Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Savoir-faire

Remix OS – Android pour votre PC

Le téléphone qui se trouve dans votre poche est quasi aussi puissant que les ordinateurs vendus il y a quelques années. Ces appareils fonctionnent toujours parfaitement, preuve logique qu'ils pourraient remplir les mêmes fonctions. Les systèmes d'exploitation se posent des problèmes mutuels. Seul Windows est parvenu à faire fonctionner son système d'exploitation sur les deux appareils. Jusqu'à maintenant. Car le développeur Jide grâce à Remix OS rend possible l'installation d'Android sur un PC.

Mon ordinateur portable n'a désormais plus rien à voir avec ce qu'il était avant. Car, à la place de Windows ou une de mes machines virtuelles Linux, j'ai devant mes yeux un écran qui me rappelle familièrement celui d'une tablette. L'appareil tourne actuellement sous Remix OS. Remix OS, avec son slogan «Android pour votre PC», fait parler de lui. L'expérience utilisateur est jusqu'à présent très agréable. J'ai l'impression d'utiliser Android, à la seule différence que j'ai un clavier sur lequel je peux taper.

Après installation, Remix OS n'a pas l'air si différent de Windows. Exception faite que l'appareil fonctionne sur un noyau Linux 64 bits, et qu'il fait aussi fortement penser à Linux. On ne met pas longtemps à trouver la réponse à la question qui tente de savoir si le développeur Jide a seulement copié un Linux en lui donnant l’apparence d'Android ou s'il a pris un Android qu'il a ensuite transféré sur le PC. Car là où dans Windows se situe normalement le bouton «Démarrer», on trouve à la place sur Remix OS un logo «Jide». En cliquant dessus, on fait apparaître le «Play Activator». Il s'agit là probablement de la caractéristique la plus frappante du système d'exploitation, qui dispose également de l'App Store propre à Jide.

Android pour PC

D'un point de vue technologique, si je ne m'abuse, Remix OS fait croire au système d'exploitation qu'il s'agit, avec un ordinateur portable ou un PC, en fait d'une tablette à laquelle un périphérique a été connecté. Cela est particulièrement ingénieux, car Android permet de connecter depuis un certain temps déjà des périphériques. J'en viens à cette hypothèse parce que l'affichage de tablettes fait toujours partie des paramètres du logiciel. On accède de plus aux paramètres du clavier via les mêmes options que le clavier logiciel de l'Android normal, ce qui renforce cette hypothèse.

Les paramètres parlent toujours de tablette

Il est difficile de reconnaître l'architecture de Remix OS, étant donné que le code source, à la différence du projet sœur Android-x86 n'est pas ouvertement accessible. Mais Android x86 et Remix OS sont si étroitement liés l'un à l'autre, que pendant la séquence de démarrage de ce dernier, les symboles d'Android x86 apparaissent, et on suppose alors que les projets sont en grande partie similaires. Android 86 est un projet qui tente de transférer le ROM du Android Open Source Project (AOSP) sur des PC et des ordinateurs portables. Il s'agit donc en définitive d'une version Android qui fonctionne sur un PC.

Look and Feel

En fond d'écran, un homme au sommet d'une colline en face d'une vallée, à gauche des icônes, également dans la barre des tâches, un bouton en bas à gauche. Ce bouton ouvre un menu de démarrage, tout comme nous y sommes déjà habitués sur Windows. La station sur la partie inférieure de l'écran, à laquelle macOS nous a habitués, a complètement disparu. Cela n'est pas pour autant qu'on se croirait sur Windows car les fenêtres rappellent plus les environnements de bureau Linux tels que KDE ou Gnome. Ou rappelle davantage: Android. Même si les barres noires présentes sur la partie supérieure des applications qui offrent les fonctions habituelles «Minimiser», «Plein écran» et «Fermer» ont l'air un peu étranges et rompent avec la conception matérielle ingénieuse de Google, on ne peut pas nier qu'on soit en présence d'un système Android.

Le bureau de Remix est assez comparable à celui de Windows.

Il est donc tout à fait logique que les applications Google aient été installées sur ce système d'exploitation. Vous pouvez techniquement avoir accès non seulement à toutes les applications proposées sur Google Play Store, mais également à un App Store fourni par le développeur Jide. La fonction de ce deuxième App Store est donc bien de combler les nombreux manques du Play Store et d'en élargir les limites. Afin d'installer l'ensemble de vos applications de la façon la plus souple qui soit, vous pouvez, en tant que super-utilisateur, accorder indéfiniment des privilèges à l'App Store Jide – Remix OS est clairement une sorte d'Android enraciné.

Spotify, YouTube, Google Docs, SBB Mobile Preview... Ils sont tous là. Et c'est un avantage énorme dont vous disposez sur les systèmes d'exploitation actuellement disponibles, quels qu'ils soient. Étant donné que ces dernières années les entreprises et les organisations ont mis de plus en plus l'accent sur le développement d'applications mobiles et ont par conséquent négligé celui-ci en dehors des sites web, l'installation de cette application mobile sur le bureau est donc très fortement justifiée.

L'application SBB peut également être installée sur un ordinateur portable.

Des écrans tactiles avantageux

On remarque, lorsqu'on utilise des applications, que Remix OS fonctionne mieux sur un ordinateur pourvu d'un écran tactile. Le pavé tactile est extrêmement sensible et ne peut pas être ajusté dans la version actuelle 3.0.206. La vitesse du pointeur de la souris peut et doit être ajustée dans Paramètres → Langue et saisie → Vitesse du pointeur. Si vous trouvez que vos clics s'effectuent trop rapidement, vous pouvez simplement connecter un souris à votre ordinateur portable. Ou bien devenir plus habile que je ne le suis moi-même.

Cela a également été reconnu par notre chef de produit et cela peut être évité avec les appareils du fabricant italien e-tab, les premiers appareils à fonctionner avec Remix OS en mode natif. La tablette, qui est fournie avec son clavier, dispose de plus de boutons physiques, mais également d'un écran tactile. Vous pouvez ainsi exploiter à fond Remix OS.

Pro WiFi Dual OS (10.1", WUXGA, Intel Atom x5-Z8300, 4Go, Flash)
8
11 pièces
CHF 299.–avant 339.–1
e-tab Pro WiFi Dual OS (10.1", WUXGA, Intel Atom x5-Z8300, 4Go, Flash)
e-tab Pro: ein kurzer Name, für eine mobile Produktivitätslösung, die auf die Szenarien der nächsten Zukunft weitblickend ist.
1

Disponibilité

Envoi postal

  • 9 pièce(s)
    dans notre entrepôt

PickMup

Pick-up

  • Bâle: demain à 13:10
  • Berne: demain à 12:45
  • Dietikon: demain à 14:30
  • Genève: demain à 13:30
  • Kriens: demain à 11:20
  • Lausanne: demain à 15:40
  • Saint-Gall: demain à 15:30
  • Winterthour: demain à 13:30
  • Wohlen: aujourd'hui à 18:00
  • Zurich: aujourd'hui à 17:30

Si commandé immédiatement.
Informations sans garantie.

Afficher les détails

Pro LTE Dual OS (10.1", WUXGA, Intel Atom x5-Z8300, 4Go, Flash, 4G)
e-tab Pro LTE Dual OS (10.1", WUXGA, Intel Atom x5-Z8300, 4Go, Flash, 4G)
e-tab Pro: ein kurzer Name, für eine mobile Produktivitätslösung, die auf die Szenarien der nächsten Zukunft weitblickend ist.

Disponibilité

  • Pas disponible pour le moment – date de livraison inconnue.

Informations sans garantie.

Afficher les détails

e-keyboard (e-tab Pro, QWERTZ)
25
30 pièces
CHF 59.–avant 69.–1
e-tab e-keyboard (e-tab Pro, QWERTZ)

Disponibilité

Envoi postal

  • Plus de 10 pièce(s)
    dans notre entrepôt

PickMup

Pick-up

  • Bâle: demain à 13:10
  • Berne: demain à 12:45
  • Dietikon: demain à 14:30
  • Genève: demain à 13:30
  • Kriens: demain à 11:20
  • Lausanne: demain à 15:40
  • Saint-Gall: demain à 15:30
  • Winterthour: demain à 13:30
  • Wohlen: aujourd'hui à 18:00
  • Zurich: aujourd'hui à 17:30

Si commandé immédiatement.
Informations sans garantie.

Afficher les détails

Contrairement au test que j'ai effectué sur mon ordinateur portable, les e-tabs fonctionnent sur Remix OS 2.0. J'ai cependant testé la version 3.0 du système d'exploitation, car il s'agit de la dernière version proposée en téléchargement gratuit par Jide. La différence entre les versions est rapidement décrite.

  • Remix OS 2.0 est basé sur la version Android 5.0, soit Android Lollipop
  • Remix OS 3.0 a été créé sur la base de la version Android 6, aussi appelée Android Marshmallow

Les différences de fonctionnement peuvent se compter sur les doigts de la main et sont destinées à un examen approfondi du système d’exploitation sans grande conséquence. Parce que, si vous vous souvenez bien de la mise à niveau de votre téléphone mobile de Lollipop vers Marshmallow, la différence de fonctionnement était faible.

Les avantages d'un contrôle par gestes sont clairs: dans l'esprit de Zero UI – un mouvement de software design, où il s'agit de rendre l'interaction homme/ordinateur plus naturelle – la fonction de la souris est contournée et remplacée par des gestes naturels. Vous souhaitez lancer une application? Il suffit d'appuyer sur le bouton. Faire défiler? Vous poussez simplement l'image dans la direction où vous voulez qu'elle se déplace. Ainsi, cela rend l'opération vraiment intuitive, même si nous nous sommes habitués à opérer avec la souris au cours des dernières décennies.

Néanmoins, même sans écran tactile, Remix OS est très facile à utiliser. Les boutons de la souris fonctionnent de la même façon que sous Windows et MacOS, y compris la molette de défilement et le clic droit. La seule différence marquante est qu'une image ne peut pas être déplacée au moyen du clic gauche Autrement, les différences sont marginales et déjà connues sous Android. Seules les commandes familières du clavier tel que la touche "Espace", la fonction Lecture/Pause dans Spotify ou les touches "j", "k" et "l"ainsi que les touches de navigation et les boutons Lecture/Pause dans YouTube ne fonctionnent plus.

Fonctions du futur

Là où Remix OS peut sans aucun doute marquer des points, c'est sur sa prédisposition au multitâche. Bien entendu, Windows peut aussi le faire. MacOS aussi. Mais en dehors des fenêtres, qui sont toutes ouvertes par défaut selon l'orientation portrait dans un rapport d'aspect familier du téléphone mobile, la variété des d'applications proposées rendent la vie extrêmement simple. En ce moment, je regarde ce document dans Google Docs d'un blogueur vidéo prénommé Boris, qui partage avec moi les subtilités d'un pain au beurre slave et de la consommation d'alcool associée.

Oui, je sais, je sais...

Boris mis à part, le fonctionnement sous Remix OS est un retour aux années 1990, tout en étant cependant tourné vers l'avenir. Quand on regarde les flux de développement qui ont été précédemment mentionnés dans le développement de logiciels, il devient clair que l'accent est placé sur les applications Internet, c'est-à-dire des applications qui peuvent être lancées à partir d'un navigateur. Celles-ci sont livrées sous forme de plug-ins (modules), extensions ou équivalents sur le site et promettent de simplifier la vie de tous les jours. Ainsi, au cours des dernières années, les systèmes d'exploitation sont en général faits pour ouvrir un navigateur et ensuite lancer une application. La productivité peut énormément en pâtir.

Remix OS fait un pas vers le passé en séparant à nouveau applications et navigateur. Avec Android, les développeurs de Jide ont ainsi trouvé une bonne plate-forme, qui offre déjà une gamme variée d'applications de tous les pays du monde et utilise le navigateur seulement pour surfer. L'interaction est habituellement optimisée via une application séparée. C’est très amusant à utiliser.

Héritage de petits écrans

Les seules faiblesses évidentes se trouvent dans les grandes forces de la vieille concurrence de Microsoft et Apple. L'interopérabilité entre les applications laisse beaucoup à désirer. Dans le test, il a été montré que la fonctionnalité de glisser-déposer entre les applications est extrêmement limitée.

Un exemple: si je veux charger un fichier, disons une capture d'écran du bureau Remix OS sur mon Google Drive, je ne peux pas le déposer dans le navigateur par glisser-déposer tel que j'avais l'habitude de le faire à partir de la version bureau de Chrome. Pour télécharger l'image, je dois la trouver dans le gestionnaire de fichiers, l'ouvrir et la partager avec l'application Drive en utilisant la fonction "Partager avec".

Bien que ce ne soit pas particulièrement compliqué, cela crée une rupture avec le socle d'applications Android, par ailleurs intuitif. De façon générale, Remix OS n'a rien de bien compliqué, mais il est souvent simplement différent. Parfois, ces nouvelles fonctions interfèrent avec les opérations habituelles des autres ordinateurs.

Même si Remix OS est un système d'exploitation complet qui fonctionne entre bien et très bien sûr PC, personne ne peut écarter d'un revers de la main le fait qu'il a été originellement inventé pour des écrans de petite taille. Les problèmes avec le glisser-déposer ne sont que l'excroissance la plus proéminente de cet héritage.

Un grand pas vers l'avenir

Remix OS se ressent comme appartenant au futur Avec Android, les développeurs de Jide ont non seulement de leur côté un cadre applicatif solide pour toutes les tailles d'écran – du gros téléviseur à la montre – mais également l'avenir. Avec Android, vous avez choisi une infrastructure ouverte et moderne qui permet développement et évolutivité. De plus, je constate que de nombreuses fonctionnalités, qui ne sont encore présentes sous Windows et Mac que pour des raisons historiques, ne sont plus là. Remix OS a adopté les meilleures caractéristiques des autres systèmes d'exploitation – dont ALT + TAB jusqu'à la bascule entre applications – et qu'elle les intègre rapidement. La prise en charge native des écrans tactiles et donc des gestes et non seulement des mouvements standard est une petite révolution pour les PC et les ordinateurs portables.

La possibilité d'utiliser le système d'exploitation sans aucune souris me fait personnellement défaut. Cela n'est qu'une particularité de ma part, mais je trouve que la souris me rend plus lent dans le maniement d'un ordinateur, raison pour laquelle je travaille souvent avec des raccourcis clavier. Ceux-ci ne fonctionnent plus dans la plupart des cas, ce que j'estime assez dommage.

Remix OS est-il l'assassin de Windows et de Mac? Est-ce l'avenir des systèmes d'exploitation? Non, son développement est loin d'être complet, mais 95% du travail est déjà effectué. Jide doit désormais travailler en profondeur les fonctions de détail des systèmes d'exploitation et en adapter les meilleures caractéristiques. L'utilisateur, quant à lui, devra se plier aux nouveaux us et coutumes. Bien que Remix OS soit intuitif et agréable à regarder, il ne fonctionne pas encore exactement comme un Android, un Windows ou un Mac OS .

Ma conclusion: allez vérifier par vous-même!

Ces informations peuvent aussi vous intéresser

User

Dominik Bärlocher

Journaliste. Auteur. Pirate. Mes thèmes se tournent souvent autour d'Android ou d'Apple iOS. J'attache aussi beaucoup d'importance à la sécurité informatique, car la sécurité des données n'est, de nos jours, plus un détail insignifiant, mais bien une stratégie de survie.

Commentaires 21

User Sica1000

Nett, aber solange es keine zuverlässigen Add-blocker für Android gibt bleibe ich bei Windows 10.

24.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User SevenEddy

Adblocker werden in der Regel im Browser installiert. Natürlich kann man auch die host Datei anpassen. Das geht auch auf Android. Von Hand oder z.B. mit "AdAway".

24.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.

User nightflyer

Sieht für mich nach Windows 7 aus, das auch eher für ein Tablet mit Touchscreen konzipiert wurde anstatt für den PC mit Maus.

24.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User aamon

Wie bitte? Windows 7 konzipiert für touchscreens?

07.02.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.

User john.francis

Und was ist die vorteil gegenüber chrome os genau?

24.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User Dominik Bärlocher

Hoi John, ich habe mir Chrome OS hier angeschaut: digitec.ch/de/page/chrome-o... Ich hoffe, das erklärt einiges.

01.12.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.

User MamiUs57

Also nur ein abklatsch von Chrome OS...

Wo war da nochmal die Innovation? Oder der Unterschied?

27.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User Dominik Bärlocher

Hoi MamiUs57, ich habe mir Chrome OS hier genauer angesehen. digitec.ch/de/page/chrome-o... Ich hoffe, das erklärt einiges.

01.12.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.

User pascal2008

guten tag ich habe ein microtech e tab pro mit remix os2. wie kann ich remix os3 haben?

04.06.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.

User bartliwaggis

Tja, Remix OS ist seit heute leider Geschichte und wird nicht mehr weiterentwickelt. Schadeschade! Es wäre ja zu schön gewesen, der PC und die Spielkonsolen wäre überflüssig geworden (dank dem Kickstarter-Projekt Remix IO+). Details bitte googeln (Platz für Link reicht nicht...)

17.07.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User Dominik Bärlocher

Du hast 300 Zeichen, ich hab unendlich. Daher hier der Link: kickstarter.com/projects/ji...

Schade, dass Remix OS geht. Aber war im Zuge von Samsung Dex und Co. wohl unausweichlich.

18.07.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User bartliwaggis

Danke für den Link. Tatsächlich ist Samsung Dex vom OS her recht ähnlich. Nur schade, dass es offenbar nur mit Samsung-Geräten (S8?) funktioniert...

18.07.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User Dominik Bärlocher

Dex funktioniert tatsächlich nur mit dem S8. Grund dafür ist, dass die Hardware die Leistung bringen muss, einen kompletten PC zu emulieren. Das können die Vorgänger noch nicht. Weil die Dex-Dockingstation ist im Wesentlichen ein paar Konnektoren und ein Kühler. Mehr sehe ich da auf den ersten Blick nicht.

19.07.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.

User xama100

Von den Machern gab's übrigens eine Kickstarter-Kampagne zum Remix IO:

kickstarter.com/projects/ji...

Kann noch zum selben Preis vorbestellt werden für die Schnellen. ;-)

22.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User fippi22

Ich verstehe nicht ganz wieso dass man so etwas begrüsst Android?

22.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User xama100

@Fippi22 Warum nicht? Meiner Meinung nach, hat Android viel Potential.

23.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User fippi22

@xama100 Das ist schon so. Aber so lange einen Konzern der alles "gratis" (Bezahlung durch persönliche Daten) da hinter steckt sollte man es nicht unterstützen.

23.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User xama100

Ein Unternehmen kann auch durch andere Wege Geld verdienen. Investoren sind hierbei ein Beispiel.
So lange du keinen Beweis hast, dass personenbezogene Daten verkauft werden, würde ich mich mit solchen Äusserungen zurückhalten.

23.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User fippi22

Also ich finde es sehr offensichtlich dass Google durch Werbung Geld aber ja jedem das seine ;)

23.11.2016
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.


Veuillez vous connecter.

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

Corporate logo