniquement) est une nouveauté. Le bleu glacier, quant à lui, n’est plus au menu.

Design et ports

Le boîtier en aluminium du Surface Laptop est fin, froid et semble avoir été conçu d’un seul tenant. Il n’a rien perdu de son attrait visuel.

L’aluminium a généralement des reflets argentés. Selon l’éclairage, on y voit une touche de vert.
L’aluminium a généralement des reflets argentés. Selon l’éclairage, on y voit une touche de vert.

Le clavier et le repose-poignets sont légèrement inclinés vers l’avant. C’est pourquoi, une fois fermé, le boîtier mesure environ un centimètre d’épaisseur à l’avant et 1,47 centimètre à l’arrière. Les bordures autour de l’écran mesurent 1,1 centimètre d’épaisseur, comme sur le modèle précédent.

USB 3.1 type A, Thunderbolt 4 (USB C) et prise casque 3,5 mm
USB 3.1 type A, Thunderbolt 4 (USB C) et prise casque 3,5 mm

Les ports USB A, Thunderbolt 4 (USB C) et jack 3,5 mm sont placés à gauche. Le chargement s’effectue via la prise Surface Connect située à droite. Si nécessaire, il est également possible d’utiliser un chargeur USB C sur le port Thunderbolt 4. La prise Connect est magnétique, mais il faut tout de même un peu de doigté pour le branchement. Je trouve l’USB C plus facile.

Légèrement plus lumineux et mieux éclairé : l’écran avec support tactile

L’écran dispose d’une dalle IPS et d’une bonne résolution de 2256 × 1504 pixels (201 ppi) pour 13,5 pouces. Grâce au format 3:2, l’image semble généreuse. Le capot ne pouvant être entièrement rabattu, comme c’est généralement le cas sur les notebooks, je ne peux pas recommander l’écran tactile pour la saisie au stylet. Il faudrait de toute façon que vous achetiez le stylet en plus. Ajouter des notes manuscrites ou une signature dans un document est certes possible, mais le clavier est gênant lorsque l’on dessine. C’est pourquoi je conseillerais plutôt aux artistes en herbe une tablette avec un clavier détachable. Par exemple un Surface Pro. En revanche, la prise en charge du multi-touch est un petit plus appréciable.

Luminosité, uniformité et rendu des couleurs

Pour connaître la luminosité et l’uniformité de l’éclairage de la dalle, je dégaine le colorimètre x-rite i1Display Pro Plus. Cela me permet également de tester la précision et le contraste des couleurs.

Luminosité de pointe mesurée
Luminosité de pointe mesurée

Je considère comme bonne une luminosité de pointe de 300 nits ou plus. Je suis heureux à partir de 400 nits, car cela permet de travailler même en cas de lumière vive. La lumière directe du soleil provoque toutefois des reflets en raison de la surface brillante. La luminance moyenne au niveau de luminosité le plus élevée est de 393 nits pour le Surface Laptop 5. J’ai mesuré 375 et 382 nits il y a un an sur deux Surface Laptop 4.

L’uniformité a aussi été améliorée par rapport aux dalles de la génération précédente. Les écarts entre les neuf champs ne dépassent pas 14 nits, soit 3,5 %. C’est très peu pour l’IPS. La différence n’est pas visible à l’œil nu. L’uniformité varie de 9 et 13 % sur les deux Laptop 4 testés.

Le profil de couleurs sRGB représente mieux les couleurs que le préréglage Enhanced.
Le profil de couleurs sRGB représente mieux les couleurs que le préréglage Enhanced.

Je mesure deux fois la couverture de l’espace colorimétrique. Pourquoi ? Microsoft a doté le Surface Laptop 5 d’un profil de couleurs Enhanced en plus du profil sRGB censé rendre l’image plus vivante. Ce n’est pas le cas, c’est pourquoi je conseille de changer l’option par défaut au profit du sRGB dans les paramètres d’affichage de Windows 11.

Voici une comparaison de la couverture de l’espace colorimétrique avec les deux profils :

Espace colorimétriqueValeur mesurée
profil de couleur sRGB
Valeur mesurée
profil de couleur Enhanced
sRGB96,2%93,1%
DCI-P368,2%66%
Adobe RGB66,3%64,2%

L’espace colorimétrique sRGB utilisé pour travailler et surfer sur Internet est bien couvert à 96,2 % par le Laptop 5. Les espaces colorimétriques restants, importants pour les monteurs vidéo et les graphistes, sont moins bien couverts. On obtient 68,2 % pour le DCI-P3, important pour la production cinématographique numérique. L’espace colorimétrique Adobe RVB, important pour la création de modèles d’impression, n’affiche que 66,3 %. La mesure de la valeur noir et blanc atteint un contraste statique de 1286:1.

Clavier et touchpad toujours aussi bons

Les touches ont une course de 1,3 millimètre. Le point de pression est clairement perceptible dès le début. La sensation de frappe est plutôt douce et amortie, ce qui me convient bien. Même en tapant plus fort, le clavier est silencieux et convient donc aussi aux open spaces. Un rétroéclairage activable à trois niveaux permettra même aux personnes qui doivent chercher les lettres sur le clavier de taper dans l’obscurité. Le bouton d’alimentation fait partie du clavier, mais ne dispose pas d’un capteur d’empreinte digitale intégré, comme sur le Surface Laptop Go 2. Un déverrouillage rapide n’est donc possible que par reconnaissance faciale.

Contrairement à son petit frère le Surface Laptop Go 2, le Laptop 5 dispose d’un rétroéclairage activable.
Contrairement à son petit frère le Surface Laptop Go 2, le Laptop 5 dispose d’un rétroéclairage activable.

Le touchpad est d’une taille appréciable avec ses 11,5 × 7,7 centimètres et présente une surface lisse. Il permet de manier le curseur de la souris avec précision et rapidité. J’aime les boutons intégrés, car ils ne se déclenchent pas par inadvertance lorsque l’on passe la main dessus et leur clic est discret.

Haut-parleurs cachés à l’intérieur

Sur le Surface Laptop 5 aussi, les haut-parleurs Omnisonic sont cachés sous le clavier. Pour un ordinateur portable, le son est de bonne qualité. Les aigus et médiums sont relativement propres, avec des basses correctes, mais sans panache.

En ce qui concerne la qualité de la webcam 720p et des microphones, je suis bien équipé avec le Surface Laptop. La résolution de la caméra est bonne, aucun artefact n’est perceptible et le son de ma voix n’est pas altéré et parfaitement compréhensible. J’espère néanmoins que le Surface Laptop 6 sera équipé d’une caméra d’au moins 1080 p.

Performances de la batterie en streaming vidéo continu

En streaming vidéo continu, je teste la durée de vie de la batterie de 47,1 Wh en streamant Stranger Things sur Netflix avec une luminosité de pointe d’environ 400 nits. Sur un Surface Laptop 5, cela correspond au niveau de luminosité le plus élevé.

Au bout de 6 heures et 21 minutes de streaming, la batterie n’affiche plus que 3 % et l’ordinateur s’éteint. Pas mal. Sur le même test, un Lenovo Yoga 9i de 14 pouces avec une batterie de 75 Wh tient 10 heures et 1 minute. Autrement dit, 58 % d’autonomie en plus avec 59 % de capacité de batterie en plus, soit la même performance au final. Le Dell XPS 13 Plus de 13,4 pouces s’en sort mieux sur ce test avec une batterie 17 % plus puissante (55 Wh au total) et 35 % d’autonomie supplémentaire (8 heures et 37 minutes au total).

Performance : ce que fournissent le CPU et le GPU

Il ne faut pas s’attendre à un gain de performance immense de l’unité graphique intégrée de l’Intel Core i5-1235U par rapport à son prédécesseur. Depuis des années, les unités graphiques intégrées se situent au plus bas par rapport aux cartes graphiques dédiées de Nvidia et AMD. En ce qui concerne la puissance du processeur, c’est une autre histoire. À eux seuls, les six cœurs supplémentaires (10 au total) boostent les tâches multicœurs par rapport à la 11e génération.

Puissance du processeur : Cinebench R23 et Geekbench 5

Cinebench de Maxon vous permet d’évaluer les performances de votre processeur lors du rendu de modèles 3D. Dans la version actuelle R23, le résultat n’est plus déterminé sur la base d’un seul cycle de calcul, mais sur la base du travail effectué dans un délai de dix minutes. C’est une bonne chose, car cela permet d’avoir des valeurs plus réalistes pour les concepts de refroidissement médiocres.

Le deuxième benchmark de processeur que j’exécute est Geekbench 5. Sur la base de scénarios simulés, le CPU est testé en fonctionnement monocœur et multicœur. Les tests sont courts et peuvent donc conduire à des résultats relativement bons, même avec des appareils mal refroidis. D’autre part, le benchmark fonctionne sous Windows, MacOS, Linux, Android ainsi qu’iOS, ce qui permet également des comparaisons croisées entre différentes architectures de processeurs, mais qui doivent être prises avec des pincettes. Le fait que, contrairement aux ARM, seul un thread, et donc pas l’intégralité du cœur (de performances), soit utilisé dans les processeurs x86 en mode monocœur est un point important à prendre en compte lors de la comparaison des résultats dans le Geekbench Browser.

BenchmarkRésultats : Microsoft Surface Laptop 5
(i5-1235U, 10 cœurs, 12 threads)
Résultats : Microsoft Surface Laptop 4
(i7-1185G7, 4 cœurs, 8 threads)
Résultats : Microsoft Surface Laptop 4
(Ryzen 7 4980U, 8 cœurs, 16 threads)
Résultats : Dell XPS 13 Plus
(i5-1240P, 12 cœurs, 16 threads)
Résultats : Lenovo Yoga 9i
(i7-1260P, 12 cœurs, 16 threads)
Cinebench R23 – CPU Multi Core6556 points4727 points8028 points6829 points10 094 points
Cinebench R23 – CPU Single Core1598 points1523 points1286 points1613 points1651 points
Geekbench 5 – CPU Multi Core8565 points5721 points7241 points7177 points10 326 points
Geekbench 5 – CPU Single Core1576 points1556 points1175 points1611 points1742 points

L’Intel Core i5-1235U du Laptop 5 est capable de s’imposer et de surpasser les processeurs Intel Core i7-1185G7 et AMD Ryzen 7 4980U du Laptop 4 dans les tâches monocœur. Par rapport aux autres ordinateurs portables équipés de la 12e génération d’Intel, les performances sont comparables à celles de l’i5-1240P à 12 cœurs. Le i7 du Lenovo Yoga 9i peut se démarquer quelque peu.

Dans le cas du multicœur, on constate parmi les processeurs, du moins dans les résultats Cinebench, une gradation comme je m’y attends. Cependant, je m’attendais également à ce que le processeur du Dell XPS 13 Plus obtienne plus que 4 % de plus (273 points de différence). Celui-ci est cadencé de la même manière, mais dispose de deux cœurs de performances supplémentaires.

Test de performances graphiques : 3DMark Night Raid

3DMark Night Raid est conçu pour tester les performances graphiques des appareils dotés d’un GPU intégré. Il s’agit plus ou moins d’un calculateur de performance pour le gaming sur PC au niveau le plus bas. Le Surface Laptop 5 Plus dispose d’une carte graphique Intel Iris Xe Graphics avec 80 unités d’exécution et jusqu’à 1,2 gigahertz de fréquence d’horloge.

Le Laptop 5 obtient un score Night Raid de 13 927 (15 554 points graphiques et 8744 points CPU).

Sur le i5-1240P du XPS 13 Plus, la cadence de l’unité graphique est 100 mégahertz plus élevée que sur le Laptop 5. Cela permet d’obtenir 16 129 points graphiques. Une augmentation de 8,3 % de la fréquence d’horloge se traduit donc par 3,6 % de puissance supplémentaire. Le point est attribué à Microsoft.

Test de performance en bureautique : PCMark 10

PCMark 10 permet de tester les PC et ordinateurs portables sur une multitude de tâches de bureautique. Il teste, par exemple, la rapidité d’ouverture des programmes, la qualité des appels vidéo, le fonctionnement de la navigation sur Internet et du traitement de texte, etc.

Malheureusement, je reçois un message d’erreur après chaque essai, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Volume sonore du ventilateur et chaleur générée

Lorsque je travaille, je ne perçois que rarement, voire jamais, le ventilateur de l’ordinateur. Ce n’est que lorsque j’importe beaucoup de fichiers à la fois dans Photoshop qu’il se met à ronronner. À pleine charge, c’est différent, il bruisse doucement : au bout de neuf minutes de test multicœur Cinebench, je mesure le volume sonore du refroidissement actif à l’aide d’un sonomètre de Testo. Je mesure 36,3 décibels quand je suis assis. À une distance de 30 centimètres du ventilateur logé entre les charnières de l’écran, je mesure 37,5 décibels.

Les cœurs du CPU atteignent jusqu’à 80 °C pendant l’essai, mais la température moyenne à pleine charge est de 75 °C. Selon Intel, le CPU devrait atteindre 100 °C.

Si je fais une image thermique, d’après la caméra FLIR, le boîtier atteint 50,7 °C lors du test. Sur le Lenovo Yoga 9i, la température atteignait 60 °C avec le i7 actuel.

Après neuf minutes de Cinebench multicœur, le boîtier atteint 50,7 °C à son point le plus chaud.
Après neuf minutes de Cinebench multicœur, le boîtier atteint 50,7 °C à son point le plus chaud.

Conclusion : une mise à niveau du Surface Laptop 4 au 5 globalement réussie

Quand je trouve quelque chose à redire sur les appareils de Microsoft, c’est souvent parce que je cherche la petite bête. Et il en va de même pour le Laptop 5, qui fait pratiquement tout correctement et dont la finition est impeccable. Son nouveau processeur développe toute sa puissance, j’aime le Thunderbolt 4 au lieu de l’USB 3.x et il ne m’a jamais laissé en plan ces dernières semaines au travail.

Si le design et la fonctionnalité sont au rendez-vous, le look n’a pas besoin d’être mis à jour. Un design de base intemporel peut donc être bien accueilli pendant des années. Mais aussi beaux que soient les ordinateurs portables de Microsoft, les écrans avec leurs grandes bordures ne sont plus à la pointe de la technologie par rapport à la concurrence. Pour les tablettes Surface, Microsoft a déjà corrigé le tir avec les Pro X et Pro 8, pourquoi pas ici ? J’aimerais aussi avoir du choix en matière d’écran : un Surface OLED serait top.

En termes de prix, le Surface Laptop 5 n’est pas un modèle d’entrée de gamme. Il existe des produits concurrents qui avec une configuration similaire sont 30 % moins chers. Néanmoins, rares sont ceux qui disposent d’un écran tactile, et encore moins de Thunderbolt 4. Je peux recommander le Laptop 5, avec quelques réserves, à toutes les personnes qui sont tombées amoureuses du design et qui sont prêtes à payer plus cher pour l’obtenir.

Cet article plaît à 15 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.


Informatique
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ordinateurs portables
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

12 commentaires

Avatar